La France va « prêter » 1,5 milliard d’euros au Soudan

Xavier Eman

Que la France est généreuse! Surtout avec les autres… Même en temps de crise, même lorsque des dizaines de milliers d’artisans et de petites entreprises sont au bord du précipice financier, même quand elle explique n’avoir plus un sou pour financer les retraites des Français, elle trouve néanmoins des ressources insoupçonnées pour offrir des sommes colossales à l’Afrique.

Cette fois, c’est le Soudan qui bénéficie des mannes somptuaires de l’Etat français. L’annonce d’un « prêt » de 1,5 milliard d’euros a en effet été faite par le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire. Un « prêt » dont on peut très légitimement douter du remboursement au regard de l’historique du continent africain en ce domaine.

Mais qui pourrait contester une telle faveur, malgré le contexte économique si délicat, puisqu’il s’agit, selon le ministre macronien, de soutenir « la transition démocratique » du pays. Et pour la démocratie, on le sait, rien n’est trop beau, ni trop cher ! Même dans des contrées où ce concept d’importation étrangère démontre depuis des décennies sa dramatique impéritie.

Selon les mots de Bruno Le Maire, la France va donc mettre la main à la poche pour« soulager le Soudan du fardeau de sa dette le plus tôt possible». Cette déclaration a été faite ans le cadre du Forum des affaires France-Soudan organisé par le Medef, en présence du Premier ministre soudanais, Abdallah Hamdok.

Croulant sous une dette de plus de 50 milliards d’euros, le Soudan cherche actuellement à régler ses arriérés auprès du Fonds monétaire international… en contractant donc de nouvelles dettes auprès d’autres créanciers. Même sans être un économiste chevronné, on peut se montrer dubitatif quant à l’efficacité d’une telle méthode.

Rappelons par ailleurs pour mémoire que le déficit public français s’est creusé de190 milliards d’euros sur les douze mois glissants de février2020 à février 2021, portant ainsi notre dette publique officielle à 2 733 milliards d’euros, soit 120 % de notre PIB. Une situation jamais vue depuis 1949 et des chiffres étourdissants face auxquels on peine à comprendre comment l’Etat français peut encore se permettre de nouvelles largesses et pour quels bénéfices. Est-ce pour tenter de maintenir une influence de plus en plus chancelante sur un continent qui fut jadis son pré carré ? Est-ce par pure charité dévoyée ? Est-ce pour tenter de redorer son image fallacieuse, mais médiatiquement imposée, de nation exploiteuse et colonialiste, éternellement condamnée à payer des créances fantasmées à des pays en (éternel) développement?

Quoiqu’il en soit, ce « prêt », sans doute à très très long terme, appauvrit encore un peu plus la France et n’empêchera même pas les Blacks Lives Matter, la Ligue de défense noire africaine et autres Indigènes de la République de continuer à cracher et même à vomir sur cette si généreuse nation.

Source Présent, 19/05/2021

http://synthesenationale.hautetfort.com/archive/2021/05/21/la-france-va-preter-1-5-milliard-d-euros-au-soudan-6317335.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s