Il nous faudra faire montre d’un peu d’indulgence à l’égard de la présidente du tribunal correctionnel de Paris, Isabelle Prévost-Desprez.

Car, même si elle ne brille pas toujours par la vigueur de ses avis et la force de ses décisions face à la racaille islamique, elle a rendu vendredi 5 novembre un jugement d’une fermeté inattendue contre l’ami voyou d’Emmanuel Macron, le Franco-Marocain Maroine (dit Alexandre) Benalla.

« Vous aviez été investi d’un certain pouvoir, réel ou supposé, et vous avez trahi la confiance qui vous avait été faite. » La présidente de la 10chambre correctionnelle de Paris, Isabelle Prévost-Desprez, a assorti d’un ton sévère l’annonce du jugement de son tribunal. Lire la suite

Donald Trump, une saga américaine (1/2)

i-media-243-donald-trump-russie

Dans un portrait en deux parties, Laurène Jacquerez revient sur l’histoire de Donald Trump, ce président des États-Unis qui continue à agiter le paysage politico-médiatique et à porter une vision d’une Amérique puissante. Voici la première partie de ce portrait.
Polémia

Donald Trump, ce n’est pas seulement une campagne présidentielle inattendue suivie d’un mandat placé sous le signe de l’hostilité. Donald Trump, c’est aussi l’homme qui a conquis par ses réalisations immobilières les quartiers les plus chics du monde entier, en commençant par Manhattan. C’est au cœur de ce dernier qu’en lettres d’or son nom brille au-dessus de l’entrée monumentale du gratte-ciel qui porte son nom de 202 mètres de haut dans la Cinquième Avenue. Lire la suite

Cette année-là : Privilège blanc ! C’est grave, docteur, d’être Blanc ?

Pour cette nouvelle édition, « Cette année-là » explore les racines du privilège blanc, à l’occasion de la sortie du livre de Georges Guiscard, « Le Privilège blanc – Qui veut faire la peau des Européens ? » .
Comment une notion aussi délirante que le privilège blanc s’est-elle imposée aussi rapidement de part et d’autre de l’Atlantique ? D’où vient-elle ? Que veut-elle ? Ni plus ni moins qu’ « abolir la race blanche », selon ses promoteurs ! Bienvenue chez les fous dangereux…
L’émission est présentée par Patrick Lusinchi, directeur artistique, François Bousquet, rédacteur en chef, et avec Romain Petitjean, directeur de la coordination et du développement de l’Institut Iliade.
Le rendez-vous musclé et impertinent d’Eléments, le magazine des idées.

https://www.tvlibertes.com/cette-annee-la-privilege-blanc-cest-grave-docteur-detre-blanc

Eric Zemmour : « Je ne suis ni le candidat des bourgeois, ni celui des classes populaires. Je suis celui qui parle de la France aux Français »

Vu sur TVL

Eric Zemmour sur BFMTV ce dimanche : « Je ne suis ni le candidat des bourgeois, ni celui des classes populaires. Je suis celui qui parle de la France aux Français ».

Janez Janša : « Le mouvement Antifa est une organisation terroriste mondiale »

Janez Janša : « Le mouvement Antifa est une organisation terroriste mondiale »

Le Premier ministre slovène Janez Janša, qui préside le Conseil de l’Union européenne jusqu’au 31 décembre, vient de prendre position suite à des échauffourées ayant eu lieu à Nantes à l’occasion d’un meeting d’Éric Zemmour.

« [Le mouvement] Antifa est une organisation terroriste mondiale soutenue par le capital des spéculateurs financiers qui profitent du chaos provoqué par [ses] actions ».

https://www.lesalonbeige.fr/janez-jansa-le-mouvement-antifa-est-une-organisation-terroriste-mondiale/

Arnaud Guyot-Jeannin : « Le nationalisme est historiquement de gauche, mais s’est déplacé progressivement à droite… »

vignette-crit-845x475-1

Dans votre essai, Critique du nationalisme, on voit bien la distinction que vous faites entre « patriotisme » et « nationalisme », le premier constat voulant que nous soyons tous issus de la terre de nos pères, tandis que le second aurait plutôt tendance à être une construction intellectuelle. À ce titre, ces concepts sont-ils forcément de  ou éventuellement de gauche ? Ou n’ont-ils tout simplement rien à voir avec ces étiquettes ?

Je m’oppose au nationalisme moderne au nom du patriotisme traditionnel. Néanmoins, les deux sont souvent confondus. Il est vrai qu’il existe deux patriotismes, comme l’a bien vu Jean de Viguerie, dans son ouvrage historique majeur Les deux patries. Lire la suite

Culture victimaire et bataille mémorielle autour de Napoléon, par Philippe Conrad

Culture victimaire et bataille mémorielle autour de Napoléon, par Philippe Conrad

Déjà en 2005, la France – alors présidée par Jacques Chirac – avait brillé par son absence aux commémorations de la bataille d‘Austerlitz, l’une des plus éclatantes victoires de Napoléon. Les autorités de l’époque avaient en effet cédé aux exigences d’un « historiquement correct » qui continue, depuis, à faire les dégâts que l’on sait. Au moment où s’imposent chez les Anglo-Saxons la cancel culture et l’idéologie woke, il n’est guère surprenant de voir la perspective du bicentenaire de la mort du prisonnier de Sainte-Hélène ranimer le débat autour de sa mémoire.

Lire la suite

Un policier en civil passé à tabac dans le Val d’Oise

Les forces de l’ordre, avec ou sans uniforme, sont la cible au quotidien de la haine et de la violence de certaines populations. Mardi 2 novembre, un policier, hors service et en civil, a été roué de coups par quatre individus. Les faits se sont déroulés en fin de soirée sur la ligne H du Transilien reliant Paris à Persan-Beaumont (Val-d’Oise). La victime, âgée de 26 ans, est fonctionnaire au sein de la brigade des réseaux franciliens (BRF). Il venait de quitter son service à la gare du Nord à Paris. Quatre individus l’ont reconnu. Ils l’ont roué de coups et ont essayé de prendre ses affaires en le traitant de « sale flic de merde ». Fracture du nez, hématomes au visage, le fonctionnaire de police a déposé plainte au commissariat d’Ermont pour violences volontaires aggravées.

https://www.tvlibertes.com/actus/un-policier-en-civil-passe-a-tabac-dans-le-val-doise

CHRISTOPHE BARBIER OU LE FACHO CENTRISME

Barbier et Bfm ont franchi les limites de l’infamie! Barbier a dit tout haut ce que macronistes et les khmers roses verts pensent tout bas . N’ont ils pas envisagé la vaccination obligatoire?

Christophe Barbier veut que des « administrations qui ont les noms des non-vaccinés » donnent « les fichiers à des brigades », « des agents, des équipes » chargés d’aller « frapper à la porte des gens » ! Lire la suite