Les enquêteurs fédéraux lâchent une énorme bombe qui change la donne sur la pseudo-attaque du Capitole

Dans ce qui devrait faire la une des journaux, des représentants des forces de l’ordre fédérales ont déclaré à CNN estimer que l’assaut du Capitole le 6 janvier avait été planifié à l’avance par des délinquants, plutôt que de constituer une manifestation spontanée inspirée par le discours du président Trump.

Les patriotes et partisans de Trump savaient depuis le début qu’il était étranger à l’émeute, mais il semble que les forces de l’ordre commencent également à s’en rendre compte. S’il s’avère qu’il s’agissait d’un événement planifié à l’avance par des antifas, ce sera un renversement fracassant de la thèse des médias, qui  avaient violemment calomnié Trump pour avoir “incité” à la violence qui s’est produite.
La chasse aux sorcières et la mise en accusation du Président reposent toutes deux sur le mensonge selon lequel Trump avait “incité une foule en colère”. Comme les enquêteurs commencent à l’apprendre, ce n’était pas du tout le cas.
Même CNN admet maintenant que tout pourrait avoir été planifié, plutôt que de constituer une simple émeute qui “a dégénéré”.
Voici le rapport de CNN :
“Les preuves découvertes jusqu’à présent, y compris les armes et les mouvements tactiques enregistrés sur les vidéos de surveillance, suggèrent un niveau de planification amenant les enquêteurs à croire que l’attaque du Capitole américain n’était pas une simple manifestation qui a dégénéré”.
CNN ne croit pas si bien dire, puisque  l’attaque du Capitole s’est même faite avec la complicité d’une de ses journalistes, Jade Sacker, qui a été capturée sur vidéo en compagnie du membre Antifa John Sullivan, poussant des hourras de triomphe : “On y est arrivés !” Voir ici la vidéo

Quant à Sullivan, on l’entend crier avec force jurons quelques moments plus tôt :

“If we don’t get in, we’re going to burn this sh*t down”. “Let’s go! This sh*t’s ours. F*ck yeah. I can’t believe this is reality. We accomplished this sh*t. We did this sh*t together.”

Ce qui se traduit par : “ Si nous ne réussissons pas, nous allons brûler cette saloperie [de Congrès]. Elle est à nous. Merde quand même ! Je n’en reviens pas, pincez-moi pour me dire que je ne rêve pas : on y est arrivés ! On y est arrivés ensemble!

Les nombreux acolytes de ces deux compères comprenaient le fils de 35 ans d’un juge de la ville de New York, de surcroît inscrit au Parti démocrate. Il a été arrêté. 

Il a également été découvert qu’il existait sous le Capitole des tunnels remplis d’armes et de munitions. C’était donc une opération montée par des professionnels, avec beaucoup d’argent derrière, et qui ressemble à s’y méprendre à une des révolutions colorées portant la griffe de Soros.

https://www.medias-presse.info/les-enqueteurs-federaux-lachent-une-enorme-bombe-qui-change-la-donne-sur-la-pseudo-attaque-du-capitole/138808/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s