Le paradis infernal, par Guy Adain.

En France, « Rien ne va plus » ! Depuis un certain temps, les Français sont moroses et ils ont raison de l’être. Le pays part en capilotade, et ce ne sont pas les élucubrations de nos élus qui peuvent nous rassurer. Une fois de plus, nous n’avons pas choisi les meilleurs !

Mais pourquoi diable, choisissons-nous toujours les plus mauvais ?

La réponse est simple ; c’est que les pires, sont les plus malins ! Ils nous promettent ce que nous n’osons pas espérer, mais que nous plébiscitons quand même :

  • La facilité, le laissez-faire, le laissez-aller, l’irresponsabilité, le farniente, (ce que je ne nommerai pas la paresse, mais c’est tout comme).

  • La satisfaction de tous nos désirs, sans effort, sans travail !

  • La transgression de tous nos interdits : adultère, envie, luxure…

L’Enfer paradisiaque, tous les droits, aucun devoir, tous les excès, aucune sanction… C’est au fond bien ce que nous voulons : Sodome, Gomorrhe, la Tour de Babel, le Veau d’Or…

En Mai 1968, le maître slogan était : « il est interdit d’interdire » ! C’est bien notre plus profond désir. Ce que nous voulons, c’est faire notre volonté, tout le temps, tout de suite et sans en payer le prix !

La vie totalement libre serait tellement merveilleuse, plus aucune contrainte, plus aucune limite, ni famille, ni pays, ni lois, ni règlements, ni religion, ni église. Juste nous, et la Liberté dans l’Égalité qui nivelle tout, et la Fraternité de…Caïn !

Ni Dieu ni Maître, la belle devise socialiste !

Et Satan conduirait le bal !

La République ne le dit pas aussi crûment, mais c’est bien l’espérance de cette société qu’elle fait miroiter au Peuple !

On commence Sans-culotte, où finira-t’on ?

Tous ensemble, En Marche, jusqu’à l’outre-mesure, l’on rêve de la Débauche sanctifiée !

À-côté, un peu plus loin, mais pas à dia, nous venons vous parler du Roi… Ça ne fait pas rêver ! C’est sûr, nous aurons du mal à convaincre, autant dire : Mission Impossible !

Les Français ne rêvent que de cet « Enfer Paradisiaque » où l’on vit l’orgie permanente dans la plus grande sérénité : le rêve absolu, sans conséquences pénalisantes, et l’on atteint là le summum de la perversion en se vautrant dans le stupre !

France d’En-haut, France d’En-bas, disait-on… La formule reste la même, mais le sens est différent, aujourd’hui, en haut le Ciel, en bas l’Enfer.

L’attraction infernale est forte, et il n’y a pas d’attraction vers le Ciel. Il faut y aller par l’échelle, barreau par barreau, et chaque échelon coûte ! C’est plus simple de descendre que de s’élever. Ainsi va la République En-marche vers son déclin, tandis que nous visons le Divin !

Nous ne sommes pas nombreux, à jouer les saumons qui remontent le cours de la rivière pour atteindre la source du Bien. Nous rejetons la facilité pour choisir la voie lactée, la voie royale, notre chemin est abrupt, difficile, mais il conduit au firmament.

Chercher à établir un Roi, c’est être en quête du Graal, chercher l’excellence et espérer atteindre le Divin !

Cette quête n’est possible qu’avec la Providence et la Grâce.

Nous sommes le « Sel de la terre et la Lumière de Monde », éclairons la voie royale du Prince en priorité et tous les Gens de France délaisserons le Bal des Maudits pour la route de l’espoir !

La République est une chimère régicide qui nous impose ces trois Valeurs dogmatiques : Liberté, Égalité, Fraternité. Qui sont-elles exactement

  • Liberté : la Liberté fait croire aux humains qu’ils sont libres, alors que c’est totalement faux. Les humains, enfants de Dieu, ont un rôle précis à jouer dans l’Ordre du Monde, et ne peuvent y déroger. Jésus en a donné l’exemple en assumant le sien jusqu’à la mort et au-delà !

  • Égalité : Pire encore que la Liberté, la notion d’Égalité, engendre la comparaison, l’envie, la jalousie et la rage d’égaler l’autre jusqu’au crime. Les humains sont divers et totalement inégaux. Il sont uniques, ce qui fait leur originalité et leur beauté.

  • Fraternité : Laquelle, celle de Caïn ?

Je préfère, et de loin la Fidélité Royaliste qui repose sur l’Amour, la Religion, et le Roi !

Ne pas être libre et appartenir à Dieu et au Roi !

Aimer à-coeur ouvert !

Servir le Roi !

Guy Adain 30/07/2020

http://lafautearousseau.hautetfort.com/archive/2020/07/31/le-paradis-infernal-par-guy-adain-6254782.html#more

Un commentaire sur “Le paradis infernal, par Guy Adain.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s