Destructrice continuité macronienne

De Bernard Antony :

Sébastien Lecornu acharné pour le largage de la Nouvelle-Calédonie

Le ministre des Outre-mer, Sébastien Lecornu, a affirmé ce dimanche être favorable à un « nouveau statut » pour la Nouvelle-Calédonie en cas de non au 3° référendum sur l’indépendance qui devrait se tenir avant le mois de septembre 2022.

C’est le même Lecornu qui, très macroniquement adepte du double langage, déclarait au Figaro le 12 janvier dernier : « La République n’est pas faible en Nouvelle-Calédonie ».

Mais il fallait bien comprendre qu’elle n’est pas faible pour imposer son indépendance. Rien d’étonnant que dans le même propos il ait tenu à affirmer : « Ma culture est gaulliste ». En l’occurrence, la culture gaulliste dont veut s’inspirer méphistophéliquement ce Lecornu est celle, à toutes forces et dans les conditions que l’on sait, de la livraison de l’Algérie à l’abomination FLN. Ce ministre souhaite maintenant explicitement que le oui à l’indépendance l’emporte enfin lors d’un troisième référendum, puisqu’il aborde l’hypothèse « en cas de non », ce qui induit à l’évidence le regret qu’il en éprouverait.

Lecornu ne dit pas « en cas de oui à l’indépendance ». On peut en être sûr, si les affaires judiciaires ne le rattrapent pas, il fera tout pour que ce oui triomphe enfin !

Mais si par malheur, encore une fois, ce n’était pas le cas, alors, dit-il, il conviendrait de donner un nouveau statut au Territoire dans la République. En soi, pourquoi pas, en effet ? Mais devant l’insistance qui est la sienne, bien sûr sur ordre macronien, on se doute bien que ce « nouveau statut » ne devrait être qu’une manière déguisée de faire triompher l’indépendance.

Ce Lecornu-là n’est pas « le père du mensonge » mais pour le moins un de ses adeptes.

Pauvre gouvernement noté par les pauvres « tirés au sort »

Je l’avais prédit sur ce blog : les « tirés au sort »pour siéger à la Convention citoyenne pour le climat, aussitôt « fiers comme Artaban », allaient prendre leur rôle très au sérieux. Comme si leur épisodique attribution était due à leur mérite ou à quelque compétence !

Donc voilà que lors de leur dernière session, ils sont mis en devoir de noter le gouvernement sur le projet de loi « climat et résilience ».

Et sur presque toutes les thématiques ils lui ont collé de sales notes.

Et voici que plusieurs de ces conventionnels ne veulent pas en rester là et affirment qu’ils vont désormais s’engager et agir. Aucun doute, la chine, l’Inde et la Russie n’ont qu’à bien se tenir…

Quant aux ministres de la macronnerie, si certains ont déjà émis que sans aucun doute, les conventionnels ont été manipulés. Somme toute, une histoire de manipulateurs manipulés !

Quoi qu’il en soit, Macron a lancé la nouvelle démocratie progressiste dans la voie de la désignation de tous les mandataires de la vie politique par tirage au sort. Sans doute n’est-ce pas ce qu’il a voulu mais désormais le puissant sentiment du « pourquoi pas moi ? » chemine.

Le principe de la loterie nationale devient ainsi le modèle à appliquer et, pour ce qui est de la présidence de la République, ce sera le gros lot ! « Pourquoi pas moi ? Je ne ferais pas plus de bêtises que lui », me disait hier mon excellent boulanger.

Et, en plus, en vendant les billets pour la loterie, ça rapportera un peu à l’État alors que les élections pour l’Élysée, ça coûte très cher au budget de l’État.

https://www.lesalonbeige.fr/destructrice-continuite-macronienne/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s