Des millions et des milliards de tests pour rien ? Karine Lacombe met les pieds dans le plat

test-covid

Frédéric Sirgant sur BVoltaire

Enfin ! Enfin, une voix s’élève, d’autant plus précieuse qu’elle est issue du cercle de la raison et du camp du bien, pour dire tout haut ce que tout observateur un peu critique ressent depuis plusieurs semaines, face au délire et à la débauche des tests du variant  organisés par le gouvernement. Ce jeudi 27 janvier, sur Twitter, le professeur Karine Lacombe, chef de service des maladies infectieuses à l’hôpital Saint-Antoine à Paris, s’est démarquée ostensiblement de la position officielle, majoritaire chez ses confrères. Lire la suite

Une réalité floue : le terrorisme 1/4

Le sujet de notre colloque porte sur le « terrorisme ». Sujet délicat, puisqu’il recouvre de nombreuses catégories d’actes, depuis les actions isolées d’individus au service d’une cause (politique, sociale, écologique) jusqu’aux actes violents commis par des membres de services secrets en service commandé (l’affaire Greenpeace est le cas le plus récent et le plus connu), en passant pas des réseaux internationaux organisés pour l’action violente et souvent composés de professionnels (l’exemple de Carlos est célèbre grâce aux médias qui ont tissé sa légende).  Lire la suite

Le certificat de rétablissement ou comment emmerder un emmerdeur !

La chronique de Philippe Randa

L’essayiste Alain de Benoist, dans un entretien accordé au site de réinformation Breizh-info (www.breizh-info.com) en avril 2021 expliquait que la passivité des Français n’était qu’apparente, les citoyens sachant parfaitement « qu’on leur impose des règles dont beaucoup sont absurdes, voire grotesques. Ils savent très bien que les pouvoirs publics ont géré cette crise sanitaire d’une façon lamentable. Ils voient bien qu’après avoir cafouillé sur les masques et sur les médicaments, on cafouille sur les vaccins. » Lire la suite

Censure : les « vérificateurs des faits » demandent à YouTube de prendre des mesures « contre la désinformation »

youtube

Selon Jean Yves Le Gallou, le fact-checking a un « un double objectif : permettre aux journalistes de reprendre le pouvoir et le contrôle de l’information aux dépens de leurs invités, en particulier les politiques ; sauver le point de vue politiquement correct des attaques qu’il subit et le protéger des assauts du réel. » Les assauts des fact checkers pour prendre le contrôle de YouTube vont dans ce sens.

Lire la suite

Donald Trump au sujet des camionneurs canadiens : «Ils font plus pour défendre notre liberté que nos dirigeants»

Vu sur TVL

L’ex-président des Etats-Unis, Donald Trump, a encouragé les camionneurs canadiens qui manifestaient contre l’obligation vaccinale imposée par Ottawa. «Nous sommes avec eux tout du long», a-t-il lancé lors d’un meeting à Conroe, au Texas, le 29 janvier. Donald Trump a salué leur «résistance» en n’hésitant pas à lancer que les camionneurs «défendent bien plus la liberté américaine que nos propres leaders».

 

Il a tué Lincoln ! J.W. Booth, le Brutus des Sudistes (Alain Sanders)

Alain Sanders, journaliste et écrivain, est l’auteur de nombreux écrits consacrés aux Etats-Unis et un spécialiste passionné de l’histoire confédérée, communément appelée sudiste.

Quelques jours après la capitulation le 3 avril 1865 de Richmond, capitale de la Confédération, suivie de la reddition du général Robert Lee, le président Lincoln est assassiné alors qu’il célèbre sa victoire à Washington. L’homme qui, le 14 avril 1865, tue d’un seul coup de feu Abraham Lincoln assis dans sa loge au théâtre se nomme John Wilkes Booth. Ce n’est pas un ancien militaire confédéré. Non, c’est un célèbre comédien de l’époque ! Et il parvient à s’échapper. Lire la suite

Candidature de Macron : la France multiculturelle en marche

macron-marseille-3

C’est une pièce en trois actes. Le thème ? Comment faire réélire Emmanuel Macron. Une partie a déjà été rédigée, mais le plus important reste à écrire.

Le premier acte s’est déroulé à Vichy, le 8 décembre dernier. Un  solennel, accompagné de Serge et Beate Klarsfeld, se recueille devant la stèle érigée en mémoire des déportés juifs. Personne ne l’évoque directement à ce moment-là, mais c’est bien Éric Zemmour et ses propos sur Pétain qui sont dans toutes les têtes, et surtout dans celles des « stratèges de la majorité ».
Le journaliste Olivier Faye rapporte, le lendemain, leurs confidences dans le journal  : Zemmour offre à Emmanuel Macron « l’occasion d’opposer deux récits antagonistes » et « de réactiver le clivage entre progressistes et nationalistes qui a fait le succès du chef de l’État ». Lire la suite