COMPLOTISTE, POPULISTE ? NON ! DÉMOCRATE ET LUCIDE ! (IV)

parlementecrase-1-768x342-1

Dans l’univers comme dans l’histoire, la création, la destruction et la conservation sont à l’oeuvre. C’est vrai à l’échelle cosmique comme à celle de la vie, de l’économie et de la politique. Les politiques ont rarement le recul et les connaissances nécessaires pour comprendre ce processus et pour tenter de le maîtriser dans la limite de leurs moyens et dans le but d’assurer le bien commun des peuples qu’ils ont en charge. Tel veut le progrès avec furie qui fonce tête baissée vers la décadence. Tel veut la suprématie de sa nation qu’il la précipite dans le plus profond abaissement. Tel veut que rien ne bouge jusqu’à ce que tout s’effondre. Lire la suite

Les mosquées, ces voisins peu souhaitables !

crescent-2797205_1280-845x475-1

L’ambiance est électrique à Guyancourt. Cette commune des Yvelines accueillait déjà une mosquée depuis 2014, ou plutôt une ancienne école communale tenait lieu de lieu de culte pour les musulmans de la commune. Or, un projet de vraie mosquée est à l’étude, un projet validé par la mairie malgré les protestations des riverains. Si certains craignent un trafic automobile perturbant ou d’éventuelles pollutions sur un étang situé à proximité, d’autres sont plus catégoriques : pas de mosquée à Guyancourt ! Lire la suite

ECFR, une des tentacules de la pieuvre Soros

ECFR

Le nom de l’European Council on Foreign Relations (ECFR) (ou Conseil européen des relations internationales en français) reste inconnu du grand public.

Fondé en 2007 avec le financement de la fondation Soros elle dispose de bureaux à Londres, Paris, Berlin, Madrid, Rome, Varsovie et Sofia. Employant une quarantaine de chercheurs, disposant d’appuis politiques au plus haut niveau, la fondation milite pour une « Europe intégrée », comprenez la dissolution des États protecteurs, la fin des frontières, l’ouverture à une immigration de remplacement. Des objectifs conformes à ceux de son principal sponsor, l’Open Society de George Soros.

Lire la suite

Regards nouveaux sur Nietzsche 4/5

L’innocence du devenir

Pour Pfotenhauer, Nietzsche n’avait nullement l’intention de valoriser le discours pseudo-scientifique ou pseudo-esthétique des « physiologistes » communs, vulgaires. Il ne cherchait nullement à avaliser leurs contradictions, à accepter leurs incohérences, à partager leurs sensations de plaisir ou de déplaisir. Son intention était, écrit Pfotenhauer, de défier directement l’esthétique établie. L’expression « physiologie de l’art » constitue une contre-façon de « philosophie de l’art », dans la mesure où l’art, selon les critères traditionnels, s’évalue philosophiquement et non physiologiquement. Cette parodie se veut un rejet de toutes les conceptions philosophico-esthétiques des décennies précédentes. Lire la suite

Toulouse : relaxe d’un imam jugé pour « incitation à la haine raciale », selon le jugement, le magistrat « n’a pas à apprécier le bien-fondé d’un texte religieux » antisémite (Màj : Il sera rejugé en appel)

27/05/2022

La chambre des appels correctionnels de la cour de Toulouse va consacrer une journée d’audience, lundi, aux propos tenus lors d’un prêche à la grande mosquée d’Empalot par l’imam Tataiat. Cet homme de foi, fonctionnaire de l’Etat algérien installé à Toulouse depuis 1987, a toujours contesté l’antisémitisme de ses propos. Pour lui, son prêche où il incitait ses fidèles à “tuer les juifs” a été mal interprété.

[…]

À l’issue de l’audience en juin 2021 où le parquet avait requis 6 mois de prison avec sursis estimant le délit de provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence constitué, le tribunal avait relaxé l’imam. Les juges, s’ils estimaient les propos “maladroits“, les pensaient non discriminatoires. Le parquet avant, rapidement, fait appel.

Lundi devant la chambre des appels correctionnels, l’audience est programmée sur l’ensemble de la journée. Le procureur général Franck Rastoul portera l’accusation. La décision sera, comme c’est la règle devant la cour d’appel, placée en délibéré.  

La Dépêche 

Lire la suite ici

Ces armes envoyées en Ukraine qui disparaissent et pourraient bien être retournées contre nous (video)

Eric Denécé, ancien analyste du renseignement, aujourd’hui directeur du Centre français de Recherche sur le Renseignement, explique comment l’envoi par l’Occident d’armes en Ukraine risque rapidement de permettre tant à des mafias qu’à des réseaux islamistes de retourner ces armes – dont des missiles – contre nous.

https://www.medias-presse.info/ces-armes-envoyees-en-ukraine-qui-disparaissent-et-pourraient-bien-etre-retournees-contre-nous/156370/