Des émeutes aux guerres de gangs

Alors que les agressions à l’encontre des forces de l’ordre sont quotidiennes, comme ici à Etampes et là à Grigny, le sociologue Thomas Sauvadet estime :

“Il suffirait d’une étincelle pour qu’on passe des rixes aux émeutes”

Si on ne peut pas encore dire que ces bandes se font la guerre comme les gangs des ghettos de Los Angeles ou des favelas de Rio – où l’espérance de vie ne dépasse pas la vingtaine d’années, on s’y dirige à grands pas. Les jeunes, socialisés dans des bandes, grandissent dans un tel contexte de violence, que la plupart ont pour objectif premier de développer un capital guerrier. C’est-à-dire un ensemble de compétences, psychologiques, techniques, physiques ou sociales, mobilisables pour se défendre ou pour attaquer.

https://www.lesalonbeige.fr/des-emeutes-aux-guerres-de-gangs/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s