Suite à la dissolution scandaleuse de Génération identitaire, l’Association de soutien aux lanceurs d’alertes est créée

Suite à la dissolution scandaleuse de Génération identitaire, l’Association de soutien aux lanceurs d’alertes est créée

Suite à la dissolution de l’association Génération Identitaire, nous avons interrogé Thaïs d’Escufon, porte-parole du mouvement :

Lundi 3 mai, le Conseil d’Etat a validé en référé la dissolution de l’association Génération Identitaire. L’aventure est donc finie ?

La bataille de l’activisme s’achève bel et bien, aujourd’hui c’est la bataille juridique qui est enclenchée. Le conseil d’état a rejeté notre référé suspension mais nous attendons encore les résultats du recours pour excès de pouvoir que nous avons déposé devant le conseil d’état. Cette dernière procédure aboutira d’ici 6 mois un an.

Si ce rejet de notre référé était prévisible, il n’en reste pas moins scandaleux. Ce qui nous est reproché relève de l’absurde : demander la préférence nationale et faire le lien entre terrorisme et immigration. Mais Emmanuel Macron lui-même a reconnu qu’on ne pouvait nier le fait que certains terroristes empruntaient la voie migratoire pour pénétrer sur notre sol ! Les malheureux derniers événements en date à Rambouillet nous ont une fois de plus donné raison.

Mais parce que nous avons toujours respecté la loi, dans nos actions, dans notre discours, ici aussi nous le ferons. Il n’y aura pas de Generation Identitaire bis. Cependant le combat continue, sous d’autres formes, tant qu’il y aura des Français pour s’opposer à la folie de notre politique migratoire. Les lanceurs d’alertes n’ont pas fini de faire parler d’eux !

Comment le mouvement identitaire peut-il continuer à alerter les Français sur les dangers de l’immigration et de l’islamisation ? Peut-on encore dénoncer la politique d’immigration ?

Cette dissolution pose un vrai problème en ce qui concerne la liberté d’expression, car son but est également de criminaliser le discours anti-immigration. C’est la porte ouverte à toutes les dérives liberticides dans notre pays, puisqu’aujourd’hui en France on peut donc interdire une association pour délit d’opinion.

Pour cette raison l’ASLA, l’Association de soutien aux lanceurs d’alertes, a été créée. Cette association dont je serai porte-parole ne sera pas un mouvement activiste, mais elle dénoncera la censure et la répression judiciaire lourde qui s’abat sur les voix de l’opposition, et apportera son aide à tous ceux que cela concernera.

Si ces attaques à nos libertés ne vont qu’aller crescendo, cela ne doit en aucun cas nous faire taire, il en va de la survie de notre civilisation. À l’ère d’internet, malgré la censure, il est possible de contourner la répression des GAFAM, notamment via le biais de sites ou réseaux sociaux qui prônent la liberté d’expression. L’application Telegram en fait partie, et j’y ai moi-même créé un compte. Beaucoup de plateformes se développent dans ce sens, en réaction à la vague de censure sans précédent qui est allée jusqu’à suspendre le compte Twitter du 45eme président des États Unis, Donald Trump.

Il existe toujours un moyen, et nous avons la réalité avec nous ! Mais ce simple constat ne suffit pas, il doit précéder l’action. Engagement virtuel ou réel, toute aide est bonne à prendre. Nous avons besoin de tous pour partager nos messages afin qu’ils soient entendus du plus grand nombre !

Clément Martin, également porte-parole de GI, vient d’être mis en examen. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Malgré la dissolution, la répression continue ! Clément Martin a en effet été mis en examen vendredi dernier par le juge d’instruction. La raison ? Il avait réclamé l’expulsion et qualifié d’islamiste… un imam algérien, recteur de la grande mosquée de Lyon qui avait organisé en toute illégalité un appel à la prière en haut du minaret au mois de mars 2020. On croit rêver !

Un mot pour terminer ?

La dissolution de Génération Identitaire a été un coup dur dans le camp des patriotes, des amoureux de la France et de l’Europe. Elle a aussi été difficile pour chacun d’entre nous. Mais je voudrais faire passer un message, ou plutôt une exhortation à ne pas baisser les bras ! Le défaitisme en politique est le pire des poisons. Il n’est pas étonnant que le système nous attaque, puisque précisément nous le combattons. Il utilise donc les moyens qu’il possède. Soyez conscients que vous êtes la résistance, la flamme d’un pays qui ne veut pas mourir. Les obstacles se dressent sur notre route mais nous les surmonterons. En ce bicentenaire de la mort de Napoleon 1er, une citation de l’empereur me semble appropriée : « Impossible n’est pas Français » ! Au regard de l’Histoire, qu’est ce qu’une dissolution ? Si peu. Alors soyons dignes de l’héritage qui nous a été transmis, faisons le vivre dans notre quotidien, et gardons espoir, toujours.

Pour ma part j’ai différents projets en cours de réflexion, restez à l’écoute, et continuez de soutenir les lanceurs d’alertes comme vous le faites, et de faire entendre votre voix autour de vous. Courage !

https://www.lesalonbeige.fr/suite-a-la-dissolution-scandaleuse-de-generation-identitaire-lassociation-de-soutien-aux-lanceurs-dalertes-est-creee/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s