La stratégie de la peur

Pierre Vial

Les gens qui sont provisoirement au pouvoir sont prêts à tout pour y rester. Pour cela, il faut transformer les Gaulois en un troupeau de veaux et de moutons apeurés, acceptant tout et n’importe quoi sous les effets d’une propagande incessante et insistante.

La covid 19 tombe à pic pour faire passer des mesures de plus en plus liberticides : le conditionnement mental des braves gens est mis en œuvre par les valets du pouvoir, installés à tous les postes de désinformation et misant avec cynisme sur le fait que celles et ceux qu’ils intoxiquent jour après jour n’ont pas les moyens de résister longtemps, faute de moyens appropriés, au poison qui leur est inoculé. Ceux qui essayent de faire passer un message de vérité sont brisés en étant accusés d’être des fous dangereux (voyez le cas du professeur Raoult) ou – ce qui est la même chose dans l’esprit tordu des gens du Système – des fascistes invétérés et inguérissables. Aux braves gens qui souhaitent qu’on leur foute la paix, une solution, toute simple, est proposée : soumettez-vous. Faut-il rappeler une fois de plus que la signification du mot « Islam » est « soumission » ? La stratégie de la peur est le plus évident dénominateur commun des monothéismes. Je m’éloigne du Covid ? Pas tant que cela, si vous voulez bien prendre le temps de réfléchir…

Et pourtant il faut résister, par tous les moyens, à la stratégie de la peur. En se libérant du piège manichéen dans lequel les hommes du Système veulent nous enfermer. Dont le mécanisme est simple mais efficace, peut-être en raison, en partie, de sa simplicité. Il repose sur le fait qu’il y aurait deux types de personnes : les Bons (ceux qui servent ou simplement acceptent le Système) et les Méchants (ceux qui refusent, d’une façon ou d’une autre, le Système, en étant forcément guidés par des instincts pervers – ou fascistes, c’est la même chose…).

Comment se libérer du piège, faire tomber les murs de la prison dans laquelle on veut nous enfermer ? Tout simplement par le refus, total, absolu, inconditionnel du monde qu’on veut nous imposer. Ce que j’ai appelé récemment la Sécession. Il y a des signes qui ne trompent pas : le mouvement des gilets jaunes, hier, l’invasion du Capitole de Washington aujourd’hui montrent à ceux qui prétendent être les maîtres du monde qu’il leur faut compter avec le poids du réel. Les jours de leur règne sont comptés. Et, comme disait un certain Lénine, une étincelle peut mettre le feu à la plaine (son journal L’Iskra – c’est-à-dire « L’étincelle » – a publié de 1901 à 1903 les textes qui seront l’ossature de la fameuse brochure « Que faire », que tout révolutionnaire doit avoir lu et médité, comme le savait bien Dominique Venner)…

Source TP cliquez ici

http://synthesenationale.hautetfort.com/archive/2021/01/18/la-srategie-de-la-peur-6291637.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s