Les Êtres et le Néant version 2021-22 : ceux qui veulent survivre face aux Nuls

Bernard Plouvier

La Ripoublique est en émoi – entendons : le marigot politico-médiatique, tiers-mondiste ou globalo-mondialiste comme l’on voudra, éclate en glapissements indignés, faisant preuve, comme à l’accoutumée, d’une dose monstrueuse d’hypocrisie !

Car les officiers du cadre de réserve ou en retraite, que l’on agonit depuis quelques jours n’ont révélé que ce que tout le monde peut voir et entendre s’il a des yeux et des oreilles : la France est devenue un vaste bordel, où des immigrés, que nul n’est allé chercher et dont nul citoyen-électeur ne voulait, vandalisent, assassinent, pillent, incendient et – cerise sur le baba – attaquent des gendarmeries et des postes de police.

C’est une réalité, c’est notre triste réalité et les pseudo-indignations du Mélenchon, le communiste millionnaire en euros, n’y changeront rien, pas plus que les contorsions hystériques des commentatrices-journaleuses télévisuelles, fardées comme des p…, encombrées de bijoux et arrogantes comme 36 Macron – au moins, à la grande époque gaullienne, une Catherine Langeais ou une Jacqueline Caurat avaient-elles de la classe… mais, cela, c’était AVANT !

Et OUI, c’était mieux avant ! Avant l’immigration-invasion, avant la propagande tiers-mondiste, avant les publicités où l’on ne voit plus que des gens venus d’ailleurs, avant des « actualités » où l’on parle de tout sauf des émeutes raciales quasi-quotidiennes en Europe, avec une mention toute particulière pour la France, notre France championne N°1 des émeutes islamo-africaines, la France qui n’est plus la « terre des arts, des armes et des lois » – du moins des arts, des armes et des lois françaises !

Parce que les « arts premiers » chers à feu-Chirac, ces « arts muraux » – soit l’immondice tagué et les slogans de haine anti-Blancs –  s’étalent partout, parce que les armes des gentils immigrés font feu partout (en Île de France, à Marseille ou à Nantes, à Tourcoing ou en banlieue lyonnaise etc.), parce qu’avant la fin du siècle la charî’a sera imposée à la République islamique de Franchaouie.     

Que des officiers qui ne sont plus en activité osent dénoncer – en des termes bien plus choisis que ceux-ci et en usant de l’art, bien connu dans la Grande Muette, de la litote -, qu’ils osent protester – oh, bien timidement – contre l’incurie des guignols au pouvoir, contre la faiblesse coupable du Prince, cela devient, pour les clowns des media aux ordres d’un pseudo-pouvoir inefficace et littéralement aux abois, un « appel au putsch » !

Faudrait savoir, comme disaient certains de mes patients, vigoureux mineurs de fond ! Est-on encore en démocratie oui ou non ? Dans ce cas, les retraités ont comme tout un chacun le droit de s’exprimer et celui d’être entendu, même lorsque sont énoncées de tristes réalités, même quand cela chagrine le dictateur bizarre qui beugle à l’Élysée entre deux déclarations contradictoires destinées à masquer son vide idéatoire et sa totale absence de fermeté.

Pourtant, c’est un élément essentiel de la Démocratie, du moins la vraie, que la liberté d’expression de sa pensée, hors calomnie et pornographie… encore que cette dernière ait tendance à se dévoiler un peu partout. Est-ce d’ailleurs étonnant en une époque où un bocal empli de matières fécales est nommé « œuvre d’art » et où le nu s’étale partout, alors même qu’il est de moins en moins artistique : les gros ventres, les mamelles pesantes et les culs gras s’invitent sur les écrans, petits et grands. L’art nouveau est littéralement à vomir… voire plus.

Protester contre la criminelle incompétence, l’inertie folle du « Pouvoir » est chose logique et légitime quand la guérilla qui couvait depuis quarante ans est – sous nos yeux – en train de se muer en guerre des races et des religions.

Protester ne suffit pas. Il faut balayer la racaille corrompue autant que les honnêtes incapables. Pour cela, il existe la solution électorale… sauf si nos « chers » – encore un euphémisme : ils sont vraiment hors de prix – immigrés se lancent dans la folle aventure armée, car le putsch actuel se déroule dans les zones de non-droit et nulle part ailleurs. Dans le cas d’une insurrection armée de nos immigrés devenus envahisseurs violents, déposer un bulletin de vote ne sera plus suffisant.

Il appartient aux « autorités » de faire en sorte que Force reste à la Loi française. Si les « autorités » n’en sont plus capables, il faudra bien envisager des mesures de Salut Public.

http://synthesenationale.hautetfort.com/archive/2021/04/30/les-etres-et-le-neant-version-2021-22-ceux-qui-veulent-survi-6313088.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s