Guillaume Peltier serait-il passé à gauche ?

Et ce sont des économistes de gauche qui posent la question dans une tribune parue dans le Monde :

Nous avons été surpris de constater que le parti Les Républicains (LR) reprenait à son compte notre proposition de taxer tous les paiements électroniques (…). Mais ce qui était dans notre livre un mini-péage au taux de 0,2 % permettant de financer la transition écologique est devenu pour Guillaume Peltier, vice-président délégué LR interviewé par le JDD le 17 avril, un véritable impôt au taux de 2 %.

Il est surprenant que cette proposition émane de LR. En effet, une telle taxe pèserait essentiellement sur ceux qui multiplient les allers-retours entre leurs comptes bancaires, c’est-à-dire les ménages aisés et l’industrie financière, qui font partie des soutiens habituels de ce parti. Guillaume Peltier serait-il passé à gauche ? (…)”

Guillaume Peltier de gauche, c’est la suite logique de son parcours politique : adhérent du FN puis du MNR de Bruno Mégret, tendance catho en 1999 puis n°2 de Philippe de Villiers en 2007 puis sarkosyste puis filloniste, il est actuellement un soutien actif de Xavier Bertrand.

Dans le JDD, dimanche, Peltier a toutefois écarté toute candidature, n’envisageant que de se mettre «au service» du futur candidat de son camp… en «première ligne», de préférence. L’élu en fait à peine mystère : c’est le président des Hauts-de-France, Xavier Bertrand, qui a sa préférence. Il manque rarement une occasion de s’en déclarer très proche, quitte à agacer dans l’entourage de ce candidat déclaré à 2022.

https://www.lesalonbeige.fr/guillaume-peltier-serait-il-passe-a-gauche/

Et ce sont des économistes de gauche qui posent la question dans une tribune parue dans le Monde :

Nous avons été surpris de constater que le parti Les Républicains (LR) reprenait à son compte notre proposition de taxer tous les paiements électroniques (…). Mais ce qui était dans notre livre un mini-péage au taux de 0,2 % permettant de financer la transition écologique est devenu pour Guillaume Peltier, vice-président délégué LR interviewé par le JDD le 17 avril, un véritable impôt au taux de 2 %.

Il est surprenant que cette proposition émane de LR. En effet, une telle taxe pèserait essentiellement sur ceux qui multiplient les allers-retours entre leurs comptes bancaires, c’est-à-dire les ménages aisés et l’industrie financière, qui font partie des soutiens habituels de ce parti. Guillaume Peltier serait-il passé à gauche ? (…)”

Guillaume Peltier de gauche, c’est la suite logique de son parcours politique : adhérent du FN puis du MNR de Bruno Mégret, tendance catho en 1999 puis n°2 de Philippe de Villiers en 2007 puis sarkosyste puis filloniste, il est actuellement un soutien actif de Xavier Bertrand.

Dans le JDD, dimanche, Peltier a toutefois écarté toute candidature, n’envisageant que de se mettre «au service» du futur candidat de son camp… en «première ligne», de préférence. L’élu en fait à peine mystère : c’est le président des Hauts-de-France, Xavier Bertrand, qui a sa préférence. Il manque rarement une occasion de s’en déclarer très proche, quitte à agacer dans l’entourage de ce candidat déclaré à 2022.

https://www.lesalonbeige.fr/guillaume-peltier-serait-il-passe-a-gauche/

Et ce sont des économistes de gauche qui posent la question dans une tribune parue dans le Monde :

Nous avons été surpris de constater que le parti Les Républicains (LR) reprenait à son compte notre proposition de taxer tous les paiements électroniques (…). Mais ce qui était dans notre livre un mini-péage au taux de 0,2 % permettant de financer la transition écologique est devenu pour Guillaume Peltier, vice-président délégué LR interviewé par le JDD le 17 avril, un véritable impôt au taux de 2 %.

Il est surprenant que cette proposition émane de LR. En effet, une telle taxe pèserait essentiellement sur ceux qui multiplient les allers-retours entre leurs comptes bancaires, c’est-à-dire les ménages aisés et l’industrie financière, qui font partie des soutiens habituels de ce parti. Guillaume Peltier serait-il passé à gauche ? (…)”

Guillaume Peltier de gauche, c’est la suite logique de son parcours politique : adhérent du FN puis du MNR de Bruno Mégret, tendance catho en 1999 puis n°2 de Philippe de Villiers en 2007 puis sarkosyste puis filloniste, il est actuellement un soutien actif de Xavier Bertrand.

Dans le JDD, dimanche, Peltier a toutefois écarté toute candidature, n’envisageant que de se mettre «au service» du futur candidat de son camp… en «première ligne», de préférence. L’élu en fait à peine mystère : c’est le président des Hauts-de-France, Xavier Bertrand, qui a sa préférence. Il manque rarement une occasion de s’en déclarer très proche, quitte à agacer dans l’entourage de ce candidat déclaré à 2022.

https://www.lesalonbeige.fr/guillaume-peltier-serait-il-passe-a-gauche/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s