La dérive autoritaire de la France

L’association des Maires pour le Bien Commun vient de publier une étude, préparée par des juristes, analysant l’inquiétante dérive autoritaire des pouvoirs publics français depuis 2020. Sous les deux principaux motifs invoqués de Covid19 et de séparatisme “d’inspiration islamiste”, les pouvoirs publics accentuent un contrôle draconien de la population française, y compris de l’immense majorité qui n’a rien à voir avec le terrorisme. 

Il semble important d’informer la population de cet étau autoritariste qui se resserre toujours davantage depuis le début 2020. Plus tard la population réagira, plus difficile il sera de desserrer l’étau.

Voici les thèmes abordés par cette étude :

  • suppression du contrôle parlementaire
  • état d’urgence sanitaire
  • passeport sanitaire
  • fichage légalisé pour toute la population
  • L’utilisation « intrusive » des drones et caméras (qui préoccupe le conseil des droits de l’homme de l’ONU)
  • La dissolution arbitraire d’associations d’opposition
  • Le contrôle des discours « haineux » sur internet, censuré par le Conseil Constitutionnel en 2020…, réintroduit dans la loi contre le séparatisme
  • Négation du droit naturel des parents à l’éducation de leurs enfants
  • Contrôle de la prédication dans les lieux de culte

Conclusion :

Le covid et le séparatisme« d’inspiration islamiste » appellent des réponses proportionnées, et non pas la suppression des libertés fondamentales de la totalité de la population française. Depuis 2020, le gouvernement a infligé aux Français des couvre-feu généralisés (le dernier datait de la 2ème Guerre Mondiale) ; un confinement qui n’est autre, en droit, qu’une assignation à résidence (qui n’a aucun précédent : même le régime pour les terroristes est plus souple) ; l’interdiction de travailler pour une partie importante de la population (qui n’a aucun précédent) ; l’interdiction de se réunir, de manifester ; l’obligation du masque dans les lieux publics, voire dans la rue ; l’interdiction de visite à nos anciens dans les Ehpad…

Or certaines de ces contraintes sont douteusement efficaces, voire contre-productives, comme la choquante interdiction aux médecins de ville de prescrire et soigner leurs patients. Bien au contraire, de nombreux médecins affirment que des traitements préventifs et précoces efficaces contre le covid existent, sont à la portée du médecin traitant et permettraient de désengorger efficacement les urgences : « c’est en ville, AVANT l’arrivée à l’hôpital qu’il faut soigner ».

Quant à la légalisation du fichage de la population entière, sur des critères subjectifs et insuffisamment contrôlés, l’interdiction de l’école à la maison pour raisons « politiques ou religieuses », l’arrachement des enfants à leurs parents dès l’âge de trois ans par la scolarisation obligatoire, ces procédés relèvent d’un régime bien connu : le totalitarisme.

Plus les Français se réveilleront tard, plus il sera difficile de défendre nos libertés fondamentales. Ce réveil citoyen existe, notamment parmi les professions médicales, les juristes, les élus. Les maires conscients de ce réveil peuvent l‘encourager en informant leurs administrés.

https://www.lesalonbeige.fr/la-derive-autoritaire-de-la-france/

Un commentaire sur “La dérive autoritaire de la France

  1. Mes chers Amis,

    Faisons donc pénitence et prions bien le Saint Rosaire!

    Très humblement vôtre,

    Le pauvre pécheur que je sais être.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s