L’épidémie de Coronavirus est-elle en réalité une guerre contre les peuples ? (Partie I)

Notre ami, le professeur Tournafond vient de donner une conférence à Moscou, sur   les origines et la réalité de la pandémie Covid 19 et propose quelques éclairages sur ce qui semblent être des intentions cachées qui dépassent les États et qui engagent une transformation profonde de notre société. Nous publierons cette conférence en deux parties. (NDLR)

Colloque internet à Moscou le 22 avril 2021

par Olivier Tournafond

Professeur à l’Université de Paris XII

Introduction :

L’épidémie actuelle n’est pas la première dans l’histoire de l’humanité : ces dernières ont été légion :  peste noire, choléra, grippe « espagnole », grippe asiatique, grippe de Hong-Kong (1969), Grippe H1 N1, etc…etc…Mais cette épidémie a eu un impact politique majeur et planétaire qui risque de se poursuivre plusieurs années.

D’où une question, considérée comme « complotiste » par les gouvernements et les grands médias, mais qui n’en demeure pas moins récurrente :

« Cette crise est-elle une vraie crise sanitaire ou ne serait-elle qu’une habile mise en scène cachant une véritable guerre contre les peuples ? »

On ne peut pas se contenter de balayer la question d’un revers de main comme le font les instances officielles et les médias « mainstream ». Elle mérite une analyse scientifique…

On ajoutera que l’accusation de « complotisme » n’est que l’argument dérisoire de ceux qui n’ont pas d’arguments. Le complotiste au sens propre est celui qui croit avoir découvert un complot…Il n’est pas un comploteur, mais ce que l’on appellerait aujourd’hui un « lanceur d’alerte ». Parfois le complotiste n’est qu’un paranoïaque qui imagine des complots imaginaires comme le prétendu complot « judéo-maçonnique »… Mais quelque fois aussi il dénonce une véritable conjuration…Rappelons-nous la « Conjuration de Catilina » à l’époque de Cicéron ou celle de la « Cagoule » en France avant la seconde guerre mondiale. A tous les moments de l’histoire il y a eu des complots…

            L’histoire des hommes étant remplie de complots en tous genres depuis la plus haute Antiquité, il y a toujours eu aussi des « complotistes » pour soupçonner les « comploteurs ».

            Parfois d’ailleurs le complotiste est certes un paranoïaque, mais il a néanmoins détecté une anomalie passée inaperçue aux yeux de tous …Il lui attribue seulement une cause fantaisiste ou délirante : un complot extraterrestre, juif, néo-nazi, russe, chinois, mondialiste, etc, qui n’a aucune existence réelle. Mais les faits qui lui servent de base existent néanmoins…

La question actuellement posée est donc de savoir si la crise sanitaire planétaire que nous traversons est une véritable épidémie à l’instar de celles du passé ou bien si elle est avant tout une mise en scène orchestrée dans le cadre d’un « Complot mondialiste » et d’une guerre souterraine contre les peuples et les nations.

Nous allons voir que la question n’est pas si absurde que certains le prétendent (I) et que l’on peut tenter d’y apporter des éléments de réponse sans pouvoir aller au-delà pour l’instant (II).

I./ Une question qui mérite d’être traitée sérieusement :

            Un certain nombre d’anomalies flagrantes et de bizarreries incompréhensibles dans cette épidémie rendent la question légitime, tant en ce qui concerne l’apparition du virus (A) que la gestion de la crise par les différents gouvernements (B).

            A) Un virus dont l’origine reste énigmatique.

Dès le début de la crise en avril 2020, le Brigadier-Général Droz qui est l’un des chefs de l’armée suisse avait déclaré : « Si quelqu’un avait voulu déstabiliser les démocraties occidentales il ne s’y serait pas pris autrement ». Ce n’est qu’une remarque anodine, mais elle contient en germe une interrogation qui va plus loin, surtout lorsque l’on connaît l’extrême qualité et le professionnalisme de l’armée suisse et de son état-major qui ne parle pas à tort et à travers…

1) Origine : La thèse officielle des médias a longtemps été celle du mariage incertain d’une chauve-souris un d’un pangolin dont le virus aurait contaminé le marché au poisson de Wuhan point de départ de l’épidémie.

