Un homme fort à la tête du gouvernement roumain.

La Roumanie avait besoin d’être reprise en main, c’est fait depuis hier. Le président Klaus Iohannis a nommé à la tête du nouveau gouvernement le général Nicolae Ciuca, ancien chef d’état-major de l’armée et ancien ministre de la défense. Un homme fort… respecté de tous qui promet de mettre de l’ordre dans un pays à la dérive et ravagé par la pandémie de Covid-19. Lire la suite

Côte d’Armor (5e circ) : Roland Hélie est intervenu mercredi soir lors de la réunion de lancement du Comité local de soutien à Eric Zemmour

Très belle réunion mercredi soir près de Lannion (22) pour lancer le Comité de soutien à Eric Zemmour du Trégor. Une quarantaine de militants locaux était présent. Sous la présidence de François Floc’h, délégué de la 5e circonscription des Côte d’Armor, ils purent écouter l’intervention politique de Roland Hélie, directeur de la revue Synthèse nationale, qui soutient activement la candidature d’Eric Zemmour et celle de Pierre-Yves Thomas, responsable départemental, sur le travail d’implantation et sur les techniques de propagande.

Lire aussi, sur le soutien à Eric Zemmour : cliquez là

http://synthesenationale.hautetfort.com/

Passe sanitaire : l’énorme mensonge de Véran et Macron

800px-emmanuel-macron-5-800x475-1

C’est bien connu : l’Allemagne et l’ ne sont pas des pays sérieux. Ces gens du Nord, un peu continentaux sur les bords, ça ne comprend rien, ça n’est pas rigoureux, pas réactif, pas sérieux. On pourrait expliquer leur reprise épidémique par le climat ou par la théorie des climats de Montesquieu. Mais Emmanuel Macron et Olivier Véran, à la fois épidémiologistes et grands penseurs de la décision politique, ont trouvé mieux : si ces pays connaissent un regain spectaculaire et inquiétant de l’épidémie, c’est qu’ils n’ont pas adopté, eux, le passe sanitaire. Contrairement à la France. Bienheureux Français, protégés par le passe sanitaire de notre cher Président. Lire la suite

L’Action Française et l’Islam (III/XI)

1930 – La dernière époque coloniale

 Par PHILIPPE LALLEMENT

On se rappelle la prémonitoire inquiétude qu’exprima Maurras lors de la construction de la Mosquée de Paris en 1926 : « Cette mosquée en plein Paris ne me dit rien de bon. Il n’y a peut-être pas de réveil de l’Islam, auquel cas tout ce que je dis ne tient pas et tout ce que l’on fait se trouve aussi être la plus vaine des choses. Mais s’il y a un réveil de l’Islam, et je ne crois pas que l’on en puisse douter, un trophée de cette foi coranique sur cette colline Sainte-Geneviève où enseignèrent tous les plus grands docteurs de la chrétienté anti-islamique représente plus qu’une offense à notre passé  : une menace pour notre avenir. »[1]  Lire la suite

Migrants : un naufrage annoncé (Présent)

27 migrants se noient en tentant de traverser la Manche. Une tragédie dont les premiers responsables sont, certes, des passeurs sans scrupule, mais n’oublions pas les commanditaires : la gauche « humaniste », qui prône un accueil sans limite ; l’État qui persécute les lanceurs d’alerte identitaires mais néglige la surveillance de nos frontières ; la presse bien-pensante qui crie au loup chaque fois qu’un pays européen tente de protéger les siennes. Ce sont eux qui portent la responsabilité morale de ce drame. Lire la suite

La géopolitique de Staline 1/4

• Avant-propos : La question territoriale russe a été primordiale. Immédiatement après la Révolution de 1917. Néo-nationaliste russe d’aujourd’hui, Sergueï Constantinov dévoile dans son texte — qui choquera sans doute beaucoup d’Occidentistes sinon d’Occidentaux — ce que retiennent les patriotes actuels du stalinisme. Ils reprochent à Lénine et à Gorbatchev d’avoir accepté le principe de la sécession et adhèrent au principe stalinien de l’autonomie sans droit de sécession. Ces questions peuvent paraître vaines à l’observateur ouest-européen d’aujourd’hui, mais le débat entre Lénine et Staline sur les questions nationalitaires dans l’ex-empire russe ou dans l’ex-URSS constituent un débat de base sur toute organisation continentale. Lire la suite

La fabrique de la peur, cette indécente mascarade, par Ivan Rioufol

La macronie excelle dans la fabrique de la peur. Cette politique, souvent dénoncée hier, cherche à infantiliser les citoyens en les maintenant dans un permanent état de terreur. C’est ainsi que le porte parole du gouvernement, Gabriel Attal, annonce une « cinquième vague fulgurante » de Covid. En juillet il avait prédit, en vain, un « tsunami viral ». Attal n’a pas son pareil dans l’entretien de la panique sanitaire. Le chef de l’Etat se réserve, pour sa part, de souffler sur la peur du réchauffement climatique et du populisme.

Lire la suite

Incontinence verbale macronienne : nouvel échantillon à Marcoussis

Incontinence verbale macronienne : nouvel échantillon à Marcoussis

Quelques jours avant le match France-Nouvelle Zélande le 21 novembre, M.Macron rencontrait les joueurs de l’équipe de France de rugby à leur centre d’entraînement.

France2, avant la retransmission du match, nous a gâtés en rediffusant une petite partie de cette rencontre présidentielle. Nous sommes donc légitimes à penser que cet extrait est la sélection du meilleur déversé par M.Macron.

Jugez plutôt sur le verbatim (complet) :

Lire la suite

« Au Nom du Christ Roi » – Jacques Cathelineau, général vendéen (Stéphane Hiland)

Stéphane Hiland est un spécialiste de l’histoire de la Révolution française et des héros vendéens.

Avec ce livre, il s’adresse à la jeunesse pour lui faire découvrir un modèle, Jacques Cathelineau (1759-1793). Dès son plus jeune âge, Jacques Cathelineau témoignait d’une dévotion assidue au Sacré-Cœur de Jésus. Plus tard, humble père de famille nombreuse, il est devenu, à la suite de la Révolution française et de ses persécutions antichrétiennes, le premier généralissime de l’Armée catholique et royale et a été surnommé par les Vendéens « le saint de l’Anjou« .

Exemple de dévouement et de piété, Jacques Cathelineau a fait le sacrifice de sa vie au nom du Christ Roi. Son valeureux courage et sa foi inébranlable sont restés légendaires.

La jeunesse qui a soif d’idéal se régalera de ce beau récit admirablement illustré par des dessins de Daniel Lordey.

« Au Nom du Christ Roi » : Jacques Cathelineau, général vendéen, Stéphane Hiland, éditions Téqui, collection Les Sentinelles, 110 pages, 10 euros

A commander en ligne sur le site de l’éditeur

https://www.medias-presse.info/au-nom-du-christ-roi-jacques-cathelineau-general-vendeen-stephane-hiland/85282/