Georges Dumézil : variations sur une épopée intellectuelle

Georges Dumézil : variations sur une épopée intellectuelle

Érudit encyclopédique, locuteur de langues rares ou disparues, le Maître fut sans doute un des derniers grands « honnêtes hommes » de notre civilisation européenne. Évalué à l’aune des canons de notre époque, il serait assurément relégué dans le camp des maudits. Vers la fin de sa vie, ses travaux, sinon ses fréquentations, étaient minutieusement épiés par une camarilla de « vigilants » bien plus préoccupés à polir leur gloire vaine et pâle, qu’à travailler sérieusement sur l’œuvre du Maître ravalé, pro domo, au rang de faire-valoir de leur infinie médiocrité. Il n’en sera d’ailleurs nullement question dans cette conférence, sauf à leur assurer, comme à leurs plus récents épigones, une postérité ou une publicité indue.

Toujours est-il que Georges Dumézil fut un être complexe, non dénué de contradictions, en dépit de convictions fortes et qui s’obstinait incessamment à s’effacer le plus possible derrière son œuvre, à l’instar de Pythagore ou de Thalès dont ne subsiste, pour l’essentiel, que le souvenir bien plus vivace et utile de leurs célèbres théorèmes.

Lire la suite

Karine Lacombe : le terrible échec de la prévision de la covidiste favorite des médias

https://i0.wp.com/www.francetvinfo.fr/pictures/NLTVr1ybT0_olfdKyxoS0CRhmSs/752x423/2021/08/12/phpR6Jc8x.jpg?w=840&ssl=1

Rappelons que Karine Lacombe, chercheur et infectiologue (liée à l’industrie pharmaceutique), a été très souvent invitée par les gros médias, depuis bientôt deux ans, pour parler du Covid et de la « vaccination » dont elle est une fervente propagandiste.
En mars 2020, elle s’est signalé par sa violente lutte contre l’hydroxychloroquine. Lire la suite

Le wokistan perd les pédales

wokisme

Pour qui a l’occasion de discuter avec des jeunes wokistes autour d’un verre, ce qui saute aux yeux, ce n’est pas seulement leur étroitesse d’esprit idéologique, mais aussi leur aveuglement face à de dangereuses contradictions…
Eric Fabry a bu un verre avec des woke.

Il y a quelques jours ma colocataire, à peine plus jeune que moi (22 ans), me propose d’aller boire un verre. « Des amis vont nous rejoindre » précise-t-elle. Une douce soirée en perspective. Tous étudiants en école de graphisme, lesdits amis, entre 19 et 21 ans, se montrent assez sympathiques et agréables. Des pintes sont commandées mais un débat arrive, avant elles, sur la table.

Lire la suite

Sciences-Po Grenoble : d’anciens étudiants s’insurgent contre les dérives de leur école

liberte-dexpression

Dans un tribune publiée dans le JDD du 25 décembre, quarante anciens étudiants de Sciences-Po Grenoble dénoncent « une dérive dangereuse » dans cette école. Il n’est pas tolérable, écrivent-ils, « que des enseignants y soient menacés et maintenant suspendus pour avoir eu la volonté de débattre de certains sujets ». Ils en appellent au ministre de l’Enseignement supérieur, ainsi qu’à la direction et aux instances de décision de l’établissement pour faire respecter la « liberté d’expression », la « nécessité de débattre » et l’« équilibre entre les sensibilités ». Lire la suite

Prince chrétien et immigration-islamisation

You are currently viewing Prince chrétien et immigration-islamisation

Au titre de la croissance sans limite, la société industrielle a lancé un processus d’immigration massif. Au titre du soutien à la consommation, la Technocratie a transformé cette immigration de travail-esclavage en une immigration de peuplement. Celle-ci, à partir de la révolution iranienne (1979) a généré une islamisation culturelle rampante constituant la menace principale pour la France.

Cette menace puissante, pressante, pesante, la République est impuissante à y faire face. Les esquives et dénis du pays légal ne trompent plus le pays réel. Dans ses profondeurs, il gronde. Il est de moins en moins dupe des mensonges et autres entourloupes de l’élite médiatique.

Lire la suite

Restrictions sanitaires en Belgique : des milliers de personnes manifestent contre la fermeture des salles de spectacles

Dimanche 26 décembre, 5 000 personnes selon la police ont manifesté à Bruxelles pour protester contre la fermeture des salles de spectacles imposée par le gouvernement pour endiguer la propagation du variant Omicron du coronavirus. Le rassemblement a duré environ deux heures, au pied du Mont des arts, le quartier des musées de la capitale belge. Les manifestants se sont dispersés sans incidents en milieu d’après-midi. Sur les pancartes, on pouvait lire : « Non à ce décret imbécile ! » ; « Contrairement à la finance, la culture nous enrichit » ; « No culture, no future ».

https://www.tvlibertes.com/actus/restrictions-sanitaires-en-belgique-des-milliers-de-personnes-manifestent-contre-la-fermeture-des-salles-de-spectacles

Le traitre et le pognon

Le bradage de la branche Energie d’Alstom à General Electrique fin 2014, relève de la haute trahison. Il a eu pour  conséquence de placer entre les mains des Américains, non seulement notre indépendance énergétique, mais aussi notre force de dissuasion nucléaire, puisque Alstom produit à la fois les turbines de nos centrales nucléaires et des pièces importantes du porte-avion Charles-de-Gaulle et de nos sous-marins nucléaires. Or, Emmanuel Macron a joué dans cette affaire un rôle suffisamment trouble pour qu’une enquête ait été ouverte par le Parquet national financier, à la demande du député Olivier Marleix, président de la commission d’enquête parlementaire sur les décisions de l’État en matière de politique industrielle. L’actuel Président de la République, qui avait donné son feu vert à cette vente lorsqu’il était ministre de l’Économie, en 2014, est suspecté d’avoir bénéficié d’un « pacte de corruption » qui lui aurait permis de financer sa campagne électorale. Lire la suite