Sur Marianne TV, Trappes : sous protection policière, un prof alerte sur une « guerre de terreur ».

Le 16 octobre dernier, Samuel Paty mourrait décapité pour avoir fait un cours sur la liberté d’expression. Aujourd’hui, d’autres professeurs poursuivent son effort. A Trappes, c’est au prix de menaces de mort qu’un professeur tâche de faire son travail.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s