Une nécropole mérovingienne de 99 sépultures mise au jour en Vendée

On découvre régulièrement des tombes et nécropoles de nos lointains ancêtres. Tirés du sol de la patrie (« terre des pères »), ils se rappellent à notre peuple – et lui rappellent son identité – alors que celui-ci fait face au plus grand défi de son histoire et semble se laisser doucement génocider par l’immigration et le métissage.

« Ce sont des tombes qui remontent au temps du roi des Francs, Clovis, et de ses successeurs. Une équipe de l’Institut national de recherches archéologiques préventives vient de découvrir à Mortagne-sur-Sèvre, en Vendée, un grand cimetière datant de l’époque Mérovingienne (VIe-VIIe siècle).
Si la majorité des restes retrouvés ont été inhumés directement, en revanche quelques dépouilles ont été conservées dans des sarcophages composés de calcaire coquiller. Les archéologues, découverte plus exceptionnelle, ont aussi mis au jour une tombe dans laquelle étaient conservés deux cercueils.

Ce travail archéologique préventif a été effectué dans le cadre de future construction d’habitations. La zone explorée fait quelque 1370 mètres carrés. Les 99 sépultures retrouvées pourraient permettre aux historiens et aux chercheurs d’en savoir plus sur cette première période du haut Moyen Âge, comprise entre 500 à 700.

Des sarcophages en calcaire coquillier, – dans l’Antiquité, le calcaire coquillier a servi à la construction de monuments comme le temple de Zeus à Olympie -, intéresse particulièrement les archéologues. Étaient-ils réservés à une élite ou à une forme d’aristocratie franque ? Telle est la question cruciale à laquelle devront s’efforcer de répondre les historiens.

La découverte, exceptionnelle parce qu’unique sur ce site, de ce qui ressemble à une sorte de parure funéraire a attisé la curiosité des archéologues. Les vestiges en cuivre de quelques épingles, retrouvés sur la tête d’un squelette féminin, pourraient révéler beaucoup des rites de sacrement réservés aux personnages importants, il y a de cela quinze siècles, par les Francs saliens.

Ces fouilles préventives ont été achevées en novembre 2020. Les chercheurs de l’Inrap ont d’ores et déjà commencé leurs analyses scientifiques. Ils espèrent pouvoir dévoiler leurs premières synthèses au deuxième semestre 2020 et éclairer l’histoire des premiers rois… des Francs. » (source Figaro)

http://www.contre-info.com/une-necropole-merovingienne-de-99-sepultures-mise-au-jour-en-vendee#more-64712

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s