Assez César !

L’avis de Jean-François Touzé
Entre-soi, guévarisme mondain, frelatage culturel, rebelles friqués, donneurs de leçons universelles sur écran formaté, indignations et revendications convenues, tunnels de déclarations bien-pensantes ou larmoyantes à effet ipéca garanti, sketchs sédatifs…
Depuis quarante-cinq ans la cérémonie des César nous bassine avec des films sans spectateurs, des metteurs en scène sans talent et des acteurs sans étoffe. 
Marquée par la fausse provocation – dérisoire tant la nudité est devenue banale – du déshabillage sinistre d’une histrionne gauchiste, féministe et donc nécessairement moche, l’édition 2021 de ce pensum se déroulait – situation sanitaire oblige – sans public, c’est à dire sans les représentants de la caste ciné-médiatique en celluloïd. Le public, le vrai, a, quant à lui, depuis longtemps fuit cette mascarade camphrée.
Assez César !

Un commentaire sur “Assez César !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s