A force de penser comme un pied, François Bayrou veut nous faire marcher sur la tête…

Alors que d’aucuns prétendaient que la France connaissait depuis plusieurs années « une réelle dynamique démographique« , des signes « très préoccupants » d’un « dérèglement de cette dynamique » apparaissent, s’alarme le haut-commissaire au Plan …qui n’a pas tout compris à la situation réelle de notre pays. Car, voici ce qu’il s’est vraiment passé :

1/ le taux de natalité des Françaises, contrairement aux affirmations des démographes et des responsables politiques, n’a cessé de baisser lentement depuis la fin des Trente Glorieuses,

2/ cette situation s’est aggravée par la légalisation de l’avortement grâce à la loi Giscard-Chirac-Veil (plus de 220 000 morts par an) – Lire « Triste anniversaire » : https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2014/11/26/bulletin-climatique-quotidien-26-novembre-2014de-la-republique-francaise/ -.

3/ mais le tout étant masqué par l’afflux massif et l’hyperfécondité des migrantes,

Au total, effectivement, notre pays exprimait bien « une réelle dynamique démographique ». Mais elle était artificielle car nos sachants confondait volontairement la fécondité des Françaises avec le nombre de naissances en France ! (https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2019/07/12/lined-le-confirme-limmigration-contribue-fortement-aux-naissances-en-france/)

Mais alors que se passe-t-il qui pourrait expliquer le « dérèglement de cette dynamique » évoqué par François Bayrou ? Deux choses :

1/ la fécondité et le nombre de naissances chez les Françaises de souche a continué de baisser (alors que le nombre des avortements qui aurait dû, lui aussi, diminuer du fait de l’extension des méthodes contraceptives – c’est, en tout cas ce qui nous avait été annoncé par Simone Weil et ses complices – n’a pas diminué d’un pouce; au contraire),

2/ en revanche, le nombre des naissances chez les immigrées commence à diminuer légèrement pour se rapprocher lentement des taux de la population de souche.

Comme l’aurait dit Molière, « (…) Ossabandus, nequeys, nequer, potarinum, quipsa milusVoilà justement ce qui fait que votre fille est muette » !

Alors, que nous propose l’inénarrable ami d’Emmanuel Macron, ci-devant ministre de la justice et nouveau haut-commissaire au Plan ?… un plan bancal et provocateur en nous refaisant, en plus, le coup du vieillissement de la population et du paiement des retraites, chers à Angela Merkel, en Allemagne.

Il plaide en effet pour un « pacte national pour la démographie »afin de sauver le modèle social français« Assurer notre avenir démographique » passe par « deux voies : avoir plus d’enfants ou accueillir des personnes d’autres pays« , écrit l’ancien ministre dans ce document également publié par le Journal du dimanche (article payant). « La France a sans doute plus besoin encore que ses voisins d’une démographie dynamique car son modèle social repose, pour beaucoup, sur la solidarité entre les générations », notamment à travers le système de financement par répartition des retraites.

Précisant même sa pensée en utilisant partiellement les statistiques : « L’indice de fécondité se tasse » – de 2,02 enfants par femme en 2010 à 1,83 en 2019 – et « le nombre de naissances baisse année après année » : 753 000 en 2019 contre 818 000 en 2014. « Il manquerait 40 à 50 000 naissances par an pour assurer le renouvellement des générations« , lit-on dans la note du haut-commissariat. Parallèlement, il milite pour « une ambition démographique dans notre pays »« La politique familiale soutient la natalité », ose-t-il nous dire tout en insistant sur l’intérêt de l’immigration : « L’apport des migrations peut aider à améliorer le rapport actifs-retraités, et donc la capacité de financement de nos systèmes sociaux« . Et d’oser ajouter, au cas où nous n’aurions pas compris, « la France devra jouer des deux leviers dans des proportions raisonnables qui garantissent le maintien de la cohésion nationale ». C’est ce que nous pourrions appeler

La quadrature du cercle.

Et si nous commencions par diviser le nombre des avortements par quatre ?

« Ceux que Jupiter veut perdre, il les rend fous. »

https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s