La Manif Pour Tous demande la démission d’Elisabeth Moreno, ministre déléguée chargée de l’égalité Femmes-Hommes

Provocation, scandale, indignation, honte… les mots manquent pour qualifier les propos d’Elisabeth Moreno sur RTL. Invitée au Grand Jury à l’occasion du 8 mars, Journée Internationale des Droits des Femmes, celle qui est ministre déléguée à l’égalité Femmes-Hommes (ça ne s’invente pas !) s’est déclaré favorable à la GPA.

En s’appuyant sur un cas particulier, Elisabeth Moreno a été très claire : « J’y suis favorable mais de manière très encadrée ». Pour La Manif Pour Tous, la question n’est pas l’encadrement de la GPA mais cette pratique en tant que telle. En effet, quelles qu’en soient les modalités, la GPA n’est rien d’autre que sous-traiter la maternité. Outre l’asservissement d’une femme liée par un contrat pendant toute sa grossesse, la GPA nie la maternité en arrachant un enfant à celle qui l’a mis au monde, c’est-à-dire sa mère. L’esclavage, ça ne s’encadre pas !

Les propos d’Elisabeth Moreno sont particulièrement choquants puisqu’elle est en charge, au sein du gouvernement, de l’égalité entre les femmes et les hommes. Comment peut-elle continuer à défendre les femmes en se disant favorable à leur asservissement à travers la GPA ? La réponse est simple : c’est impossible. Conséquence : elle doit démissionner d’elle-même après cette sortie de route, ou être démise de ses fonctions par le Président de la République.

Cette provocation intervient précisément à l’occasion de la Journée Internationale pour les Droits des Femmes. Loin des délires d’Elisabeth Moreno, La Manif Pour Tous a fait le choix de célébrer dignement ce 8 mars. 268 jeunes Mariannes ont mis en scène les conséquences de la GPA en défilant enchaînées hier après-midi au pied de la Tour Eiffel, avant de se libérer de leur chaînes pour rappeler qu’aucune atteinte aux droits des femmes n’est tolérable en France comme dans les pays du monde. Le choix d’un lieu symbolique avait pour objectif de voir les photos faire le tour du monde, ce qui est d’ores et déjà le cas, avec par exemple le Guardian.

Ludovine de La Rochère, Présidente de La Manif Pour Tous, déclare :

« Les propos d’Elisabeth Moreno sont indignes d’une ministre de la République. L’égalité entre les femmes et les hommes ne peut reposer sur la promotion d’une pratique qui relève de l’asservissement des femmes et qui n’est rien d’autre qu’une nouvelle forme d’esclavage. Et puisque la dignité des femmes n’a pas de frontière, la seule solution est de s’engager pour l’abolition universelle de la GPA ». « Comme femme, je ne me reconnais pas dans la vision de la femme portée par Elisabeth Moreno. Même si elle s’est prononcée à titre personnel, sa parole engage le Gouvernement tout entier. Sur un sujet aussi grave, cela ne peut être sans conséquence. Elle doit donc, d’une manière ou d’une autre, quitter sans délai le gouvernement ».

La Manif Pour Tous vient d’adresser en ce sens un courrier au Président de la République.

https://www.lesalonbeige.fr/la-manif-pour-tous-demande-la-demission-delisabeth-moreno-ministre-deleguee-en-charge-de-legalite-femmes-hommes/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s