LA MACRONIE MISE À NU !

carrure-768x342-1

Le mirage entretenu par la macronie s’est effacé. Le régime de l’illusion permanente et de la manipulation systématique vacille, titube et menace de tomber. Le prestidigitateur a perdu a main. C’est Bruno Le Maire, grand spécialiste du vide, qui avait défini Macron comme un homme sans projet, sans conviction. Pour une fois, il ne se trompait pas. Depuis cinq ans, Macron a anesthésié le peuple français avec la complicité de la majorité des grands médias. Ni les élections intermédiaires, ni la gestion des crises n’ont été des succès. Lire la suite

LE PETIT ZELENSKY EST UN GRAND CORROMPU !

Korbo.WarGas Ukraine.27.04.2022.jpg

Pieter Kerstens

Pendant deux ans de Coronavirus, avec lequel la secte médiatico-politicienne nous a raconté tout et son contraire, nous avons eu droit matin, midi et soir au décompte macabre des décès de manière à ce que la population applique sans broncher « les gestes barrière » contre ce mal qui répand la terreur.

Après cette saga maladive, voici que fin février nous arrive une tragédie russo-ukrainienne dont toutes les télés du monde et surtout européennes vont faire leurs choux gras. A tel point qu’en France, les chaînes qui se prétendent « d’informations en continu » vont relayer la Voix de l’Ukraine et que des journalistes comme Darius Rochebin et Éric Brunet prennent fait et cause pour le « héros » de Kiev en faisant défiler sur LCI une kyrielle d’Ukrainiennes maquillées comme des arbres de Noël et pérorant sans nous convaincre. Lire la suite

Mark Twain, critique de l’impérialisme américain

Twain

Beaucoup d’écrivains ont écrit plusieurs livres mais ne sont véritablement devenus célèbres que grâce à un seul de leurs ouvrages. Mark Twain est né sous le nom de Samuel Langhorne Clemens le 30 novembre 1835 dans le Missouri et est mort, il y a tout juste cent ans, le 21 avril 1910 dans le Connecticut. Il a acquis la célébrité sous son pseudonyme de Mark Twain. Il avait quatre ans lorsque sa famille emménagea dans la petite ville d’Hannibal sur les rives du Mississippi, lieu qui devint plus tard le théâtre des aventures de Huckleberry Finn. Lire la suite

Loire : le suppléant d’une députée LREM reconnaît la détention de milliers d’images pédopornographiques

Renvoyé en correctionnelle pour agressions sexuelles sur des enfants et détention d’images pédopornographiques,  Matheus Branquinho, suppléant de la députée LREM Valéria Faure-Muntian, dans la 3e circonscription de la Loire, est soupçonné d’agressions sexuelles sur des enfants et détention d’images pédopornographiques. Il a reconnu à l’AFP la détention de milliers d’images pédopornographiques. Lire la suite

Rokhaya Diallo accuse Éric Coquerel : d’un coup, le hashtag #OnVousCroit prend du plomb dans l’aile…

capture-decran-2021-11-30-a-185645-845x424-1

Il n’y a pas loin du Capitole à la roche Tarpéienne. Hier,  était le roi, victorieux du RN, élu à la tête de la commission des finances – ce qui, eu égard à son profil et son parcours, revient un peu à confier la présidence de la commission de la défense à un objecteur de conscience -, et voici que son trône s’effrite déjà, sous les coups de butoir de Rokhaya Diallo. Invitée par Éric Brunet, sur RTL, celle-ci jette soudain dans la conversation une « question sensible ». Elle évoque, rapportée par « plusieurs sources », le « comportement qu’il aurait avec les femmes » : « Ce sont des choses qui reviennent de manière récurrente, depuis plusieurs années, il y a avait eu un article dans Causette, qui parlait d’un député LFI sans le nommer. » Bref, conclut-elle, « en cohérence avec mes convictions féministes, je dis d’ ce que je dirais de toute personne : il me semble incohérent qu’un parti promouvant des valeurs d’égalité choisisse pour cette commission une personne faisant l’objet de telles accusations ». Lire la suite

Eric Zemmour aurait-il pu faire mieux ?

Eric Zemmour aurait-il pu faire mieux?

De Roland Hureaux, essayiste, pour le Salon beige:

Vae victis. Le cycle présidentielles-législatives étant clos, Eric Zemmour apparait comme le grand perdant. Echec mis en relief par le succès de Marine le Pen qui semble avoir trouvé son bâton de maréchal comme chef du principal parti d’opposition.

Ce n’est pas une raison pour donner au vaincu le coup de pied de l’âne comme beaucoup ne s’en privent pas, au mépris de toute décence.

C’est cependant le moment de se demander « Aurait-il pu faire mieux ? ».

Au fond, je ne crois pas.

Il reste que sa campagne peut être analysée.

On ne saurait oublier que c’est Zemmour qui lui a imposé son rythme, qu’il a battu   le record de participation aux réunions publiques (à commencer par l’admirable réunion de Villepinte). Partant de rien il a atteint un moment les 19 % d’intentions de vote et a fini à 7 %, plus que la candidate des Républicains, ce qui reste méritoire. Dans un climat de dépolitisation, son parti a recruté plus de 100 000 membres. Nous pensons que rien de tout cela ne sera perdu sans pouvoir dire comment.

Lire la suite