Gérald Darmanin se déplace pour des tags mais pas pour un Français égorgé

Gérald Darmanin se déplace pour des tags mais pas pour un Français égorgé

C’est le deux poids deux mesures habituel du petit télégraphiste du “en même temps macronien“. Gérald Darmanin veut se faire passer pour un nouveau Pasqua alors qu’il n’est qu’une pale copie de Nicolas Sarkozy, qui, selon les mots de Zemmour, “avait promis le karcher et on avait eu Kouchner” :

A Rennes, des inscriptions islamophobes ont été découvertes ce dimanche sur les murs du centre culturel islamique de la ville, qui sert notamment de salle de prière à des fidèles. Gérald Darmanin a annoncé sur Twitter qu’il se rendra sur place en fin de journée (…)

“Les nombreuses inscriptions anti-musulmanes sur les murs de la mosquée Avicenne de Rennes sont inacceptables. Toute ma solidarité avec les musulmans de notre pays”, a réagi sur Twitter le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin en annonçant sa venue sur place “en fin de journée”. [source]

Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, est arrivé sur place peu avant 18h30 pour s’entretenir notamment avec les représentants de la communauté musulmane. Il a été accueilli par des députés LREM, le président du conseil départemental d’Ille-et-Vilaine Jean-Luc Chenut, la sénatrice Françoise Gatel, la maire de Rennes Nathalie Apperé, et les représentants des cultes. 
A l’issue de la réunion, le ministre a indiqué être “venu témoigner de la solidarité du gouvernement. J’ai eu le président au téléphone tout à l’heure qui m’a chargé de dire tout le dégoût que nous inspirent ces inscriptions qui sont des insultes aux musulmans français et des insultes à la France.” Il a tenu à rappeler que “tout lieu de culte, tout lieu d’inspiration religieuse est le bienvenu dans notre pays et fait partie de nos libertés fondamentales : celles de croire ou de ne pas croire.” “Je suis venu dire qu’il n’y a pas de petits faits”, a-t-il ajouté, rappelant que “les actes anti-musulmans sont des actes contre la République” [source].

Nous pourrons toujours attendre qu’un ministre déclare que les actes anti-catholiques sont des actes contre la république alors que profanations et dégradations se multiplient dans nos églises encore récemment à La Rochelle, à Nice ou encore à la Roche-sur-Yon avec des tags…

Mais le plus grave, c’est que Gérald Darmanin ne s’est même pas déplacé à Béziers pour montrer sa solidarité avec les fidèles catholiques qui étaient visés par un projet de décapitation et encore moins à suite à Villeneuve-d’Ascq suite à l’assassinat horrible de François Fauquenoy retrouvé égorgé dans un hall d’immeuble. Et là, silence radio des médias et autres proffesionnels de l’indignation. 

Et pendant que Gérald Darmanin fanfaronne et fait de la communication, les policiers continuent à se faire agresser, notamment à Etampes dimanche après-midi.

https://www.lesalonbeige.fr/gerald-darmanin-se-deplace-pour-des-tags-mais-pas-pour-un-francais-egorge/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s