Vers une politique océanique française ?

PTDC0411

L’Océan a, le 8 juin, sa journée mondiale parrainée par l’ONU et, du 27 juin au 1er juillet, s’est tenu à Lisbonne un sommet de la même institution sur ce thème majeur pour l’avenir de la planète. A cette occasion, comme le rapporte Le Figaro dans son édition du samedi 2 juillet, a été rappelé l’objectif d’un « océan durable », ce qui, en creux, signifie qu’il est désormais menacé de disparaître en tant qu’espace de vie et de biodiversité, mais aussi qu’il est un enjeu entre puissances (n’est-ce pas le cas depuis l’Antiquité et la naissance de la thalassocratie athénienne ?) et que ses richesses connues et inconnues risquent bien de faire son malheur et celui des générations à venir. Lire la suite

Pierre Gentillet : « Si j’étais père, jamais je n’accepterai que mon enfant grandisse dans la même classe qu’un enfant de djihadiste revenu de Syrie » (Vidéo)

Vu sur TVL

Pierre Gentillet sur CNews : « Si j’étais père, jamais je n’accepterai que mon enfant grandisse dans la même classe qu’un enfant de djihadiste revenu de Syrie » (Vidéo).

Les derniers jours, la fin de l’Empire romain d’Occident (Michel De Jaeghere)

les derniers jours

Michel De Jaeghere, historien et journaliste, dirige notamment Le Figaro Histoire et Le Figaro Hors-série.

La disparition de l’Empire romain d’Occident est peut-être l’événement le plus intéressant et le plus important de l’histoire universelle. Des générations d’historiens ont tenté d’expliquer la complexité de cet effondrement. Lire la suite

Le dernier clip qui fait flop : Macron fait le malin au G7

image-3-845x475-1

Emmanuel Macron n’en finit pas de nous surprendre. Il y a quelques jours, c’était, lors du G7, ce moment assez gênant où, comme un employé fébrile, il trottinait vers  pour lui parler de ses plans secrets… devant les caméras du monde entier. Avec l’air d’un petit commercial qui dirait à son PDG « Ah, président, vous avez reçu mon email de confirmation ? », notre Président offrait à un Biden sénile, complètement hors du coup, et à ses conseillers hilares un pitoyable spectacle. Lire la suite

Manosque (04) : une jeune fille frappée et martyrisée par le compagnon afghan de sa mère

« Venez vite, il frappe ma mère », enjoint la jeune fille de 14 ans qui vient d’appeler le 17. Le 10 mai dernier, vers 20 heures, les policiers manosquins qui interviennent au domicile de cette famille recomposée découvrent le compagnon de la mère fortement alcoolisé. Il sera dépisté avec 1,6 g d’alcool par litre de sang, avec une bombe lacrymogène dans sa poche.

Lire la suite

C’étaient les Celtes

La chaîne Arte diffuse jusqu’à la fin du mois d’août (en replay) un documentaire allemand sur les Celtes, en trois parties. Riche des dernières découvertes archéologiques, il réhabilite une civilisation qui a étendu son influence sur tout le continent, et au-delà, fit trembler Rome, avant de succomber à ses légions et de se romaniser. Nos ancêtres pour sûr.

Issus de la matrice indo-européenne située à l’est dans les plaines russo-ukrainiennes, les Celtes commencent à s’installer en Europe occidentale à partir du début du deuxième millénaire avant notre ère. Ils dominent très rapidement un vaste espace compris entre l’Espagne du nord-ouest et les îles Britanniques, de la Galicie (Pologne) jusqu’à la plaine du Pô. Plus tard certains d’entre eux pousseront même leur influence jusqu’en Asie Mineure où leur art militaire les a fait appeler comme mercenaires ; ce sont les Galates, rameau isolé du centre d’où se diffuse la culture celtique. Ils ne constituent pas un empire unifié mais sont distribués en tribus querelleuses et farouchement jalouses de leur indépendance. Ils savent s’unir cependant face à un danger commun.

Lire la suite

Redditions, désertions, refus d’aller au feu : rien ne va plus pour l’armée de Zelensky

Le 7 juillet 2022, Poutine a déclaré : “Les Occidentaux veulent nous vaincre sur le champ de bataille. Que dire ? Qu’ils essaient !”

A la place des grandes gueules occidentales, genre Boris Johnson et autres va-t-en-guerre irresponsables, j’éviterais de fanfaronner et de prendre Poutine pour un demeuré.
Redditions, désertions, refus d’aller au combat, rien ne va plus pour l’armée de Zelensky, qui devait soi-disant bouter hors d’Ukraine l’armée de Poutine, jugée au dessous de tout par des Occidentaux incompétents, qui ont oublié qu’ils ont perdu toutes leurs guerres depuis 1945. A Washington, on ne doute de rien.
Sylvain Ferreira nous livre les dernières nouvelles du front. Lire la suite