Guerre d’Ukraine – Jours 159-162 – L’administration Biden n’a pas assez de la Russie à affronter. Maintenant il lui faut aussi la Chine! par Edouard Husson

« Placées aux deux extrémités de l’Europe, la France et la Russie ne se touchent point par leurs frontières, elles n’ont point de champ de bataille où elles puissent se rencontrer ; elles n’ont aucune rivalité de commerce, et les ennemis naturels de la Russie sont aussi les ennemis naturels de la France ». (François-René de Chateaubriand, Mémoires d’Outre-Tombe). On ignore souvent que Chateaubriand fut la principale source d’inspiration du Général de Gaulle en matière diplomatique. Au coeur de la vision d’une politique étrangère forgée par la monarchie et qui pût être utilisée, sans modification, par la République, il y avait la nécessité de s’entendre avec la Russie, telle que l’auteur des Mémoires d’Outre-Tombe, qui fut aussi Ministre des Affaires Etrangères sous la Restauration, l’expose. Faute d’avoir adhéré à ces « piliers de la sagesse diplomatique » française, notre actuelle diplomatie est en train d’être engloutie dans le désastre d’une guerre occidentale qui n’est pas la nôtre, au risque de voir notre pays écarté pour longtemps des affaires du monde – alors que notre géographie nous met en position idéale, sur tous les océans de la planète. Il faudra sans aucun doute du temps pour réparer les énormes erreurs de l’actuelle (absence de) stratégie française. Ce n’est pas une raison pour ne pas comprendre le monde tel qu’il change: non seulement l’évolution de la bataille d’Ukraine mais le retour à l’équilibre des puissances avec, au coeur du nouveau dispositif, la Russie et l’Eurasie.

La Bataille d’Ukraine

1er août 2022

+ selon @rybar: 

 Les forces armées russes ont frappé une installation de l’armée ukrainienne dans le village frontalier de Pavlivka dans la région de Soumi.

 L’artillerie et les missiles russes ont frappé des cibles à Kharkov, Merefa et dans les villes de la ligne de contact.

Lire la suite

Coup de tonnerre : le laboratoire Novartis condamné à 678 millions de dollars pour avoir corrompu des médecins

By Cheikh Dieng
– 6 août 2022

Une information complètement passée sous silence dans la presse française, mais qui n’a pas échappé au radar du site d’information Lecourrier-du-soir.com qui l’a apprise du média américain The New York Times ces dernières heures.

 L’information date d’il y a deux ans, mais notre rédaction a jugé bon de la relayer afin d’exposer publiquement les pratiques malsaines auxquelles s’adonnent certains laboratoires pharmaceutiques.

En effet, il y a moins d’un mois, Lecourrier-du-soir.com avait été le premier média en France à avoir relayé la condamnation de Pfizer à une amende de 75 millions de dollars par le gouvernement britannique pour escroquerie.  Lire la suite

La puissance chinoise contemporaine. Partie 1 : Quand le libéralisme occidental nourrit le communisme chinois.

283925_2348611754941_3989733_n

La République populaire de Chine existe en tant qu’État constitué depuis la victoire de Mao Tsé Toung sur les troupes « nationalistes » de Tchang Kaï Chek en 1949. La France l’a reconnue diplomatiquement en janvier 1964, par la bouche du général de Gaulle, à la grande colère des Etats-Unis : « Du fait que depuis quinze ans, la Chine presque toute entière est rassemblée sous un gouvernement qui lui applique sa loi et, qu’au dehors, elle se manifeste comme une puissance souveraine et indépendante, (…) le poids de l’évidence et de celui de la raison grandissant jour après jour, la République française a jugé, pour sa part, le moment venu de placer ses rapports avec la République populaire de Chine sur un plan normal, autrement dit diplomatique. » Dans cette reconnaissance, la morale et l’idéologie n’ont pas cours : de Gaulle ne se faisait aucune illusion sur la réalité totalitaire du communisme chinois, et il n’était pas communiste lui-même, seuls comptaient pour lui l’équilibre international d’une part, et l’indépendance française d’autre part, en dehors de toute autre considération. Lire la suite

« Les immigrés font le boulot que les Français ne veulent pas faire » : slogan éculé et mensonger

les-immigres-font-le-boulot-que-les-francais-ne-veulent-pas-faire-slogan-ecule-et-mensonger-800x450.jpg

Polémia prend ses quartiers d’été, tout en gardant un œil attentif sur l’actualité. En attendant la rentrée, la publication de textes inédits se poursuit mais vous retrouverez également chaque jour l’un des articles les plus consultés depuis l’été dernier sur Polémia. Aujourd’hui, retour sur un slogan absurde.

