La carrière politique de Valérie Pécresse est jonchée de retournements de veste, de trahisons, de clientélisme et de conflits d’intérêt.

Le magazine L’Incorrect a publié une excellente enquête sur Valérie Pécresse intitulé “Tromperie sur la marchandise“. Extraits :

Source :  pour l’incorrect via Le Salon Beige

“(…) En faisant de son sexe un atout considérable et en se définissant comme « 2/3 de Merkel et 1/3 de Thatcher », Valérie Pécresse veut donner un nouvel élan teinté de féminité et de fermeté à la droite (…). Pécresse n’étant qu’une pâle copie d’Emmanuel Macron pourrait lui voler la vedette et l’élection. Lire la suite

Fraudes sociales : Ouvrez les yeux et les oreilles.

Vu ici

Pendant qu’Emmanuel Macron fait des ronds de jambe au Parlement de Strasbourg avec ses projets démentiels en faveur de l’UE mais contre la France et pendant que des associations immigrationnistes, acoquinées à des juges rouges, s’efforcent de voler l’élection présidentielle à la droite en traduisant le seul candidat patriote devant les tribunaux, voici ce qu’il se passe et que l’on vous cache (communiqué du groupe Identité et Démocratie du Parlement européen ):

DIFFUSEZ, DIFFUSEZ ENCORE, DIFFUSEZ PARTOUT AUTOUR DE VOUS.

Le discours de Macron au Parlement européen

Mercredi, le chef de l’Etat a prononcé devant les eurodéputés réunis à Strasbourg le traditionnel discours marquant le lancement de la présidence tournante de l’UE, que la France exercera jusqu’au 30 juin. Une intervention, à vrai dire, sans grande surprise, puisque Emmanuel Macron y a une fois de plus manifesté son européisme absolu, en défendant un projet qui ne fera qu’accentuer encore un peu plus la mainmise de Bruxelles sur notre pays. Des propositions dont la toxicité n’a cependant pas échappé à une partie de l’opposition, droite nationale en tête, qui n’a pas hésité à interpeller le président en plein Parlement européen. Lire la suite

En finir avec le consensus moutonnier

Il ne semble pas inutile, aux yeux de votre chroniqueur, de revenir sur l’audition parlementaire du 12 janvier. Celle-ci, soulignons-le a permis en effet de reconduire, pour 3 ans, enjambant par conséquent le calendrier électoral, à un poste clef, celui de directeur général de l’Office Français de l’Immigration et de l’Intégration. Il s’agit de l’un des personnages les plus clairement immigrationnistes du dispositif étatique hexagonal, en la personne M. Didier Leschi. Venu de l’extrême gauche, admirateur avoué de Henri Krasucki, ce haut fonctionnaire avait été nommé initialement par François Hollande et confirmé sous Macron. Lire la suite

Paris : Un chauffeur de bus violemment attaqué, la RATP dépose plainte

Vu sur TVL

Le chauffeur travaille sur la ligne 91 de la capitale, il a été agressé par un chauffard après un accrochage. La RATP porte plainte. 

Les faits ont eu lieu jeudi. Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, on peut y voir un homme agresser le chauffeur de bus, brisant la glace de sa cabine.

L’agresseur dénommé « Sofiane », porte plusieurs coups vers la vitre et tente de violenter le chauffeur, il parvient à rentrer à l’intérieur et à lui donner de nouveau plusieurs coups.

Les services de sécurité de la RATP ont heureusement vite réagit. La direction de la RATP a annoncé déposé plainte.

Marine Le Pen : “J’ai évolué sur la binationalité. Je préfère mettre ça de côté car c’est comme mettre du sel sur des plaies ouvertes”

C’est un point programmatique supplémentaire auquel Marine Le Pen vient de renoncer à la surprise générale au sein du RN :

C’est un véritable totem de la doctrine nationaliste que Marine Le Pen vient de laisser sur le bord du chemin. Ce qui risque de faire sauter aux rideaux bon nombre de militants d’extrême droite et cadres du Rassemblement national. «J’ai évolué sur la binationalité», lâche jeudi à Libération la candidate du Rassemblement national en marge d’un déplacement à Fréjus (Var).

Lire la suite

Païens, chrétiens : un drôle de IVe siècle 2/2

 Lente christianisation

Les empereurs, qui tolèrent le christianisme à partir de 312, vont peu à peu encadrer et restreindre l’exercice des cultes. Ils commencent par interdire les statues, puis les sacrifices, mais admettent la coexistence des deux religions jusqu’à Théodose, qui en 392, met en place une législation qui réprime véritablement toutes les pratiques païennes. Et en 435, est ordonnée la destruction de tous les sanctuaires païens qui pourraient encore subsister. “L’abondance même de la législation anti-païenne montre que le paganisme est toujours pratiqué et nous ignorons en outre dans quelle mesure ces lois étaient bien appliquées” précise Laurence Foschia. En effet, les empereurs recrutent une partie de leurs hauts fonctionnaires chez les païens. Ce n’est qu’à partir de 415 que les non chrétiens sont bannis de toute charge officielle. Lire la suite

Les comptes de la Sécurité sociale épinglés par un nouveau rapport

ameli-jpg-610x346-1

Vu sur BVoltaire par Iris Bridier

Missionné par Jean Castex en décembre 2020 en vue de « redonner une vision soutenable et cohérente » du financement de la protection sociale, le HCFiPS (Haut Conseil du financement de la protection sociale) remettait son rapport au Premier ministre, le 18 janvier. Un document de 509 pages en deux tomes qui interpelle l’exécutif sur la nécessité impérative de modifier la gouvernance des finances sociales. Et pour cause, ce rapport estime qu’il faudra dix ans pour remettre à l’équilibre les comptes de la Sécurité sociale : « Avec un besoin de financement de près de 40 milliards d’euros en 2020, les régimes de base de  et le Fonds de solidarité vieillesse ont connu un déficit jamais atteint jusque-là ». Lire la suite