Casapound une sacrée réussite

casapound une sacrée réussite.jpeg

Dans notre n°34 consacré à la rupture et aux stratégies qui fonctionnent en Europe, nous nous étions entretenus avec notre camarade et maître d’oeuvre de Casapound, Gianluca lanone. Récemment, notre ami nous a donnés quelques chiffres ô combien éloquents sur cette expérience romaine. À nous, Français, de nous inspirer du modèle italien et de tailler notre route aussi bien.

Mouvement totalement indépendant, éloigné des magouilles politiciennes à la Fini/Bossi, partis de rien, Casa Pound représente aujourd’hui en Italie

– 2000 militants

– 10 000 sympathisants

– une organisation lycéenne le Blocco Stodentesco (120 représentants lycéens élus)

– une organisation étudiante le Blocco Universitario

– 3 conseillers d’arrondissement, 1 conseiller municipal

– 50 locaux dans différentes villes italiennes

– 15 librairies sur le territoire italien

– 20 pubs/bars associatifs

– 8 associations sportives (foot, hockey…)

– plusieurs squats logeant des familles italiennes (Rome Casa Pound, Casa Montag)

– Un journal mensuel (L’Occidentale)

– Un journal trimestriel (Fare Quadrato)

– Une radio internet (Radio Bandera Nera)

– 25 rédactions en Italie et 10 à l’étranger France, Canada, Angleterre, Espagne, Pays-Bas, Grèce, Asie…)

– Une webTV émettant 24h/24 ( Tortuga TV )

– 10 sites internet

– Ajoutons des troupes théâtrales, un cercle cinématographique, une galerie d’art, du soutien scolaire, de l’aide alimentaire, des concerts (dans leur salle romaine de l’Area 19 notamment).

Toujours créatifs, nos camarades italiens ont aussi passé deux mois dans les Abruzzes après le tremblement de terre d’Aquila pour prendre la direction des secours à la demande du maire communiste du coin ! Ils ont aussi envahi l’émission de télé-réalité Big Brother (équivalent italien du Loft) pour dénoncer ce spectacle racoleur et vomitif. Ils ont organisé une action contre les délocalisations du constructeur Fiat à coups de banderoles « Fiat hait l’Italie ! » Plus fort, ils ont ouvert un squat immigré près de la demeure des Agnielli (propriétaire de Fiat), dans un quartier très chic milanais, avec le slogan  « Fiat a amené les immigrés en Italie, nous amenons les immigrés à Fiat ! » Ils ont organisé une manifestation « Basta l’immigrazzione » au moment des révoltes immigrées dans le sud de l’Italie. Enfin, ils ont chassé les dealers autour des gares de Milan, Turin et Gênes en faisant des cercles de bruit troublant leur trafic et obligeant les autorités à se saisir du problème. Pas mal, non ? 

PG Réfléchir&Agir N°37 Hiver 2011

casapound une sacrée réussite 1.jpeg

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s