Le gouvernement nie le lien entre immigration et islamisation

Le député Emmanuelle Ménard est interrogée dans Valeurs Actuelles sur le projet de loi du gouvernement « confortant le respect des principes de la République ». Extraits :

[…] Quand Emmanuel Macron prononce son discours aux Mureaux, il nomme clairement l’islamisme comme ennemi de la France. Par la suite, on est passé à la lutte contre le séparatisme mais même ça, c’était aller trop loin. Du coup, on en est arrivé au respect des principes de la République. Un intitulé qui concerne tout le monde : aucune raison de viser l’islamisme en particulier avec cette formulation. C’est d’ailleurs le péché originel de ce projet de loi : par peur de pointer du doigt l’ennemi islamiste, on met tout le monde dans le même sac et on en arrive à punir des gens respectueux des lois de la République. Je pense aux cultes. Toutes les religions sont mises sur le même plan et vont devoir se plier aux mêmes obligations, alors que seul l’argent en provenance de l’étranger et à destination des mosquées radicales pose problème. Je pense également aux associations ou aux écoles hors-contrat. Autre exemple, pour mieux lutter contre l’islamisme, ce projet de loi s’attaque à l’instruction en famille, qui concerne 1,6 % des élèves en France. Sur cette petite minorité d’élèves, seuls 2 % d’entre-eux ne répondent pas aux critères requis par l’Éducation nationale. Mais au lieu de s’attaquer à ces 2 %, le gouvernement s’en prend à tout le monde. Il avait d’ailleurs prévu l’interdiction pure et simple de l’enseignement en famille. Face au tollé provoqué par cette mesure, l’exécutif est revenu sur cette interdiction, qui sera remplacée par un régime d’autorisation. Mais vous savez bien qu’une liberté qui nécessite une autorisation n’est plus tout à fait une liberté. […]

Le grand absent, c’est le lien entre islamisme et immigration, qui est pourtant une évidence. Je ne dis pas que c’est la seule source de l’islamisme, mais on ne peut pas nier que l’immigration de masse nourrit aussi l’islamisme en France. C’est une des causes mais le gouvernement nie le lien entre immigration et islam. Quand le ministre de l’Intérieur explique, je le cite, que « les trois quarts des auteurs d’attentat sont français », il oublie de préciser qu’ils sont issus de l’immigration. Beau tour de passe-passe pour ne pas avoir à prendre à bras le corps la question de l’immigration de masse, de l’immigration sans contrôle, de l’immigration qui dévoie le droit d’asile, le beau droit d’asile. Une erreur grave et même, je pèse mes mots, mortelle pour notre pays.  […]

Face à ce projet de loi liberticide, le Rassemblement National a rédigé une proposition de loi visant à combattre les idéologies islamistes : dissolution des organisations islamistes, expulsion des islamistes étrangers, interdiction du port du voile dans l’espace public, renforcement des capacités pour les chefs d’entreprise d’y faire respecter la laïcité, interdiction aux islamistes de se présenter aux élections. Le RN dénonce le projet de loi présenté par le gouvernement, qui touche toutes les religions sans s’attaquer de front au véritable problème : l’islamisme.

https://www.lesalonbeige.fr/le-gouvernement-nie-le-lien-entre-immigration-et-islamisation/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s