L’histoire du nationalisme breton. Charles de Gaulle, Olier Mordrel et les autres

L’ouvrage d’Alan Le Cloarec L’histoire du nationalisme breton (Yoran Embanner, septembre 2022) présente l’avantage de commencer par le commencement ; c’est-à-dire par les « régionalistes » du XIXe siècle. Ils étaient écrivains, poètes, linguistes, historiens, journalistes. Ils s’appelaient Emile Souvestre (Les derniers Bretons, 1836), Théodore de La Villemarqué (Barzaz Breiz, 1839)Charles Le Goffic (Le Crucifié de Kéraliès, 1891))Anatole Le Braz (Le Théâtre celtique, 1900), Pitre-Chevalier (La Bretagne ancienne et moderne, 1844), Jean-François Le Gonidec (Grammaire celto-bretonne, 1807), Arthur de La Borderie (Le complot breton de 1492, 1884), Auguste Brizeux (Les Bretons, 1845), Paul Sébillot (Les Traditions, superstitions et légendes de Haute-Bretagne, 1880), François-Marie Luzel (Bepred breizad, Toujours breton, 1865), François Vallée (La langue bretonne et les écoles, 1895), Joseph-Guy Ropartz (Le Parnasse breton contemporain, 1889), Ernest Renan (L’âme bretonne, 1854), etc.

Lire la suite

Alexandre Del Valle sur les Clandestins non expulsables : « Supprimons les aides à l’Algérie si elle ne coopère pas ! »

 Le 3 janvier 2023

Alexandre del Valle intervenait sur CNEWS sur le plateau de Sonia Mabrouk dans Midi News pour dénoncer le comportement du gouvernement algérien vis-à-vis de la France quant à l’affaires d’un clandestin algérien condamné pour vol reste en France faute de laissez-passer délivré par l’Algérie

Crédit photo : Breizh-info.com (TDR)
[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

https://by-jipp.blogspot.com/2023/01/alexandre-del-valle-sur-les-clandestins.html

Guerre d’Ukraine : Les stratégies néfastes des États-Unis

par Thorsten Hinz

Les politologues Ulrike Guérot et Hauke Ritz dénoncent une influence massive des États-Unis en Europe de l’Est comme impulsion décisive de la guerre en Ukraine. Selon eux, Washington ne peut plus être considéré comme le gardien du Graal des « valeurs occidentales ». Selon eux, les États-Unis sont aujourd’hui « socialement délabrés et culturellement épuisés ». Lire la suite

Pour la Commission européenne, l’insertion dans sa vidéo d’une photo de 4 militants du FEMYSO, ONG proche des Frères musulmans, n’avait pas pour but d’en faire sa promotion mais d’illustrer la Rencontre des Jeunes Européens 2021 qui a réuni 5 000 jeunes (MàJ)

03/01/2023

Question du 27 septembre 2022 de l’eurodéputé Jordan Bardella, RN/ID, à la Commission européenne :

Malgré les protestations officielles de la France en novembre 2021, la Commission a récidivé dans sa promotion de l’association FEMYSO, relais d’influence des Frères musulmans en Europe, cette fois dans une vidéo diffusée en août 2022 sur les réseaux sociaux à l’occasion de la Journée internationale de la jeunesse.

Lire la suite

Réformes des retraites : Macron aux ordres ! – JT du mercredi 4 janvier 2023

Au programme de cette édition, c’est l’obsession des gouvernements : la réforme des retraites. 64, 65 ans, pour qui, quand… 

Le texte du gouvernement devrait bientôt arriver sur les tablettes des députés, et comme toujours, il faudra s’attendre au pire des manipulations.

Egalement dans ce journal, la perspective d’un retour des Gilets Jaunes. Alors que la situation sociale semble explosive, le mouvement aurait toutes les raisons de reprendre du poil de la bête…

Et puis nous poursuivrons notre tour d’Europe avec le bilan de l’année 2022 en Allemagne.

https://by-jipp.blogspot.com/

Défi américain, autosatisfaction européenne

girard.jpg

Renaud Girard

Quand on se penche sur les déclarations des dirigeants des grands pays européens ou des institutions de l’Union européenne (UE), on est frappé par leur haut niveau  d’autosatisfaction. Depuis une génération, l’Europe progresse technologiquement moins vite que l’Amérique, mais personne ne semble responsable. Pire, personne ne cherche sérieusement les racines de ce déclin relatif. Personne ne s’est jamais interrogé sur les raisons de l’échec  du programme de Lisbonne lancé le 24 mars 2000 par le Conseil européen, qui visait à définir pour l’UE « un nouvel objectif stratégique dans le but de renforcer l’emploi, la réforme économique et la cohésion sociale dans le  cadre d’une économie fondée sur la connaissance ». Lire la suite

Un ancien ministre du gouvernement Macron-Castex condamné à de la prison avec sursis pour « déclaration incomplète ou mensongère »

thumb_22016_article_sliderBig.jpg

Un ex-ministre macroniste condamné pour déclaration mensongère de patrimoine

La cour d’appel de Paris a condamné ce mercredi 4 janvier Alain Griset à quatre mois de prison avec sursis et trois ans d’inéligibilité avec sursis, pour déclaration incomplète de patrimoine. Cet ancien ministre délégué aux PME du gouvernement Castex, a été reconnu coupable d’avoir minoré la valeur de son patrimoine dans sa déclaration à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) en août 2020, notamment en ne signalant pas la détention d’un plan d’épargne en actions (PEA) de 171 000 euros et des « participations directes » dans plusieurs sociétés comme la Française des jeux ou Natixis.

https://tvl.fr/actus/un-ancien-ministre-du-gouvernement-macron-castex-condamne-a-de-la-prison-avec-sursis-pour-declaration-incomplete-ou-mensongere

Vous avez dit bonne année ! Quelle bonne année ?

liberté.jpg

Le billet de Patrick Parment

C’est bien évidemment le rôle d’un président de cette fantoche république de dire que demain on rasera gratis. Sauf que, en guise d’amuse-gueule, la réforme macronienne des retraites fait bondir tout le Landerneau syndical et pas que. Au risque de précipiter une fois de plus les gens dans la rue. Mais, ce n’est pas à nos yeux le sujet principal.

Le vrai sujet est la dégradation de tout ce qui relève du pouvoir régalien et qui part de plus en plus à la dérive. Il n’y a pas de degré dans cette descente aux enfers. Lire la suite

Crise démographique

demographie-france-copie15213803447016435793_0_729_509-230x180.jpg

Pour le gouvernement qui prétend vouloir sauver le système de retraite par répartition, la démographie devrait être la priorité.

La baisse de la natalité aura, sur le long terme, de graves conséquences sur le financement de notre protection sociale et pèsera lourd sur notre croissance économique, alerte le haut fonctionnaire Tristan Claret-Trentelivres. La France est entrée en crise démographique. En octobre 2022, le nombre des naissances a été inférieur de 10 % à celui d’octobre 2021. Depuis 2015, l’indicateur conjoncturel de fécondité (ICF), qui mesure le nombre d’enfants moyen par femme, ne cesse de diminuer, lentement mais sûrement. De 2,0 en 2015, il était de 1,83 en 2021, désormais loin du taux de remplacement de 2,1, permettant de stabiliser la population hors flux migratoires. Lire la suite