Ukraine : le scandale des laboratoires bactériologiques financés par les Etats-Unis

Quand nous avions évoqué ce sujet, certains lecteurs avaient pris cela pour de la basse propagande russe. Pour mémoire, voici ce qu’écrivait Nicolas Hellemme, correspondant sur place :

Par ailleurs ce 7 mars les russes ont aussi commencé à publier des éléments sur les 30 laboratoires bactériologiques mis en place à travers tout l’ouest et le centre de l’Ukraine avec l’aide des Etats-Unis – les autorités russes semblent disposer de listes d’expériences et de pathogènes qui y étaient stockés, notamment de virus de la variole, de la peste noire ou encore de l’anthrax, à côté desquels le coronavirus paraît bien bénin. Lire la suite

La cause nationale reste une idée neuve

La cause nationale serait-elle devenue indéfendable ? C’est ce qu’assure le progressisme macronien. Pour ce courant de pensée, reconnaissable à son indifférence pour les enracinements et les frontières, Vladimir Poutine aurait délégitimé la fierté patriotique. Pourtant, ce même camp du Bien se retrouve, le chef de l’État en première ligne, derrière le drapeau ukrainien brandi en tous lieux. Or cet emblème de résistance au despote est justement le symptôme de la naissance d’un peuple, d’une nation, d’une identité propre. Lire la suite

Politique naturelle et politique sacrée, par Charles Maurras 1/3

(Ce texte est tiré de l’Introduction générale à l’ouvrage intitulé Le Bienheureux Pie X, Sauveur de la France, Plon, éditeur, Paris 1953).    

On ne croit pas être contredit par personne de renseigné si l’on juge que la politique catholique pose toute entière sur le mot de Saint Paul que tout pouvoir vient de Dieu, OMNIS POTESTAS A DEO. La légitimation du pouvoir ne peut venir que de Dieu.

Mais, dans le même domaine catholique, ce pouvoir divin est entendu d’au moins trois manières et vu sous trois aspects.

Il est d’abord conçu comme l’expression de volontés particulières impénétrables, insondables, décrets nominatifs qui ne fournissent pas leurs raisons, qui n’en n’invoquent pas non plus: choix des hommes providentiels, les César, les Constantin, les Alexandre, vocation des peuples, libre et souveraine grâce accordée ou refusée, profondeur et sublimité que l’on constate sans avoir à les expliquer ni à les commenter. Une volonté divine toute pure s’y donne cours (O altitudo !) qui provoque la gloire et l’adoration.  Lire la suite

Une filière d’immigration clandestine démantelée en Limousin et dans l’Indre : un Irakien, deux Syriens et une Française, employée à la mairie de Limoges, interpellés

Un Irakien de 51 ans, deux Syriens de 60 et 45 ans et une Française, employée à la mairie de Limoges, ont été placés sous contrôle judiciaire à l’issue de leur audition par un juge d’instruction. Ils ont été arrêtées mardi en Limousin et dans l’Indre pour avoir organisé l’entrée irrégulière et l’aide au séjour de dizaines de ressortissants irakiens et syriens, a appris l’AFP vendredi 11 mars de source judiciaire. De sources concordantes, la fonctionnaire impliquée, âgée de 49 ans, n’a pas utilisé sa position au sein de la mairie pour favoriser l’accueil de ces migrants.

Lire la suite

Une campagne trafiquée

220311

C’est seulement de façon furtive que j’ai visionné le débat supposé déchirant ce 10 mars entre deux candidats de droite, dont je crois connaître les programmes. À lire froidement leurs textes écrits on les découvre d’ailleurs plus convergents sur le fond qu’on veut bien le dire et qu’ils le prétendent eux-mêmes. Et si leurs styles s’opposent leurs électeurs du premier tour devraient pouvoir s’additionner au second puis aux législatives. Du moins normalement. Lire la suite

Le regard de Dominique Venner sur le destin des Armées blanches

84798810.jpg

Lors du 50e anniversaire du coup d’État bolchévique en 1967, on assista dans le monde entier, et tout spécialement en France, à une débauche de propagande et de bourrage de crâne en faveur du régime rouge : ce fut le délire, un délire soigneusement organisé, subsidié et contrôlé par les “Organes”. Combien d’intellos parisiens n’ont pas émargé aux fonds secrets soviétiques ? Certains (les mêmes parfois) touchent aujourd’hui d’autres chèques…  Ainsi va (leur) monde… En réaction contre cette désinformation, il y eut le livre de Marina Grey et de Jean Bourdier consacré aux Armées blanches (Stock 1968, paru en Livre de Poche n°5116). Marina Grey est la fille du Général Dénikine, qui commanda la fameuse Division de Fer lors de la Première Guerre mondiale : le Maréchal Foch et Churchill ont dit de lui qu’il avait contribué à la survie des Alliés sur le front ouest. Anton Dénikine, pourtant acquis aux idées libérales et critique à l’égard des insuffisances de Nicolas II, sera Régent de Russie et l’un des principaux chefs blancs. Lire la suite

Pour la Cour des comptes, le plan de relance post-Covid du gouvernement est un couteux fiasco.

Alors qu’il ose se représenter aux suffrages des Français, vous aurez remarqué qu’Emmanuel Macron se garde bien d’évoquer le bilan de son quinquennat tant il est calamiteux. Il préfère, à un honnête état des lieux, les entourloupes et les petites combines politiciennes.

Heureusement, un certain nombre d’institutions veillent à l’honnêteté du débat. Il en est ainsi de la dernière communication du président de la Cour des comptes, Pierre Moscovici, devant la commission des finances du Sénat qui a épinglé le contenu hétéroclite du fameux plan « France Relance« , sa gestion souvent erratique et son efficacité encore à démontrer : ce plan, d’un montant de 100 milliards d’euros et lancé dans le cadre du « quoi qu’il en coûte » d’Emmanuel Macron pour doper l’économie après la première vague de Covid-19, est jugé «touffu», «complexe», coûteux, sans coordination, peu efficace… Lire la suite

Naufrage dans la médiocratie, par Maxime Tandonnet

macron

La France dite d’en haut entre en extase depuis trois jours parce que selon des sondages, le président Macron atteindrait le seuil magique, emblématique de 30% au premier tour. Derrière, les 18% de la fille de M. le Pen, au deuxième rang, rendent quasi certaine sa réélection. Des photos largement diffusées de l’Elysée le montrant en posture virile suscitent l’émerveillement, l’éblouissement. Le président ne participera donc pas au débat de premier tour.

Lire la suite