Fanatisme atlantiste de l’UE : Borrell veut conduire les pays d’Europe à de facto déclarer la guerre à la Russie

Les déclarations de Joseph Borrell, théoriquement en charge de la diplomatie européenne, ressemblent de plus en plus à celles d’un chef de guerre, en tout cas de celui qui veut envoyer les autres à la guerre. Selon la dernière en date, il exige que les pays européens, non pas l’Union européenne qui n’est qu’une coquille vide sans les États, mais bien les États européens prennent en charge l’organisation et la formation de l’armée ukrainienne. Autrement dit, il veut que les États européens deviennent formellement partie au conflit. Et cela dans une guerre conventionnelle, comme il l’a reconnu. Chers compatriotes, avons nous réellement des raisons de faire la guerre à la Russie, au nom de marionnettes ukrainiennes nazifiantes, qui dévastent leur pays depuis 2014, pour servir les intérêts globalistes et la domination américaine ? Allons-nous laisser Borrell et l’UE faire de nous des collaborateurs ?

Lire la suite sur Réseau International

Le Far West pour de vrai… à Venissieux !

police.jpeg

La chronique de Philippe Randa

Décidément, en doulce France, pas un jour désormais, sans que délinquance et police, l’une n’allant pas sans l’autre, ne fassent l’actualité ! Pas de répit estival, notamment pour les refus d’obtempérer…

Ainsi, il y a une semaine, à Vénissieux (Rhône), des policiers, ayant repéré une voiture qu’ils jugent suspecte et qu’ils identifient rapidement comme volée, décident d’intercepter ses occupants sur un parking de supermarché… Réaction désormais classique en de telles circonstances, le conducteur accélère brusquement pour percuter un policier « qui s’est trouvé projeté sur le capot avant du véhicule » (dixit le communiqué du parquet de Lyon), obligeant son collègue à faire usage de son arme, à la fois pour se protéger lui-même et pour arrêter le véhicule. Bilan : un mort et un blessé grave, côtés délinquants ; un fonctionnaire blessé aux jambes côté forces de l’ordre. Lire la suite

Macron annonce la fin d’un Paradis français… On rêve !

Ce n’est pas son premier accès de schizophrénie. Déjà, pendant la campagne, le candidat Emmanuel Macron n’avait pas eu de mots assez durs pour fustiger les décisions prises par l’entourage du président de la république François Hollande. Ce mercredi, devant ses ministres sagement rassemblés, c’est un chef de l’Etat grave qui s’est exprimé devant les caméras. Retour de vacances, reprise des bonnes habitudes : un petit plan en trois parties, avec des mots qui riment, on reprend en douceur. Alors, au programme, dans cette revue de l’actualité : fin de l’abondance, fin de l’évidence, fin de l’insouciance.

Lire la suite

Presse : LVMH du milliardaire français Bernard Arnault, injecte 65 millions d’euros dans Le Parisien, qu’il contrôle, pour éponger les pertes

Le géant du luxe LVMH, piloté par le milliardaire Bernard Arnault, a injecté 65 millions d’euros dans le groupe de presse Le Parisien, qu’il contrôle, afin d’éponger ses pertes, selon une annonce légale consultée mercredi par l’AFP, confirmant une information de La lettre A.

Ufipar, holding contrôlée par LVMH, « a décidé d’augmenter le capital social » du groupe de presse de près de 65 millions d’euros pour ensuite « le réduire, pour cause de pertes », du même montant. Lire la suite

Réchauffement climatique: le consensus scientifique sur la question est un mythe ! – par Jean Goychman

Les choses semblent s’accélérer pour procéder d’une façon rationnelle à l’étude de la variation du climat et de la température de la basse atmosphère terrestre. Créé en 1988 sous l’égide des Nations-Unies. Le GIEC a toujours été « crescendo » dans le catastrophisme en faisant état de délais de plus en plus courts pour entreprendre les actions destinées, selon leurs rapporteurs, à éviter le pire. Et pour, eux, le pire est d’avoir une augmentation de la température moyenne de la planète de 2° C.

(Si j’avais rédigé quelque chose d’aussi imprécis, je peux vous garantir que mon prof de physique de prépa m’aurait passé un de ces savons…)

La notion de “température moyenne de la planète” a-t-elle du sens ?

Lire la suite

Reims : un étudiant attaqué chez lui par un voleur armé d’un pic à brochette, l’agresseur se dit d’abord Libyen, il s’agit en réalité de Jassem Bouzomita, un Tunisien de 24 ans entré clandestinement en France en 2018

Venu sonner chez un étudiant, un individu l’a directement agressé puis menacé d’un pic à brochette pour lui voler sa médaille et sa chaîne arrachées du cou. Interpellé, l’individu a été condamné à dix mois de prison ferme.

Jeudi midi, 18 août. Un étudiant rémois déjeune chez lui, rue Duruy près de la place Luton à Reims, lorsque quelqu’un sonne à la porte d’entrée de l’immeuble.

Lire la suite

Retour sur le pacte germano-soviétique : entre instrumentalisation occidentale et histoire – par Edouard Husson

Il faut rappeler en effet que : 

L’Allemagne de Guillaume II est la première responsable de la soviétisation de la Russie, puisqu’elle y a renvoyé Lénine dans l’intention de détruire la puissance russe! 

Lire la suite

Après le quoi qu’il en coûte, il faudra payer le prix de la liberté

You are currently viewing Après le quoi qu’il en coûte, il faudra payer le prix de la liberté

Par Olivier Perceval

Le président de la « Start up nation » nous a parlé à Bormes-les-Mimosas, à l’occasion du 70ème anniversaire du débarquement de Provence, avec un accent de gravité qui nous renvoie aux plus belles heures de la « grande » guerre contre le COVID. Le « soldat » Macron nous remet sur le sentier de la guerre et nous avertit que ça va coûter cher, mais c’est le prix de la liberté. Notre pays n’a pas choisi l’intérêt national dans l’affaire russo-ukrainienne, mais celui de Washington qui a relancé l’OTAN, naguère encore diagnostiquée par le président de la République française, comme en état de mort cérébrale.

Lire la suite

Le maire LR de Valence (26) fait voter en conseil municipal la vente d’un terrain de la ville à une école musulmane hors-contrat qui serait proche des Frères musulmans (Màj : La préfète invite le maire à annuler la vente du terrain)

24/08/2022

La polémique sur l’école musulmane de Valence rebondit. La préfète invite le maire à annuler la vente du terrain à l’association “Valeurs et réussite” qui gère l’école. Une association soupçonnée par certains d’être en lien avec le mouvement islamiste des Frères musulmans.

[…]

La réponse de la préfète est arrivée au cœur du mois d’août, elle ne répond que sur un point technique. Le terrain fait partie selon elle du domaine public et ne peut donc pas être vendu “comme ça”. En conséquence, elle invite le maire à faire retirer la délibération de la vente. Mais la représentante de l’Etat dans la Drôme n’aborde  jamais la question délicate des liens éventuels de l’école avec la mouvance islamiste. Elle n’évoque même jamais l’acheteur du terrain.

Lire la suite