Par Jean-Yves Le Gallou, président de la Fondation Polémia ♦ « Les immigrés font le boulot que les Français ne veulent pas faire. » Tel est le pont aux ânes des immigrationnistes. Une affirmation constamment répétée depuis un demi-siècle (!) qui mérite un sérieux décryptage. Réfutation en 7 points.

Un mensonge total

1– Remarquons d’abord que cet argument s’inscrit dans une stricte logique économique. À supposer qu’il soit vrai (nous démontrerons que ce n’est pas le cas), il devrait être mis en balance avec d’autres facteurs et d’abord avec les conséquences nuisibles de l’immigration en termes d’identité, d’éducation, de sécurité ou encore de budget. Lire la suite

Un ambassadeur aux droits LGBT+ : parce que lutter contre l’homophobie à l’autre bout de la Terre, c’est plus facile que dans certaines banlieues

En avril dernier, à la veille du second tour de l’élection présidentielle, paraissait au Journal officiel le décret annonçant l’extinction du corps des « conseillers des affaires étrangères ». Désormais, donc, selon le bon vouloir d’Emmanuel Macron, il n’y a plus, en France, de « corps diplomatique ».

Comme l’écrivait alors Gérard Araud, ancien ambassadeur de  à Washington : « Une histoire pluriséculaire s’achève avec la suppression du corps diplomatique. À force de caricaturer les diplomates, on oublie que la diplomatie, c’est un métier, une expérience, des connaissances, une tradition, une fierté de servir la France. »

Lire la suite

« Agatha Christie » de Camille Galic

Agatha Christie, « la plus belle enquête » : Une biographie merveilleusement incorrecte de Camille Galic

L’excellente collection « Qui suis-je ?» des éditions Pardès, qui aux côtés de la collection BA-BA conforte une approche encyclopédique non conformiste thématique et biographique, vient de s’enrichir d’un titre qui fera date, l’« Agatha Christie » de Camille Galic. « L’indétrônable impératrice du crime » a trouvé en fait sa biographe sœur. En effet il y a bien des points communs entre « la duchesse de la mort » et la grande dame de la presse qu’est Camille Galic. Lire la suite

SÉCURITÉ Sevran (93) : Nouveau guet-apens dans la cité des Beaudottes, jets de pavés, tirs de mortiers, véhicules dégradés, 3 policiers blessés (MàJ)

Vu sur FdeSouche

03/08/2022

Dans la nuit du mardi 2 au mercredi 3 août, des policiers et des pompiers ont été attaqués à Sevran, en Seine-Saint-Denis. Selon nos informations, il était 22h30 lorsque plusieurs bandes d’individus ont tendu un guet-apens aux agents et aux soldats du feu dans la cité des Beaudottes. Des projectiles, dont des pavés, et des mortiers d’artifice ont été lancés par les agresseurs et des poubelles ont été incendiées, indique une source policière à Valeurs actuelles. Lire la suite

Le GIEC pour les nuls

Nota : cet article est une contribution d’un lecteur. Depuis quelques jours, une nouvelle fonctionnalité est apparue dans la barre supérieure de votre blogue : vous pouvez désormais proposer un article rédigé. Michel Janva

Le Giec, pour Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (IPCC en anglais, Intergovernmental Panel on Climate Change), est un organisme Onusien qui a été créé en 1988 lors du G7 pour étudier le climat, et plus spécifiquement le rôle des activités humaines sur le climat. On notera que le terme « experts » ajouté dans la traduction officielle en français, n’existe pas dans le nom original de cet organisme. Et il y a bien tromperie sur la marchandise, car le Giec ne comprend aucun expert, mais s’appuis sur des laboratoires de recherche et/ou des universités, savamment sélectionnés. Lire la suite