Mais d’autres chercheurs n’excluent pas l’hypothèse suivant laquelle le virus se serait échappé du Laboratoire bactériologique P4 situé justement à 1600 mètres de ce marché… Le virus y était étudié et pas mal de scientifiques de haut niveau estiment même que sa confection pourrait être artificielle. Telle est l’opinion en France du docteur Godeau qui fut directeur de recherches à l’Inserm et de la célèbre généticienne Alexandra Henrion-Caude. Le Professeur Etienne Decroly écrivait également fin 2020 dans la revue du CNRS que depuis 2010 beaucoup de laboratoires bactériologiques étaient en mesure de créer de tels virus en apportant des « gains de fonction » et des « gains de viralité » à des virus existants.

D’où la question : comment le virus serait-il alors sorti du laboratoire ? Est-ce un accident lié à une mauvaise application des règles de sécurité, un « Tchernobyl chinois » en quelque sorte ? Ou bien une mise en circulation volontaire, ce qui renverrait à un acte criminel prenant place dans un projet machiavélique global ?

Comme le dit le docteur Godeau : « Il y a probablement eu homicide. La question est de savoir s’il a été involontaire ou volontaire ? » La question nous place ici au cœur du sujet…

2) Date d’apparition : Si l’origine du virus reste donc controversée, la date réelle de son apparition l’est aussi puisque des cas assez nombreux ont été signalés à l’automne 2020 tant en Chine à l’occasion des jeux olympiques militaires, qu’en Europe…Une simulation « Event 201 » sur le thème d’une épidémie de Coronavirus a même été organisée par un certain nombre d’institutions mondialisées en octobre 2020 à New York. Y participaient la Fondation Bill & Melinda Gates et le Forum Economique de Davos…

Tout cela alimente l’accusation d’un complot mondialiste où serait impliqué des institutions et des milliardaires comme Georges Soros, Bill Gates, l’OMS ou des institutions telle le forum économique de Davos…Certains les accusent d’avoir provoqué cette crise en vue d’organiser la fin des nations, un « Great Reset » mondial qui est d’ailleurs le titre de l’ouvrage de Klaus Schwab le Président du Forum Economique de Davos paru à l’été 2020) et le passage à une société de contrôle numérique des individus.

Bref une « guerre contre les peuples » …

B) Une gestion de la crise étrange, souvent incohérente, parfois suspecte :

Au printemps 2020 les sombres prévisions de Neil Fergusson de l’Impérial Collèges de Londres annonçaient une hécatombe planétaire de plusieurs centaines de millions de morts, donc une épidémie capable comme par le passé de décimer une partie de l’humanité. D’où les mesures de dictatures sanitaires draconiennes qui ont été imposées à peu près partout dans le monde avec l’assentiment des populations terrorisées…

Mais au bout de quelques mois il est apparu que le virus n’était pas si effroyable que cela.  Que sa mortalité était analogue de celle d’une mauvaise grippe pandémique comme le fut la grippe de Hong-Kong en 1969 avec une mortalité située entre 0,3% et 1% suivant les endroits et les moments. Qu’en outre elle concernait presque exclusivement les personnes de plus de 60 ans ; les patients de plus 85 ans ou atteints de comorbidités représentent en France plus de la moitié des morts !

On s’est en outre très vite rendu compte, par la voix d’éminents chercheurs comme le Professeur Raoult ou le Professeur Perrone en France, que des traitements éprouvés permettaient de réduire significativement la mortalité s’ils étaient administrés dès les premiers symptômes : Hydroxychloroquine, Azitromicyne, Ivermectine, vitamines C & D, Zinc, anticoagulants, etc…

Enfin la surmortalité de l’année 2020 a souvent été exagérée par les médias, les gouvernements et les instituts de statistiques en omettant de tenir compte de l’accroissement naturel des classes d’âges très élevées, conséquence du vieillissement de la population occidentale.

