Le grand écart devient compliqué chez LR

Le grand écart devient compliqué chez LR

Dans un entretien à Nice Matin, Bruno Retailleau déclare de façon martiale :

« La France n’a pas besoin d’une droite à l’eau tiède »

Et ‘en même temps’, comme dirait Macron, LR a investi comme candidat dans le canton Nice 9 un certain Philippe Soussi. Cet avocat niçois, qui est aussi adjoint au maire de Nice Christian Estrosi (lui-même Macron-compatible) et conseiller départemental, avait quitté l’UDI en juillet 2017 pour adhérer au parti du président de la république Emmanuel Macron. A l’époque, Eric Ciotti, président du conseil départemental des Alpes-Maritimes, ayant estimé ce choix politique incompatible avec son maintien au sein du groupe LR-UDI-Majorité Départementale, avait retiré à Philippe Soussi ses fonctions de chargé de mission en charge des relations internationales. Il vient donc de l’investir comme candidat LR aux élections départementales.

Comme Christian Jacob, on a un peu de mal à suivre le grand écart.

https://www.lesalonbeige.fr/le-grand-ecart-devient-complique-chez-lr/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s