Propagande de guerre, guerre de propagande (1)

JPEG

En Occident, dans son usage courant, le mot « propagande » a une connotation négative, il est souvent opposé à l’« information », neutre, objective et factuelle. La définition du Larousse nous dit ceci :

Propagande : action systématique exercée sur l’opinion pour lui faire accepter certaines idées ou doctrines, notamment dans le domaine politique ou social

Jadis, en Union Soviétique, les journaux et télévisions assumaient ouvertement faire de la propagande, outil nécessaire à « l’édification du socialisme », tandis que l’Occident a toujours rechigné à employer ce terme, bien qu’il soit évident que tout ce que nous appelons « campagne de communication », ou mieux encore « campagne de sensibilisation », que ce soit contre l’homophobie, pour la vaccination, etc. relève directement de la définition de la propagande. Chose intéressante, refuser de nommer la propagande au profit de divers euphémismes, c’est aussi de la propagande : c’est bien une « action systématique exercée sur l’opinion », dont il faut découvrir les « idées ou doctrines » qu’elle cherche à faire accepter. Lire la suite

Le sacré : Unité du monde et destin du peuple 2/3

Un temple n’est sacré que dans la mesure où il est un lieu de co-appartenance de la communauté du peuple et des hommes de cette communauté. S’il est ainsi, ainsi est-il immédiatement perçu. Cette immédiateté est le signe de l’unité qui se manifeste dans la rencontre de l’homme et du temple, par laquelle le temple est livré à son être, et l’homme révélé au sien. Quand, au contraire, le temple devient un “médiateur” entre l’homme et le dieu, il a déjà cessé d’être sacré. (Une réflexion sur la notion d’“idole” pourrait être développée à partir de là). Que nous le voulions ou non, nous ne pourrons plus jamais voir le temple d’Apollon à Delphes ainsi que le voyait un Grec contemporain de ceux qui l’ont bâti. Lire la suite

Campagne présidentielle : face à Emmanuel Macron et sa stratégie de la “tacite reconduction”, plusieurs personnalités lancent le hashtag #PasDeDébatPasDeMandat

Face à Emmanuel Macron et sa stratégie de la «tacite reconduction» qui n’a pas caché sa volonté de poursuivre sur sa lancée mais en pire, un collectif dont Ariane Ascaride, Laurent Binet ou Alice Zeniter… riposte avec le hashtag #PasDeDébatPasDeMandat.

Oui, il y a la guerre. Mais il se trouve qu’il y a aussi une campagne présidentielle. De qui cette situation fait les affaires, la chose est assez claire pour tout le monde. Une réélection sans campagne, quelle riche idée. Une campagne annulée par cas de force majeure, quelle providence. Nous avions compris que Macron avait pour idéal le renouvellement de son mandat par tacite reconduction.

Lire la suite

Les poids lourds bloquent les dépôts pétrolier de Brest et de Lorient

Vu sur TVL

Une bonne dizaine de poids lourds empêchent l’accès aux dépôts pétroliers pour protester contre l’augmentation du prix de l’essence. 

Mardi 15 mars, après des rencontres infructueuses la veille avec les autorités en préfectures de Rennes et Vannes, les entreprises de transports ont commencé le blocage des dépôts pétrolier de Brest (29) et de Lorient (56) pour protester contre la flambée du prix des carburants. Ils réclament des aides et un litre de gazole à 1,30 euro. Selon eux, la baisse des prix de 15 centimes annoncées ce week-end est « une blague », un « poisson d’avril ». Les pêcheurs, eux, ce sont sont réunis pour manifester devant le comité des pêches à Ergué-Gabéric

Le retour de la guerre en Europe et l’art de gouverner

par Irnerio Seminatore

Source : https://www.ieri.be/fr/publications/wp/2022/mars/le-retour-de-la-guerre-en-europe-et-lart-de-gouverner

« Pour revenir à la paix, il faut établir un équilibre entre puissance et légitimité qui constitue l’essence même de l’art de gouverner ».

