Manifestation des policiers : le gouvernement va-t-il protester contre lui-même ?

Après des semaines particulièrement éprouvantes, les fonctionnaires de police descendent dans la rue. Mercredi, à l’appel des syndicats, ils se rassembleront devant l’Assemblée nationale, à Paris, pour demander plus de sévérité pour les « agresseurs des forces de l’ordre ».

Après les hommages, les forces de police veulent une véritable réponse pénale. Endeuillés par la perte de deux collègues : Stéphanie Monfermé, poignardée le 23 avril à Rambouillet (Yvelines) par un terroriste islamiste, et Eric Masson, abattu le 5 mai à Avignon (Vaucluse) au cours d’une intervention près d’un point de trafic de drogue. Les fonctionnaires de police de toute la France vont se rassembler demain mercredi à Paris, à l’appel de leurs différents syndicats. Rendez-vous est donné devant l’Assemblée nationale de 13 heures à 15 heures pour une manifestation statique.

Des policiers mais également des citoyens et des personnalités politiques. En effet, à un an de l’élection présidentielle, difficile pour eux de ne pas sauter sur l’occasion pour se montrer alors que la sécurité sera l’un des thèmes majeurs de la campagne électorale.

Mais les syndicats de police ont signé un communiqué commun refusant toute « récupération politique ». « Aucun responsable politique ne pourra accéder à la tribune ni s’exprimer », précisent-ils. Si Jordan Bardella, numéro deux du Rassemblement National et candidat aux régionales en Ile-de-France, Fabien Roussel, candidat PCF à l’élection présidentielle, Yannick Jadot, député européen EELV et Olivier Faure, premier secrétaire du Parti Socialiste, ont confirmé leur participation à la manifestation, c’est une autre présence qui intrigue : celle du ministre de l’intérieur, Gérald DarmaninLe locataire de la Place Beauvau va donc participer à la protestation qui demande au gouvernement dont il fait partie d’agir !

Eric Dupond-Moretti, ministre de la justice, a indiqué qu’il pourrait passer « saluer les forces de l’ordre ». Une attitude assez gênante compte-tenu de la volonté du garde des sceaux de saper l’efficacité de la Justice… En effet, l’ex-pénaliste souhaite diminuer le nombre d’incarcérations de mineurs, arguant que « quand on regarde certains gamins avec respect, ils deviennent respectables ». Pourtant, la prison pour mineurs est généralement envisagée comme recours ultime, et ceux qui s’y trouvent ont commis des crimes : viols, vols avec violences graves, torture, etc.

Il y a quelques mois, Eric Dupond-Moretti, au micro d’Europe 1, affirmait que « la France n’est pas un coupe-gorge ». Il semblerait que le gouvernement et les policiers ne vivent pas dans le même pays !

https://www.tvlibertes.com/actus/manifestation-des-policiers-le-gouvernement-va-t-il-protester-contre-lui-meme

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s