Au-delà de l’islamo-gauchisme

L’avis de Jean-François Touzé
Depuis 50 ans, l’Université est tenue par les gauchistes. Des villes entières sont noyautées par les islamistes, certaines, au nom de l’idéologie ou par simple clientélisme étant même en état de fait de cogestion avec les partisans de la charia. Des centaines de quartiers sont aux mains de la racaille. Des sections syndicales sont sous la coupe des groupes salafistes, des frères musulmans ou des organisations allogènes. Tous veulent la fin de notre civilisation. Il était bien évident que la jonction se ferait. Une des priorités de l’Etat national sera d’en éradiquer les effets.
Pour autant nous ne devons pas oublier qu’il n’y a pas que l’isamo-gauchisme à combattre. Il y a aussi l’islamo-progressisme, l’islamo-centrisme et l’islamo-droitiste.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s