Suite au décès d’Olivier Dassault, Thomas Joly annonce sa candidature à l’élection législative partielle prévue dans l’Oise, son département…

Thomas Joly

Président du Parti de la France

Suite au décès soudain du député Olivier Dassault, une élection législative partielle devrait théoriquement avoir lieu dans quelques semaines.

Un obscur neveu du défunt ayant déjà orchestré son parachutage et un candidat de gauche d’origine maghrébine s’étant aussi déclaré, j’annonce à mon tour ma candidature dans la 1ère circonscription de l’Oise que j’habite, que je connais bien et où je concourrai pour la quatrième fois depuis 2002.

Mes axes de campagne seront très simples et se concentreront sur l’essentiel : « Ni dictature sanitaire, ni colonisation migratoire ! »

Reste maintenant à savoir, si cette élection sera reportée voire annulée au prétexte de l’hystérie sanitaire actuelle.

Site de Thomas Joly cliquez ici

http://synthesenationale.hautetfort.com/archive/2021/03/31/suite-au-deces-d-olivier-dassault-thomas-joly-annonce-sa-can-6306802.html

La patrie, la liberté, la Commune

Aujourd’hui la survie de l’identité française et européenne suppose une défense bec et ongles de nos libertés.

Rien de plus urgent dans le contexte que nous vivons.

Hier soir, votre chroniqueur était invité à débattre autour d’un souvenir contradictoire, et qui mobilise Mme Hidalgo : l’anniversaire de la Commune de Paris. Lire la suite « La patrie, la liberté, la Commune »

La Suisse arrive à expulser ses clandestins. Pourquoi la France n’y arriverait pas ?

On apprend que la Suisse va expulser, avec l’accord du pays d’origine, 600 Algériens en situation irrégulière. 600, le nombre fait pâlir alors qu’en France, la dernière expulsion « massive » doit correspondre aux 101 Maliens expulsés par …Charles Pasqua en 1986 et que cela avait créé un tsunami médiatique.

En Suisse, on estime entre 100 et 200 000 le nombre d’immigrés clandestins alors qu’en France, ce nombre est estimé au minimum à  400 000 et va jusqu’à 1 million. L’expulsion en cours en Suisse correspondrait donc en France à une expulsion comprise en 1 600 et 4000.

La réponse à la question posée est très simple : les gouvernements successifs ne le veulent pas et préfèrent régulariser puis naturaliser. Le Grand remplacement est plus simple que l’avion.

https://www.lesalonbeige.fr/la-suisse-arrive-a-expulser-ses-clandestins-pourquoi-la-france-ny-arriverait-pas/

[Vidéo] Florian Philippot : “C’est un effondrement de nos libertés”

Florian Philippot

Florian Philippot, président des Patriotes, conseiller régional Grand-Est et auteur de deux pamphlets : “Covid-19, l’oligarchie démasquée” et “Covid-19, la grande bascule“, était l’invité d’André Bercoff, mardi 30 mars, sur Sud Radio.

Depuis plusieurs mois, Florian Philippot est à la tête de la contestation contre les mesures sanitaires déployées contre la propagation du Covid-19. Sur les plateaux de télévision ou dans la rue, il alerte sur la disparition progressive des libertés fondamentales.

Lire la suite « [Vidéo] Florian Philippot : “C’est un effondrement de nos libertés” »

L’idéologie LGBTQ et la dissolution de l’identité occidentale…

par David Engels

Ex: http://metapoinfos.hautetfort.com

Nous reproduisons ci-dessous un point de vue de David Engels, cueilli sur le Visegrád Post et consacré à l’idéologie LGBTQ+ et à son action dissolvante vis-à-vis de l’identité européenne traditionnelle.

Historien, spécialiste de l’antiquité romaine, David Engels, qui est devenue une figure de la pensée conservatrice en Europe, est l’auteur de deux essais traduits en français, Le Déclin. La crise de l’Union européenne et la chute de la République romaine (Toucan, 2013) et Que faire ? Vivre avec le déclin de l’Europe (Blauwe Tijger, 2019). Il a  également dirigé un ouvrage collectif, Renovatio Europae – Plaidoyer pour un renouveau hespérialiste de l’Europe (Cerf, 2020).

L’idéologie LGBTQ et la dissolution de l’identité occidentale

Lire la suite « L’idéologie LGBTQ et la dissolution de l’identité occidentale… »

La gauche et la collaboration en Belgique : De Man, les syndicats et le Front du Travail

[De Man (debout) avec Émile Vandervelde avant la guerre]

La collaboration de gauche en Belgique ? Elle prend son envol avec le manifeste que Henri De Man, chef de file du Parti Ouvrier Belge (POB), publie et diffuse dès le 28 juin 1940. De Man (1885-1953) a été agitateur socialiste dès l’âge de 17 ans, polyglotte, correspondant en Belgique de la social-démocratie allemande et des travaillistes britanniques avant 1914, volontaire de guerre, diplomate au service du Roi Albert Ier, professeur à Francfort avant le nazisme, initiateur du mouvement planiste en Europe dans les années 30, ministre, président du POB ; avec une telle biographie, il a été sans conteste l’une des figures les plus marquantes du socialisme marxiste européen. Hérétique du marxisme, sa vision du socialisme n’est pas matérialiste, elle repose sur les mobiles psychologiques des masses frustrées, aspirant à la dignité. Le socialisme, dans ce sens, est une formidable revendication d’ordre éthique. Ascète, sportif, De Man, issu de la bonne bourgeoisie anversoise, n’a jamais aimé le luxe. Le socialisme, déduit-il de cette option personnelle, ne doit pas embourgeoiser les masses mais leur apporter le nécessaire et les rendre spartiates. Lire la suite « La gauche et la collaboration en Belgique : De Man, les syndicats et le Front du Travail »

Sur Le Média Pour Tous, 1 an après, ils souffrent encore : enquête sur les gueules cassées du Covid long.

L’association UPGCS qui soutient les malades du covid long :

https://www.facebook.com/Association…. 

Alors que les chiffres des morts du Covid-19 et des nouvelles entrées en réanimation bercent le sombre quotidien des Français, une autre facette de cette crise sanitaire reste peu connue : le covid long. Tombés malades il y a six mois, 10 mois, un an, ils sont de plus en plus nombreux à ne pas guérir du covid. Selon les études, 10 à 30% des contaminés auraient toujours des symptômes six mois après l’infection. Lire la suite « Sur Le Média Pour Tous, 1 an après, ils souffrent encore : enquête sur les gueules cassées du Covid long. »

Sébastien Meurant : « Stop à l’AME : les citoyens français doivent être soignés en priorité ! »

s-bastien-meurant-son-845x475-1

À l’heure où la  manque cruellement de , le sénateur Sébastien Meurant lance une pétition pour organiser un  d’initiative partagée en vue de la suppression de l’aide médicale d’État, ou AME, dispositif qui permet aux étrangers et  de bénéficier de soins médicaux gratuits. Lire la suite « Sébastien Meurant : « Stop à l’AME : les citoyens français doivent être soignés en priorité ! » »