[Interview] Jean-Yves Le Gallou (Polémia) : « La violence est inséparable de la politique, n’en déplaise aux bisounours »

Jean-Yves Le Gallou

Le site Breizh-info.com a demandé à Jean-Yves Le Gallou comment il voyait ou anticipait les évènements à venir, et notamment les élections 2022.

Breizh-info.com : L’année 2022 s’annonce particulièrement tendue, entre tyrannie sanitaire et échéances électorales majeures. Que pensez-vous que nous réservent les prochains mois ?

« L’histoire est le lieu de l’imprévu » aimait à répéter Dominique Venner. Difficile de vos répondre donc… . Peut-être que si le variant Omicron se confirme bénin la banalisation du COVID sera la bonne surprise ?

Lire la suite

Altheim, Spengler, Nietzsche

Dans son analyse du roman antique (Roman und Dekadenz), Franz Altheim note que cette forme très par­ticulière de la littérature antique présente une sorte de désordre stylistique, correspondant à une époque de transformation profonde de la société et de la politique. C’était une époque où s’achevait la civilisation de la polis et que s’affirmait la civilisation alexandrine, concentrée sur les grandes cités cosmopolites, dans des empires tentaculaires. d’Alexandrie à Pergame et à Rome, où disparaissaient les antiques idéaux républicains, triomphait une plèbe urbaine aux origines composites mais homogène dans son style de vie. Dans toute la Grèce, le roman s’était substitué à toutes les autres formes littéraires canoniques, telles l’épopée et la tragédie. Le roman antique s’est formé par les concours de rhétorique sophistique, dans la poésie érotique, l’historiographie, où l’on confondait tous les styles, pour les unifier ensuite dans une forme nouvelle, témoin de la désagrégation des formes anciennes mais néanmoins spécifique. Lire la suite

Jacques Myard : « Je ne pardonnerai jamais à Macron d’avoir trahi les intérêts français »

Maire de Maisons-Laffitte, député des Yvelines jusqu’en juin 2017, Jacques Myard fut à l’origine d’une résolution de proposition déposée à I’Assemblée nationale au mois de mai 2014, demandant la création d’une commission d’enquête sur la cession d’Alstom « à un groupe étranger dans un contexte concurrentiel mondialisé ». Pour Monde&Vie, il revient sur le rôle joué dans cette affaire par Emmanuel Macron.

Vous avez été par parmi les premiers, en mai 2014 à demander que la lumière soit faite autour de la cession de la branche Energie d’Alstom à I’Américain General Electric. Pourquoi ? Lire la suite

Pass-vaccinal : le début de la fin ? – JT du mardi 4 janvier 2021

Au programme de cette édition : retour sur l’examen du texte sur le pass-vaccinal. Alors que le gouvernement entendait passer en force et à vitesse grand V, les députés sont parvenus à calmer ses ardeurs en suspendant la séance lundi soir peu avant minuit. Un camouflet qui peut laisser espérer un premier coup d’arrêt à la politique autoritaire de la macronie.

Nous ouvrirons ensuite une page présidentielle alors que les études d’opinion se succèdent dans une campagne électorale très numérique !

Enfin, nous ferons le bilan de l’année 2021. De l’élection de Joe Biden au pass-vaccinal, nous reviendrons sur les événements marquants de cette année pendant laquelle les talibans ont repris Kaboul aux Américains, 20 ans après le 11 septembre. Alors 2021, une année pour rien ? Réponse dans cette édition.

https://www.tvlibertes.com/pass-vaccinal-le-debut-de-la-fin-jt-du-mardi-4-janvier-2021

L’union anti-européenne 2/3

Les traités européens successifs ont effectivement mis en place différents mécanismes supranationaux, qui relèvent donc d’une logique fédérale. Dans les domaines concernés, les Etats ont abandonné leurs compétences et leur souveraineté et les ont remises volontairement entre les mains d’instances supranationales, la commission et la BCE, qui les exercent désormais. Ces domaines sont au nombre de trois. Le premier est celui de la politique commerciale extérieure de l’UE, c’est-à-dire la fixation des droits de douane et des normes aux frontières économiques de l’UE : celle-ci est désormais de la compétence de la commission. Lire la suite

Tout sera mis en œuvre, absolument tout, y compris les procédés les plus déloyaux, pour faire échec à une victoire de la France nationale

Tout sera mis en œuvre, absolument tout, y compris les procédés les plus déloyaux, pour faire échec à une victoire de la France nationale

D’Hilaire de Crémiers, dans Politique Magazine :

[…] Qui voudra bien comprendre que le problème politique de la France est lié au régime que nous subissons et qui permet à un homme comme Macron de s’emparer de l’état, d’en disposer comme il l’entend, de rester malgré tout en tête des sondages et, s’il manœuvre bien, de gagner à nouveau l’élection présidentielle, alors qu’il ne dispose, en réalité, que d’un électorat minoritaire qui ne couvre pas le tiers des Français ? À moins que Pécresse ne lui vole le pompon, mais ce sera dans les mêmes conditions et pour les mêmes objectifs.

Lire la suite

Journal Présent : L’hôpital se moque de la charité – Une du 05/01/2022

Vers l’euthanasie des non-vaccinés ?

Depuis plusieurs jours, certains représentants de la gauche dite morale n’hésitent pas à évoquer la possibilité de limiter ou de fermer l’accès aux soins aux personnes non vaccinées contre le Covid-19. Ces grands humanistes, qui par ailleurs appellent à accueillir et à soigner toute la misère du monde, ne se cachent donc même plus pour appeler à l’établissement d’un véritable apartheid médical visant les récalcitrants au Nouvel Ordre sanitaire.

Lire la suite

L’union anti-européenne 1/3

Chronique de Paysan Savoyard (n° 265 – Janvier 2022)

Dans leur grande majorité, les Européens sont très favorables à la construction européenne. Elle leur apparaît comme la garantie de la paix en Europe et comme une assurance collective contre les dangers qui s’annoncent. « L’Europe doit s’unir pour peser face aux grandes puissances impérialistes et menaçantes. A plusieurs nous serons plus forts » : le discours européiste fait mouche à tout coup.

Or les Européens sont trompés. L’Europe que les européistes construisent est aux antipodes de ce qu’en croient les peuples. L’UE organise en Europe la concurrence de tous contre tous. Elle n’est qu’une tête de pont de la mondialisation, un vassal des Américains et un instrument au service de l’idéologie universaliste de la classe dirigeante. En un mot, l’UE en réalité est anti-européenne. Lire la suite