Or au lieu d’avoir un débat public et scientifique digne d’un Etat de droit, qui se veut en outre « démocratique », les gouvernements ont adopté pendant des mois et des mois des mesures discutables, controversées, archaïques, inutiles ou franchement nuisibles :

– Mesures policières de contrôle social piétinant les libertés individuelles comme les confinements, les interdictions de déplacements et les couvre feux, alors que ces mesures sont souvent inutiles voire parfaitement contre-productives ainsi que l’ont relevé plusieurs études scientifiques comme celle du Professeur Toussaint en France ou celle du Professeur Joannidis de l’université de Stantford…

– Mise à l’arrêt délibérée d’une grande partie de l’économie au risque de provoquer une crise économique bien pire encore que la crise sanitaire.

– Interdiction des traitements existants, en particulier l’hydroxichloroquine.

– Atteinte à la liberté de prescription des médecins dans plusieurs Etats dont la France.

– Dégradation dans certains Etats comme la France des capacités hospitalières et financières du service de santé à un tel point que tout épisode viral qui dépasse la moyenne saturera immédiatement les services d’urgence et de réanimation.

– Mise sur le marché à grands frais de traitements dangereux et inefficaces comme le Remdésivir que l’on soupçonne d’avoir favorisé l’apparition des variants

– Volonté d’imposer à la totalité de la population une vaccination de masse alors que la thérapie génique de ces vaccins reste encore largement expérimentale et qui ni leur efficacité, ni leur innocuité à long terme ne sont connus…Tel est le cas notamment en Italie, en Israël et dans certaines provinces de l’Espagne…

– Projet de contrôle total sur les populations inspiré des méthodes de la Chine communiste en particulier par la mise en place d’un « Passeport Vaccinal » numérique.

– Mensonges et falsifications permanents émanant des gouvernements impliqués…

Toutes ces dérives bien réelles ont puissamment alimenté dans les opinions publiques mondiales l’idée qu’il n’y avait qu’une « pseudo-épidémie » cachant en réalité un vrai complot mondialiste. Un complot destiné à réduire les peuples en esclavages, une véritable guerre souterraine contre les peuples et les nations…C’est le thème du film « Hold-Up » qui a connu en France une large diffusion et un succès non négligeable.

Ce sentiment d’être entré dans une sorte de IIIeme Guerre Mondiale contre les peuples a été encore accru par la révélation d’innombrables et incroyables conflits d’intérêts entre les administrations,  les gouvernements occidentaux, les institutions internationales comme l’OMS ou le Forum Economique de Davos, l’industrie pharmaceutique connue sous le nom de « Big Pharma » (Giléad, Pfizer, Moderna, Astra-Zénéca, etc…) et un certain nombre de puissances capitalistes privées comme la Fondations Bill et Melinda Gates ou l’Open Society de Georges Soros.

Un universitaire genevois spécialiste de l’anthropologie de la santé, le professeur Jean-Dominique Michel, constate que les Etats démocratiques occidentaux connaissent une véritable « corruption systémique », elle-même liée au fonctionnement de la démocratie parlementaire. Ce point intéressant nous renvoie aux pertinentes analyses que votre grand sociologue russe, Sergueï Kara-Mourza, a consacré à ce régime politique dans son ouvrage « La manipulation des consciences ».

            Ces innombrables liens d’intérêts ont contribué à accréditer la thèse du Grand Complot Mondial contre les peuples et d’une guerre mondiale contre les nations… Il nous faut voire maintenant si ce prétendu complot et cette guerre ont une existence réelle. (A suivre)

https://www.actionfrancaise.net/2021/05/01/lepidemie-de-coronavirus-est-elle-en-realite-une-guerre-contre-les-peuples-partie-i/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s