Guillaume Bigot : “Le décolonialisme est racialiste et veut se débarrasser de l’homme blanc, fardeau de l’humanité ! “.

Le Mois décolonial, cycle de conférences sur “l’imaginaire post-colonial” organisé par des associations à Grenoble, est vivement critiqué à quelques jours de son lancement. La municipalité et  Grenoble ont finalement annoncé retirer leur soutien à l’événement.

Analyse de Guillaume Bigot sur ce phénomène du décolonialisme.

https://soundcloud.com/bvoltaire/guillaume-bigot-4

Guillaume Bigot

Politologue et chroniqueur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s