Les propagandistes, démasqués par les faits

Les « complotistes » auraient-ils vu juste ? L’hypothèse de la fuite du Covid-19 d’un laboratoire chinois de Wuhan n’est plus un délire conspirationniste. En avril 2020, le Prix Nobel de médecine Luc Montagnier avait été traité de vieillard sénile par le monde scientifique et l’unanimisme médiatique. La faute du codécouvreur du sida ? Avoir évoqué « une manipulation humaine » dans ce virus, attribué jusqu’alors à des causes naturelles.

Un consensus avait avalisé le scénario d’une transmission via le pangolin. La Chine et l’OMS se contentaient de cette version commode. Seul Donald Trump la contestait en parlant de « virus chinois » ; raison de plus pour ne pas y croire. Or la revue Science vient de confirmer, après d’autres, la piste de l’accident de laboratoire. Elle est jugée aussi « viable » que celle de la contagion par l’animal. Il y a donc eu omerta, pensée unique, diabolisation : les habituels procédés des propagandistes.

Le sanitairement correct est l’enfant du politiquement correct. Tous deux reposent sur des dogmes fragiles, édictés par des décideurs perméables à des groupes de pression. Ces impératifs procèdent par intimidation. L’hygiénisme d’État a ainsi multiplié normes et interdits. Le débat n’a pas eu lieu sur l’utilité des confinements, ni sur l’efficacité à long terme des nouveaux vaccins. Faut-il aussi insulter le professeur Montagnier quand il dit : « Les variants viennent des vaccinations » ? La Grande-Bretagne vaccinée s’inquiète de nouveaux foyers. À propos de la possible naissance du Covid en laboratoire, le virologue Jean-Michel Claverie parle (Les Échos, lundi) de la « bien-pensance du monde scientifique », qui a refusé d’examiner l’hypothèse de l’accident. Il remarque que parmi les défenseurs de l’Institut de virologie de Wuhan (laboratoire P4) se trouvent des personnalités ayant des conflits d’intérêts. Derrière la pensée obligée, la corruption rôde.

Ceux qui assurent détenir la vérité en imposant le silence sont à la merci des faits dissonants. Or les réalités contrarient les certitudes officielles, en sciences comme en politique. (La suite du bloc-notes sur Le Figaro)

https://blogrioufol.com/les-propagandistes-demasques-par-les-faits/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s