Présidentielle : la déchirure française

 Libération, dès lundi, a demandé paiement de son coup de main. « Merci qui ? », a écrit en une le quotidien de gauche au-dessus d’un portrait d’Emmanuel Macron à demi enfoui. Il est vrai que le matraquage médiatique contre Marine Le Pen aura été particulièrement virulent dans la presse « progressiste ». Mardi, Le Monde a feint la neutralité en titrant : « L’extrême droite à un niveau historique ». La veille, le président réélu (58,5 % contre 41,50 %) avait salué, devant une petite foule rassemblée au Champ-de-Mars, le « sens du devoir » de « ceux qui ont fait barrage à l’extrême droite ». Lire la suite

D’UN EXTRÊME À L’AUTRE

Manifestations du 1er mai : un troisième tour… pas social du tout !

Une semaine après avoir réélu Macron, la gauche a défilé, l’extrême gauche a cassé. On prend les mêmes et on recommence.

Que les défilés du 1er mai aient pris pour cible le président réélu et sa réforme des retraites, rien d’anormal : pour ratisser les voix LR, Macron avait agité ce chiffon rouge pendant toute la campagne. Avec un certain succès. Mais les manifestations de dimanche, assez peu fournies, totalement politiques, ont néanmoins donné lieu à violences, saccages et menaces, pour tenter d’imposer une sorte de troisième tour extrémiste. Lire la suite

Hommage à Maurice Bardèche

Bardeche

Hommage à Maurice Bardèche

[Ci-dessus : Bardèche (à d.) avec son ami flamand Karel Dillen, fondateur du Vlaams Blok]

Maurice Bardèche est décédé à 91 ans. Il était l’un des derniers survivants de cette génération de Français qu’on peut qualifier, sans hésitation, de formidables. Mais qui connaît encore son nom aujourd’hui. Qui connaît encore son œuvre ?

À une époque tranquille, ce professeur, cet historien de la littérature au regard acéré, cet anatomiste subtil et cet homme de synthèses percutantes avait jeté son regard personnel sur chacun des sujets qu’il abordait ; sans nul doute et sans difficulté, il a gravi tous les échelons et est devenu un intellectuel de premier rang dans son pays, la France. On peut dire que l’Académie Française se serait levée pour lui, pour l’accueillir en son sein et que des décorations comme la Légion d’Honneur lui auraient été attribuées… Si… Lire la suite

Gilbert Félix, 70 ans, tué d’une vingtaine de coups de couteau à Gap : Omar Fakher-Hassan, un Irakien de 26 ans, devant la justice (MàJ)

03/05/2022

Accusé d’avoir tué le Gapençais Gilbert Félix, Omar Fâkher-Hassan est jugé depuis lundi devant la cour d’assises de Gap. Le 8 août 2018, la victime était retrouvée morte dans son appartement, après avoir reçu une vingtaine de coups de couteau.

La cour d’assises des Hautes-Alpes se penche depuis ce lundi sur l’assassinat de Gilbert Félix. Dans le box des accusés: Omar Fâkher-Hassan. Le jeune homme de 26 ans de nationalité irakienne est poursuivi pour le meurtre avec préméditation du Gapençais de 70 ans.

Lire la suite

Sur un « chantier prioritaire » de la Macronie

220429

Eu égard à son impact désastreux sur nos finances publiques délabrées, le système actuel des assurances vieillesse ne peut plus durer en l’état. Mais une vraie question se pose au préalable : La réforme des retraites est-elle politiquement possible ?

Observons d’abord les effets de la démagogie.

Alors qu’en Allemagne, pour bénéficier d’une pension à taux plein, l’âge légal de départ à la retraite, actuellement de 65 ou 66 ans, nos voisins l’ont porté, à 67 ans à l’horizon 2029.

La France de son côté a vu se partager les forces politiques sur cette seule question à l’occasion de la campagne électorale. Lire la suite

La mortalité infantile repart à la hausse en France

Hausse de la mortalité infantile en France, difficile à expliquer faute de données encore suffisantes. 

Une étude de l’Inserm parue fin février dans la revue scientifique The Lancet, révèle que le nombre de décès d’enfants de moins d’un an pour 1000 naissances vivantes, est passé de 3,32 en 2012 à 3,56 en 2019. Une hausse de 7% en l’espace de sept années qui pour le moment ne s’explique pas, faute de données suffisantes. Lire la suite