Impérialisme US as usual.

L’avis de Jean-François Touzé
L’arrivée à la Maison Blanche de Joe Biden a un mérite : celui de mettre fin à l’illusion qu’entretenaient certains nationaux à l’égard de l’administration précédente.
A l’occasion de son premier discours de politique étrangère, ce jeudi, le nouveau Président a, quant à lui, mis les points sur les « i ». Son mandat sera celui du retour de l’activisme diplomatique et militaire, de la guerre froide, de la pression sur les nations et les peuples, et d’un redémarrage du leadership yankee de droit biblique.
Trump voulait une Amérique forte mais eut le bon goût de ne pas – sauf sur les questions commerciales où il fut un adversaire redoutable de l’Europe – cultiver l’interventionnisme. Avec Biden la foutue mâchoire américaine sur le monde va se resserrer. Wilson et Roosevelt sont de retour. l’Empire entend bien retrouver l’entièreté de ce qu’il considère comme ses droits sur la planète.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s