Le Cabinet des antiques. Les origines de la démocratie contemporaine

Le Cabinet des antiques. Les origines de la démocratie contemporaine

Michel De Jaeghere, historien spécialisé en histoire des idées politiques, directeur du Figaro Histoire et membre de l’Académie des sciences morales et politiques, nous offre à la lecture un ouvrage impressionnant d’érudition, une étude fouillée de la démocratie des antiques jusqu’à l’avènement de la démocratie contemporaine.

Une critique au vitriol de l’historiographie contemporaine

Lire la suite

Missiles hypersoniques : là où mènera la coupable cécité de la caste

Éric Verhaeghe 20 mars 2022
L’utilisation par Poutine de missiles hypersoniques était annoncée par le Courrier depuis plusieurs semaines. 
Elle est une fausse surprise, et les cris d’orfraie poussés hier par les journaux de la caste sur ce sujet illustrent l’impasse dans laquelle la stratégie aveuglément russophobe et manichéenne que nous sommes intimés de suivre nous mène. 
Oui, la Russie dispose d’une supériorité stratégique sur l’Occident qui devrait nous ramener à la raison, si nous n’étions pas gouvernés par de dangereux va-t-en-guerre aux ordres d’un gouvernement profond américain qui suit une stratégie du chaos.

Hier, l’armée russe a utilisé pour la première fois de l’histoire en temps de guerre des missiles hypersoniques de type Kinzhal pour frapper des cibles en Ukraine. C’est une arme nouvelle, qui peut porter des têtes nucléaires, dont nous avons parlé dès les premiers jours du conflit.

Lire la suite

I-Média n°387 – Les plus gros bobards de guerre (video)

L’image de la semaine
Emmanuel Macron, après avoir copié les photos de Kennedy et de Barack Obama, reprend les clichés de Volodymyr Zelensky. Jean-Yves Le Gallou revient sur le président-narcisse qui aimait se contempler.

Les plus gros bobards de guerre
Lorsqu’il y a guerre, il y a bobard. Pire encore, pour qu’il y ait guerre, il doit y avoir bobard. Jean-Yves Le Gallou et Jules Blaiseau reviennent sur 5 bobards de guerre où les gouvernements et médias ont menti au monde entier pour justifier des bombardements, des invasions et des conflits. Koweït, Kosovo, Irak, Libye et Syrie : tant d’exemples qui nous invitent à traiter les informations en temps de guerre avec recul et prudence. Lire la suite

Madagascar : un laboratoire de l’alibi climatique pour expliquer la famine.

Villageois malgaches attendant benoitement l’arrivée de l’aide alimentaire occidentale.

Comme on pouvait s’en douter, les rapports du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) anticipent une diminution des précipitations et une multiplication des épisodes de sécheresse en Afrique australe d’ici à la fin du siècle. Une plus grande irrégularité des pluies et la multiplication des événements extrêmes y sont déjà des phénomènes observés, donnant ainsi du grain à moudre à ceux qui voudraient que tout appauvrissement territorial, toute crise sociale ou toute progression de la misère dans ces pays soit la conséquence d’un changement climatique ou, évidemment, de violences guerrières… Lire la suite

ATTENTION, UN RÉCIDIVISTE EST EN TRAIN DE CHAPARDER L’ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE ! (II)

toast-768x342-1

La Présidence de la République française réclame l’incarnation. La monarchie exigeait de son roi cette incarnation. Malheur à celui dont l’absence de caractère, les difficultés personnelles ou intimes ont permis, déjà, aux libelles de l’époque de réduire le corps mystique du monarque au corps physique d’un homme qu’on osera décapiter puisqu’il n’apparaissait pas à la hauteur de sa mission. Depuis les Français ont cherché à retrouver l’homme habité par cette mission. De Gaulle est l’un des rares à avoir répondu à cette attente. Lire la suite

Les paradoxes de Raymond Abellio

Raymond Abellio

Étrange Raymond Abellio (1907-1986). Issu d’un milieu très modeste, il intègre la prestigieuse école Polytechnique ; d’abord « homme de puissance », engagé dans l’action politique qui le mènera de la gauche socialiste révolutionnaire au collaborationnisme, ensuite, « homme de connaissance », métaphysicien et romancier voué à l’étude des sciences sacrées traditionnelles.

Lire la suite

Programme de Macron pour l’école : de la démagogie loin de la réalité du métier d’enseignant

ecole

Macron voudrait se mettre à dos le monde enseignant qu’il ne s’y prendrait pas autrement. Lors de sa conférence de presse, définissant l’école comme « un chantier majeur », il a fait preuve d’une méconnaissance totale du travail des professeurs, qui ne les incitera guère à soutenir sa politique. Aurait-il acté qu’il a perdu le vote des personnels de l’Éducation nationale et qu’il ne vaut pas la peine de les ménager ? En tout cas, par ses propositions démagogiques, il risque fort d’en pousser un grand nombre, même parmi ceux qui votaient à gauche, à préférer Marine Le Pen ou Éric Zemmour. Lire la suite

Je reviendrai – Lettres de Russie 1942-1943 (Eugenio Corti)

Eugenio Corti (1921-2014), est un célèbre écrivain catholique italien.

Les cent lettres qui constituent ce livre viennent de loin : du front russe, où l’auteur a combattu en 1942-1943. Ces lettres n’avaient jamais été publiées. C’est après sa mort que son épouse, Vanda Corti, les a trouvées, soigneusement conservées. Elles étaient adressées de Russie à sa famille. Leur témoignage est d’autant plus précieux et authentique qu’elles ne sont tributaires d’aucun projet littéraire. Ces lettres éclairent la genèse d’un autre livre d’Eugenio Corti, La Plupart ne reviendront pas. Vingt-huit jours dans une poche du front russe, journal de la retraite de Russie paru en 1947, ainsi que de bien des épisodes de l’imposante fresque romanesque Le cheval rouge, paru en 1983, dont la première partie est précisément centrée sur la guerre en Russie. Lire la suite