Irnerio Seminatore, Président fondateur de l’Institut Européen des Relations Internationales de Bruxelles (IERI), nous explique les ambitions russes et l’évocation de l’arme nucléaire. Docteur en droit et en sociologie, il est l’auteur de « La multipolarité au XXIe siècle » (VA Éditions) qui précise la multipolarité de notre monde et les risques d’affrontement entre les pôles (Camille Chevolot, Collaboratrice VA Editions).

Le retour de la guerre en Europe et l’art de gouverner (sensemaking.fr)

LE RETOUR DE LA GUERRE EN EUROPE ET L’ART DE GOUVERNER

Irnerio Seminatore

Dans un pamphlet-fiction au titre anticipateur 2017. Guerre avec la Russie. Un cri d’alarme de la haute hiérarchie militaire, le Général Richard Shirref, ancien Commandant Suprême des forces alliées en Europe (DSACEUR) à l’Otan (2011-214), a soutenu la thèse que la Russie est devenue l’adversaire stratégique de l’Occident et qu’elle prépare un affrontement frontal avec l’Otan et un plan d’invasion des pays baltes. Le but de cette invasion serait de rétablir une zone d’influence entre la « défense collective » de l’Alliance et les frontières de la fédération russe. Les raisons de tensions ne manquent pas avec ces Etats-charnières entre l’Est et l’Ouest (jusqu’à 40% de la population russophone a un statut discriminatoire de « non citoyens »). C’était en 2017. Lire la suite

Guerre d’Ukraine : la victoire idéologique des néo-eurasianistes

La Russie a choisi de mener une guerre fratricide et insensée pour stopper net l’extension de l’OTAN. Cette nouvelle phase dans le conflit ukrainien consacre avant tout l’échec des tentatives russes pour négocier une nouvelle architecture de sécurité avec les États-Unis. On peut penser que les Russes ont surestimé la faiblesse des Américains et leur volonté de trouver un compromis avec eux pour accélérer leur pivot vers l’Asie. Les partisans de l’Amérique pourront certes claironner qu’ils avaient vu juste et que la Russie est bien engagée dans une politique de renaissance impériale. L’offensive russe ruine en tout cas toute perspective d’une entente avec la Russie tout en asseyant la domination de l’Amérique sur les pays européens. Toute opposition à la doxa atlantiste sera rapidement soumise à la reductio ad Putinum.

Lire la suite

La violence fait reculer les démocraties affaiblies

Les jeunes nationalistes corses ont en commun avec Vladimir Poutine d’user de la violence pour imposer leurs vues. Et la loi de la jungle montre, hélas, son efficacité. Ce mercredi, dans Corse Matin, le ministre de l’Intérieur Gérard Darmanin se dit « prêt à aller jusqu’à l’autonomie » de l’île. Il promet qu’un tel processus sera « logiquement engagé pendant le second mandat du président de la République ». Avec ce recul de la « république une et indivisible », le pouvoir espère éteindre l’actuel climat d’insurrection qui a enflammé une partie de la jeunesse insulaire. La révolte s’est répandue notamment à Ajaccio et Bastia après l’agression par un djihadiste d’Yvan Colonna dans sa prison d’Arles. Lire la suite

Moi, Emmanuel Macron, commando parachutiste

macron-aviateur

Arnaud Florac sur BVoltaire

Soazig de La Moissonnière est la photographe officielle d’Emmanuel Macron. On ne peut pas lui nier un véritable talent pour la mise en scène, le choix des cadrages et de la couleur (ou du noir et blanc). Elle connaît son métier. Sa fiche Wikipédia signale qu’elle a suivi le cours Florent pour devenir metteur en scène. On n’en est guère surpris lorsqu’on voit les poses du Président, désormais candidat, saisi « sur le vif » dans son bureau. Gros plans qui expriment une tension maîtrisée, grain légèrement épaissi pour retranscrire la fatigue de l’instant, nature morte donnant à voir une tasse à café vide près d’un téléphone destiné aux visioconférences (Chardin à l’heure de la fibre) : ne boudons pas notre plaisir, c’est du beau travail. Lire la suite