La France et l’Europe : le « Que faire ? » de Jacques Julliard. Partie 2 : La fin de l’espérance européenne ?

Europe_JMFolon_540x741

L’Union européenne se signale aujourd’hui par une impuissance qui pourrait faire penser à son inexistence pure et simple, s’il n’y avait un drapeau, une monnaie unique et des discours qui font à peine frémir ce grand corps inerte : « L’Europe va-t-elle sortir de l’histoire ? », comme Jacques Julliard en évoque, crûment et de la manière la plus simple, la possibilité ? Le constat est dur, amer pour celui qui a été, un temps, un ardent partisan de cette construction européenne qui, désormais, s’apparente plutôt à une « déconstruction » de l’intérieur : « Pour la plupart de ses habitants, elle n’est plus une espérance, mais une vieille habitude. Si elle disparaissait dans la nuit, qui donc, en dehors de Bruxelles, s’en apercevrait au matin ? ». Lire la suite

Marine Le Pen en voyage à Mayotte : Au programme insécurité et immigration

La candidate du Rassemblement national à l’élection présidentielle de 2022 est en voyage sur l’île de Mayotte. Elle est venue apporter son soutien aux mahorais, notamment sur fond de lutte contre l’immigration. 

Marine Le Pen est accueillie par des chants traditionnels accompagnés de danses à son arrivée à l’aéroport.

Le déplacement a pour fil conducteur la lutte contre l’immigration en provenance des Comores, le rétablissement de la sécurité, tout ceci en rencontrant les Mahorais.

Lire la suite sur TVL

On ne sait plus où donner de l’antifa !, par Philippe Bilger

Il y a de l’espoir.

L’extrême gauche, elle qui représenterait la pureté et l’intégrité de l’antifascisme, en a assez d’être traitée de fasciste ; elle qui incarnerait la détestation exemplaire de l’antiracisme, en a assez d’être qualifiée de raciste.

Il y aurait une mainmise de l’extrême droite sur ce vocabulaire et sa dénaturation (Mediapart).

Je ne doute pas que pour ce renversement salutaire, le travail de sape de mon ami Gilles-William Goldnadel n’ait pas eu une part décisive, notamment avec son dernier livre “Manuel de résistance au fascisme d’extrême-gauche”.

Lire la suite

Un pays abîmé 3/3

Il faut souligner ce point : les déficits s’accumulent et la dette se creuse alors que dans le même temps, l’Etat a vendu une partie de son patrimoine au cours des années : en privatisant des entreprises ; en concédant l’exploitation des autoroutes ; et en vendant une partie de son patrimoine immobilier, notamment dans les quartiers centraux de Paris. Mieux encore,  l’état des finances publiques s’est dégradé alors même que, comme nous allons le voir, les impôts, taxes et cotisations n’ont cessé de croître (voir cette chronique).

  • La France record du monde des impôts, taxes et cotisations

Pour financer ces dépenses publiques, les prélèvements obligatoires, c’est-à-dire les impôts, taxes et cotisations, n’ont cessé de croître.  Jusqu’en 1974, ils étaient inférieurs à 34 % du PIB. Ils ont dépassé les 40 % en 1982 et atteignent aujourd’hui (2019) 47 % du PIB. Lire la suite

Éric Verhaeghe : « Nous devons mener un combat politique de nature révolutionnaire »

Éric Verhaeghe, haut fonctionnaire et ancien énarque, pense que depuis le 12 juillet et l’annonce scélérate du président Emmanuel Macron, le peuple français s’est fait avoir et qu’il est désormais l’heure de mener un combat politique de nature révolutionnaire. Sans les armes ni le sang. En tant que haut fonctionnaire, il rappelle l’importance des fonctionnaires dans une dictature en marche qui s’annonce. Ces petits soldats zélés du système doivent être dénoncés lorsqu’ils participent de la grande saloperie ambiante, et ce nominativement. Qu’ils ne s’imaginent plus pouvoir être un rouage de la machinerie dystopique en toute impunité ! Lire la suite

Armement : Macron le liquidateur

Macron, éternel cocu du couple franco-allemand ? C’est particulièrement flagrant dans l’industrie de l’armement, où les coopérations industrielles conduisent systématiquement à déshabiller Paris pour habiller Berlin.

Cela devient une sale habitude. L’Allemagne a encore donné un coup de poignard dans le dos de l’industrie d’armement française, dans un silence total de Macron. Lire la suite

Ukraine : attaque possible de la Russie

Les occidentaux s’inquiètent. Malgré les démentis réguliers de Moscou, Paris et Washington redoutent une  invasion de l’Ukraine par la Russie et mettent en place une stratégie de dissuasion : rencontre virtuelle entre Biden et Poutine, réunion du G7, appel téléphonique de Macron à Poutine etc.

Il y a aussi les menaces verbales, comme celles du chef de  la diplomatie française qui a évoqué “des conséquences stratégiques massives.” Le renforcement des troupes russes aux frontières semble évident, mais il est à constater également que celui des troupes de l’Otan ne l’est pas moins. Lire la suite

Quelle politique extérieure d’accompagnement de la remigration ?

La remigration complète, à accomplir en quelques années, constitue indiscutablement la priorité majeure, sinon unique, autour de laquelle tout doit être ordonné, pour sauver la France.

La France n’est pas une abstraction, que I’on pourrait définir de façon toujours plus aberrante, mais une réalité charnelle, la Patrie, le pays des Pères, la seule Patrie, du peuple français, et du peuple français authentique.

Et tous les autres devront partir, vers les pays d’origines connus, ou débarqués sur la cote de la Gambie, et qu’ils se débrouillent sur place. Lire la suite

Mauvais score pour Emmanuel Macron sur TF1

Dans l’émission « Où va la France ? » du mercredi 15 décembre, le président de la République a été interviewé sur son bilan et l’avenir de la France. Un entretien qu’a rassemblé moins de quatre millions de téléspectateurs (3,8 millions), soit 18,3% de part d’audience. 

Désintérêt des Français envers le chef de l’Etat, en comparaison à la finale de Koh Lanta avec ses 4,4 millions de téléspectateurs et l’élection Miss France 7,3 millions.

Le #BoycottMacronTF1 sur Twitter a visiblement eu de l’effet, l’émission se hisse à la tête du classement sans pour autant atteindre un score significatif.

Aucune déclaration de candidature de la part d’Emmanuel Macron, il écarte la question ainsi : « Je dois encore assumer la fonction qui est la mienne », l’interrogation est telle, que sa position pose des problèmes de temps de parole. La chaîne TF1 affirme  que ce temps de parole du chef de l’Etat serait bien décompté auprès du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA).

https://www.tvlibertes.com/actus/mauvais-score-pour-emmanuel-macron-sur-tf1