Paris 15ème : un migrant clandestin, sous le coup d’une OQTF, condamné à 4 ans de prison pour avoir agressé sexuellement 3 jeunes garçons (MàJ : le clandestin disait être un Marocain de 16 ans alors qu’il est algérien et a 24 ans)

Paris : un individu soupçonné d'avoir agressé sexuellement deux élèves activement recherché

27/11/22

Conduit dans les locaux du BEI du XVe arrondissement, le suspect nie les faits malgré les images de vidéoprotections et les différents témoignages récoltés par les policiers. “Les examens ont montré qu’il avait bien consommé de la cocaïne récemment”, précise-t-on de même source. “Il a maintenu être un mineur marocain âgé de 16 ans, mais les enquêteurs ont fini par l’identifier comme étant un Algérien de 24 ans, étant donné qu’il était déjà connu de leurs services”.

Lire la suite

La Monarchie royale, forcément sociale.

292736897_10229024003364987_2908985480868392478_n (2)
Et si la Monarchie royale était ré-instaurée ? Bien sûr, cette situation semble relever, à ce jour, de l’hypothétique, mais cela ne préjuge en rien de la possibilité monarchique pour les prochaines années ou décennies. Il me semble d’ailleurs que, en l’évoquant, cela permet de la rendre plus compréhensible à ceux qui, pour l’heure, n’en connaissent rien d’autre que ce que les manuels scolaires d’histoire en disent ou, trop souvent, en médisent… En tout cas, il paraît nécessaire, autant que « faire la Monarchie », de la penser et d’en tracer les grands axes d’action et de projection. L’article ci-dessous porte ainsi sur la Monarchie sociale et sur ses raisons comme sur ses capacités propres. Lire la suite

Le Qatar, un ami qui nous veut du mal

Le Qatar, un ami qui nous veut du mal
Par Camille Galic, journaliste et essayiste ♦ Notre « Onze » dit tricolore devait-il jouer participer au Mondial de foot organisé contre toute logique environnementale au Qatar et dont les travaux pharaoniques auraient coûté la vie à 6 500 travailleurs immigrés esclavagisés et privés de leur passeport ? Et, au cas où Kylian Mbappé et consorts mèneraient l’équipe en demi-finale et plus, Emmanuel Macron assistera-t-il en personne à l’événement ? En ce qui concerne cet émirat, tous nos présidents depuis Chirac qui amorça la « relation privilégiée » (et en profita personnellement) avec le Qatar, n’ont rien oublié et rien appris, accentuant même sous Nicolas Sarkozy la sujétion malgré les mises en garde et les révélations sur cette union impure dénoncée notamment dans leurs livres enquêtes par les journalistes Georges Malbrunot et Christian Chesnot. Dès 2013, les deux journalistes avaient publié Qatar : les secrets du coffre-fort, et ils avaient récidivé en 2014 avec Les chemins de Damas : le dossier noir de la relation franco-syrienne, où ils démontraient comment ce minuscule mais richissime État, alors allié de Bachar al-Assad, avait imposé ce dernier le 14 juillet 2008 à Paris, avant de brusquement changer de camp et de nous entraîner, à la suite de Nicolas Sarkozy et d’Alain Juppé (dont François Hollande et Laurent Fabius allaient poursuivre la politique), dans une expédition inepte contre la Syrie. Ces deux ouvrages, largement commentés dans Polémia en leur temps, étant complétés par une enquête elle aussi passionnante, Le Vilain Petit Qatar, dû à un autre duo de journalistes, Nicolas Beau et Jacques-Marie Bourget. Ces trois livres n’ont, hélas ! rien perdu de leur actualité. Voici un article datant de juin 2013 qui revient sur ces ouvrages.

Lire la suite

Le grand déclassement des Français est en marche, par Florent Machabert

Lire la suite

Crise de l’énergie : Une entreprise sur quatre risque de quitter l’Allemagne en raison de l’inflation et de la flambée des coûts énergétiques, avertit un groupe industriel du pays

Crise de l'énergie : Une entreprise sur quatre risque de quitter l'Allemagne en raison de l'inflation et de la flambée des coûts énergétiques, avertit un groupe industriel du pays

Une entreprise allemande sur quatre envisage de déplacer sa production vers d’autres pays dans le contexte de la crise énergétique, a déclaré Tanja Gönner, PDG de la Fédération des industries allemandes (BDI), au média Die Welt am Sonntag. Lire la suite

New York Times : 20 pays de l’OTAN sur 30 ont épuisé leurs stocks d’armes

20 pays de l’OTAN sur 30 ont épuisé leurs stocks d’armes qu’ils pourraient fournir à l’Ukraine.

Cela a été raconté par le représentant de l’alliance. Tout d’abord, nous parlons de petits États. Les 10 restants sont encore en mesure d’approvisionner Kiev en armes et équipements : parmi lesquels la France, l’Allemagne, l’Italie et les Pays-Bas.

L’Allemagne, la France et les États-Unis choisissent également des armes à transférer afin qu’elles ne touchent pas le territoire de la Russie (nous parlons des frontières de la Fédération de Russie avant le référendum).

Lire la suite

Nanterre (92) : deux patientes âgées de 70 et 78 ans violées à l’hôpital, une fillette de 12 ans violée deux jours plus tard par le même homme, un migrant congolais (MàJ : il prétend agir sous le coup de pulsions mais ciblait les personnes vulnérables)

26/11/2022

À l’époque, l’agresseur court encore. Ce SDF de 27 ans sera finalement interpellé le 9 septembre, presque par hasard, en train de frauder, gare de Lyon à Paris. Ses empreintes génétiques permettront de lui attribuer un troisième viol, commis deux jours après ceux de l’hôpital, toujours à Nanterre. L’homme avait repéré une fillette de douze ans depuis la rue, avait réussi à se glisser dans l’appartement par une fenêtre, l’avait enfermée à clé, étranglée, et lui avait imposé plusieurs actes sexuels avant de prendre la fuite. Un violeur en série présumé, qui a reconnu en garde à vue agir sous le coup de « pulsions » en ciblant des populations vulnérables. « C’est terrible, tout ça aurait pu être évité… », lâche Agnès en secouant la tête.

Lire la suite

Macron prépare son avenir « à l’international », mais pas celui de la France

 
 
 Frédéric Sirgant 26 novembre 2022

Jeudi, Gabrielle Cluzel épinglait Emmanuel Macron pour son culot : ne prétend-il pas « bâtir un travail de civilisation » tout en accélérant la disparition de la nôtre ? 

Le problème, avec notre président, c’est qu’on peut le prendre en flagrant délit quasiment tous les jours : un jour avec Yseult et la francophonie, le lendemain avec les maires de France, le surlendemain sur McKinsey : « Je ne crains rien »… Il est une série à lui tout seul, ou un caractère de La Bruyère : la prétention avec un grand P. Lire la suite