Madame « 20 h 02 » a frappé !

Dès l’annonce des résultats de l’élection présidentielle, l’inénarrable Valérie Pécresse a révélé son ignominie.

Après avoir clamé son rejet d’Emmanuel Macron tout au long de la campagne, après avoir fait croire à ses électeurs cocus qu’elle pensait pis que pendre du président sortant et après s’être pitoyablement fracassée dans cette élection perdue d’avance, voici qu’elle nous annonce « honteuse et confuse« … qu’elle se rallie au plus grand imposteur que notre histoire ait connu depuis bien longtemps ! Lire la suite

Renaud Camus – L’entretien qu’a choisi de ne pas montrer La Chaîne Parlementaire

12/04/2022 – FRANCE (NOVOpress)
Le 31 janvier 2022, un journaliste de Nova Productions est venu interroger pendant une heure et demie Renaud Camus dans le cadre d’un reportage sur le Grand Remplacement.

Le reportage, entièrement à charge, ne dit pas un mot des écrits de Camus. Pas un mot non plus n’est prononcé sur le contenu du livre « Le Grand Remplacement ». L’interview de Camus elle-même est passée à la trappe, à part quelques maigres extraits, au début et à la fin du « documentaire ».

Lire la suite

Donbass – Le port de Marioupol est désormais totalement sous contrôle de la RPD et de la Russie

donbass-insider 

Le 11 avril 2022, la totalité du port de Marioupol est passée sous contrôle de la RPD (République Populaire de Donetsk) et de la Russie. 

Dans le même temps, des groupes d’assaut des forces armées russes et de la RPD ont suivi un entraînement spécial pour éliminer les forces armées ukrainiennes encore retranchées dans l’usine Azovstal.

Le 2 avril 2022, nous sommes retournés à Marioupol, apporter de l’aide humanitaire aux civils que nous avions trouvés dans le district est de la ville. Nous avons ensuite pris la direction de la mer, pour rencontrer les soldats tchétchènes qui affrontent les soldats ukrainiens près de l’usine d’Azovstal et du port de Marioupol. Lire la suite

Donoso Cortés : une philosophie contre-révolutionnaire de l’histoire 4/4

« Ou le mal qui est dans la société est une essence, ou un accident ; si c’est une essence, il ne suffit pas, pour le détruire, de bouleverser les institutions sociales, il faut en outre détruire la société même qui est l’essence qui soutient toutes ces formes. Si le mal social est accidentel, alors vous êtes obligés de faire ce que vous n’avez pas fait… de m’expliquer en quels temps, par quelle cause, de quelle manière et en quelle forme est survenu cet accident, et ensuite par quelle série de déductions vous arrivez à changer l’homme en rédempteur de la société… le rationalisme qui attaque avec fureur tous les mystères catholiques, proclame ensuite, d’une autre manière et dans un autre but, ces mêmes mystères » (Essai sur le catholicisme, le libéralisme et le socialisme) Lire la suite

Les réactions dans la presse européenne

Olivier Bault

Les réactions dans la presse de centre-droit étaient diverses et variées dans la presse des grands voisins de la France lundi matin, après la publication des résultats du premier tour de notre élection présidentielle. Tous étaient cependant d’accord sur un point : par rapport à 2017, Marine Le Pen a de plus fortes chances de remporter le deuxième tour face à Emmanuel Macron. Lire la suite

Le Samedi Politique avec Philippe Prigent – Rothschild, McKinsey : Macron noyé dans les scandales (video)

Cinq ans après l’arrivée d’Emmanuel Macron à l’Elysée, l’heure des comptes a sonné. A quelques jours du premier tour de l’élection présidentielle, les affaires s’accumulent. Après une arrivée au pouvoir discutable en 2017 avec une justice aux ordres qui s’est acharnée sur François Fillon, le masque de l’ancien banquier de chez Rothschild se fissure. Lire la suite

Donoso Cortés : une philosophie contre-révolutionnaire de l’histoire 3/4

Si l’école philosophique ou rationaliste prétend libérer l’homme de tout ce qui l’enracine, elle en fait une abstraction, un être suspendu enter ciel et terre, ou plutôt entre le paradis qu’il va construire et l’enfer dont il veut sortir.

La conception « philosophique » de l’homme suppose une hétéronomie entre l’humain et le social : l’homme virtuel étouffe dans le carcan social. L’émancipation de l’homme passe donc pas l’abolition utopique de toute société organique :

« Dans leur profonde ignorance de toutes choses, les écoles rationalistes ont fait de la société et de l’homme deux abstractions absurdes. En les considérant séparément, elles laissent l’homme sans atmosphère pour respirer et sans espace pour se mouvoir, et elles laissent également l’espace et l’atmosphère propres à l’humanité privés du seul être qui puisse se mouvoir dans l’un et respirer dans l’autre. » (Esquisses historico-philosophiques) Lire la suite

Lyon, Rennes, Nancy : violences au soir du premier tour. Mais le danger n’est pas là…

emeutes

L’affiche du second tour Emmanuel -Marine Le Pen est loin de séduire les 49 % de Français restants, et notamment les 7.714.949 électeurs de Jean-Luc Mélenchon. Comme en 2002, comme en 2017, des électeurs frustrés sont sortis dans la rue pour exprimer leur déception. Vingt ans plus tard, on retrouve les mêmes mécontents, Jean-Luc Mélenchon et Christiane Taubira s’étant déjà illustrés par leur présence en 2002 lors de la grande marche du 1er mai qui avait rassemblé 400.000 personnes à Paris – et 1,3 million sur toute la France – pour « faire barrage à l’extrême droite ». Et vingt ans plus tard, « l’extrême droite » remporte toujours un succès certain chez les Français, malgré le travail de sape entrepris par la gauche.

Lire la fin sur BVoltaire