La Commissaire européenne aux vaccins éclaboussée dans une enquête pour corruption

La commissaire européenne chargée des vaccins, Stella Kyriakides, de nationalité chypriote, est éclaboussée par une affaire de corruption passive dans son pays. La Cour des Comptes chypriote a en effet rendu un rapport qui vise notamment le cas du mari de la commissaire, homme d’affaires qui a reçu des prêts de 4 millions € sans contrepartie de la part de la deuxième banque chypriote. Si ces prêts ont été accordés avant que la Commissaire ne prenne ses fonctions et ne peuvent donc être soupçonnés d’avoir influencé l’achat de vaccins, ils montrent l’exposition de la Commission Européenne aux arrangements sous la table, écrit notamment Le courrier des stratèges.

La commissaire chargée des vaccins, la Chypriote Stella Kyriakides, a-t-elle bénéficié de faveurs financières de la part de l’une des grandes banques du pays, à hauteur de 4 millions €, uniquement par « amitié » entre puissants ? C’est la question que la Cour des Comptes chypriote pose indirectement dans son rapport annuel sur le « CONTRÔLE DES PRÊTS NON REMBOURSÉS DES ANCIENNES INSTITUTIONS DE CRÉDIT COOPÉRATIVES AUX PERSONNES POLITIQUEMENT EXPOSÉES ». Et, dans les personnes politiquement exposées, cette année, on trouve le mari de l’actuelle commissaire Stella Kyriakides. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s