Questions pour un champion : le covid-19

Jarente de Senac

Je ne suis pas complotiste au sens strict du terme. Je ne vois pas la main du diable partout ni de complot judéo-maçonnique. Populiste assurément pour des raisons que nous sommes nombreux à partager. Reste de que cette pandémie – covid 19 – nous autorise à se poser quelques questions.

Eliminons d’emblée, celle qui consisterait à croire que c’est le Grand Capital-grand méchant loup, qui serait derrière tout ça et qui l’aurait déclenché. Car cette pandémie fout un tel bordel dans les économies que l’on ne sait pas dans quel état les nations industrielles vont s’en sortir. Elles s’en sortiront à n’en pas douter mais cela risque fort de n’être pas « comme avant ». Inutile de spéculer donc, car l’avenir est insondable. Et de ce point de vue, le Grand capital est dans la même expectative que nous, même s’il continue à s’en mettre plein les poches.

Une chose est certaine, c’est que les laboratoires Pfiner, Moderna, Astrazeneca s’en sont aussi mis plein les poches. Mais peut-on leur reprocher, elles font leur boulot. Et dans la panique générale !

La question qui se pose quand même est : qu’est-ce qui a déclenché une telle panique à l’échelle planétaire, alors que toutes les statistiques nous montrent qu’il y a à peine plus de mort qu’une grippe normale. Dans cette panique générale, les autorités des différents pays s’en sont donc remis à ces fameux laboratoires qui, en un temps record, ont réussi à pondre des vaccins dont il est, à ce jour, bien difficile d’évaluer la réelle efficacité. On nous informe qu’ils sont viables à 90%. Et si nos gouvernants poussent à la vaccination, c’est afin de nous montrer qu’ils sont à la hauteur de la situation, ce qui est loin d’être le cas. En France, par exemple, on a pas mal pédalé dans la choucroute. Personnellement, je reste très étonné de la vitesse à laquelle ces laboratoires ont trouvé un vaccin alors que ça fait plus de 20 ans qu’ils s’acharnent sur le sida et dont l’unique réponse un tant soit peu efficace à ce jour est une trithérapie qui n’a rien à voir avec un vaccin. Passons.

Mais revenons sur cette efficacité des vaccins dont les 90% d’immunité sont chantés sur tous les toits. On ne peut en vouloir aux médecins de nous dire qu’il faut se faire vacciner, faute d’avoir les éléments « scientifiques » pour nous prouver le contraire. C’est la théorie du moindre mal. Sauf que nous parviennent des échos qui ne vont pas tous dans ce même sens. Des études circulent et plus encore des témoignages. Notamment sur les effets secondaires de l’AstraZeneca par exemple. Certains hôpitaux refusent même ce vaccin. Ensuite, on a le témoignage de soignants et pompiers – à ce titre les réseaux sociaux, même s’il faut s’en méfier, dénoncent la doxa officielle – qui nous disent que des personnes âgées vaccinées retournent à l’hosto pour des effets secondaires allant jusqu’à la mort. Bref, tout n’est pas aussi rose que voudrait nous le faire croire les autorités.

Il est bien évident que les personnes âgées, souvent sujettes à des pathologies lourdes, sont plus exposées que les autres. Mais elles ne le sont pas plus qu’avec la grippe. Et il semble bien que les personnes en dessous de 65 ans, ne sont pas non plus à l’abri. On ne doit pas perdre de vue que chaque individu est d’abord la proie de sa propre génétique et donc sujet à des réponses immunitaires qui lui sont propres. Raison pour laquelle et quel que soit l’âge, nul n’est à l’abri de ces « accidents », mortels ou non, qui évoluent aussi au fil des siècles et de l’état sanitaire dans lequel nous baignons. Raison pour laquelle je n’ai pas d’avis tranché sur le sujet. Je suis un sujet à risque comme l’on dit, alors je fais gaffe, j’ai horreur de la foule, je porte un masque dès que je suis en contact avec autrui, je suis une barrière à moi tout seul. Et demain, comme tout le monde, je finirais dans une caisse en planche. Salut la compagnie.

http://synthesenationale.hautetfort.com/

Un commentaire sur “Questions pour un champion : le covid-19

  1. Certes, c’est un point de vue réaliste. Cependant les souris de laboratoire que
    nous sommes devenues ont, et je l’espère pour le plus grand nombre, le désir de
    connaître le pourquoi et ce qui s’y dissimule vraiment…, s’ils en ont le temps… !
    Par ailleurs, et vous avez parfaitement raison, c’est bien une affaire de choix… mais là,
    nous entrons dans une autre dimension !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s