La jeune Mila reçoit toujours “Une trentaine de messages à la minute”, un an après les premières menaces islamistes

VA – Placée sous protection policière, la lycéenne est toujours obligée de vivre dans un certain anonymat. Et les menaces continuent.

Tout juste un an après avoir été l’objet de menaces, harcelée et insultée sur les réseaux sociaux à la suite de ses propos sur l’islam, Mila n’a pas retrouvé une vie normale. C’est le portrait qui est dressé aujourd’hui par Le Figaro qui a enquêté sur ces 365 derniers jours où la jeune lycéenne a vu sa vie basculer. A à peine 17 ans, Mila doit continuer de vivre dans une certaine clandestinité notamment depuis son départ forcé du lycée de Villefontaine où elle était scolarisée mais également de l’école militaire dans lequel elle avait dû trouver refuge. Une nouvelle « exclusion » qui avait provoqué l’ire de son père, dénonçant la lâcheté de l’établissent : « On s’est débarrassé de Mila au premier prétexte trouvé […]. Si même l’armée ne peut pas la protéger et lui permettre de poursuivre sa scolarité, que pouvons-nous faire, nous, ses parents ? Ce constat est pour nous un film d’horreur », lançait-il début décembre. Un peu plus tôt, son avocat, Me Richard Malka révélait que la jeune fille était « bunkerisée comme les gens de Charlie », s’émouvant de son quotidien « insupportable ». 

(…) VA

https://www.tvlibertes.com/actus/la-jeune-mila-recoit-toujours-une-trentaine-de-messages-a-la-minute-un-an-apres-les-premieres-menaces-islamistes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s