Chronique du délitement. Et des émeutes. Et de la grogne dans les Armées

La guérilla suit son triste cours, malgré les tweets de condamnation de Gérald Darmanin (il en a encore publié un ce matin) :

  • une nouvelle nuit d’émeutes à Fréjus et Saint-Raphaël, 3 policiers blessés
  • Les Ulis (91) : un commissariat de police attaqué lors d’une nuit de violences
  • nouvelle nuit d’émeutes à Romans-sur-Isère : pompiers et policiers attaqués au mortier par de “très jeunes adolescents”
  • Côte-d’Or​ : Une nuit d’émeutes dans les cités de Dijon et de Chenôve
  • Lyon : un blessé après une rixe et des tirs de mortiers à la Guillotière
  • Nantes : violente rixe entre bandes à coups de barres de fer et de battes de baseball, un homme blessé

Les militaires ont bien raison de sonner le tocsin. Deux semaines après la parution d’une tribune signée par vingt généraux en retraite (et plus de 20 000 militaires), c’est cette fois près de 2 000 militaires d’active qui s’apprêtent à signer une nouvelle tribune. De quoi inquiéter le régime. Hier, lors de la commémoration de l’armistice de 1945, Emmanuel Macron s’est exercé à un exercice de communication avec les chefs d’Etat-Major.

Lire la suite ici

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s