Les nouvelles révélations du juge Charles Prats sur la fraude fiscale et sociale. Un retraité sur deux est né à l’étranger.

Après un premier livre qui avait défrayé la chronique, le magistrat Charles Prats vient de faire paraître le 2e volume (livre disponible ici) de son étude effarante sur la fraude fiscale et sociale dont sont victimes les Français honnêtes.

Il était interrogé sur Sud Radio à cette occasion :

On apprend par exemple au passage qu’« un retraité sur deux est né à l’étranger », chiffre effarant qui souligne lui aussi à quel point l’immigration-invasion ruine les Français.

http://www.contre-info.com/les-nouvelles-revelations-du-juge-charles-prats-sur-la-fraude-fiscale-et-sociale-un-retraite-sur-deux-est-ne-a-letranger

La COP26 est une supercherie anti-écologique qui enrichit médias et ONG

Deux articles intéressants de Valeurs actuelles mettent en évidence cette supercherie :

Pourtant, l’organisation de ce sommet sur le changement climatique est pointée du doigt pour son hypocrisie. Et ce, avant même son ouverture. D’abord, la majorité des participants se rendront à Glasgow… en avion. Il s’agit de l’un des moyens de transport les plus polluants au monde, rappelle le média (…)

Certains participants n’hésiteront pas non plus à venir en jets privés. Extinction Rebellion a d’ailleurs dénoncé que ces « vols privés causent la moitié des émissions polluantes du secteur aérien » et ne servent qu’à « seulement 1% de la population mondiale ». En effet, les organisateurs de la COP26 invitent les participants, issus des pays placés sur « liste rouge » en lien avec l’épidémie de Covid-19, à venir en avion. Le but : arriver par certains points d’entrée afin de respecter l’isolement de dix jours réclamé par les autorités britanniques (…) Lire la suite

Un coup d’État a-t-il été évité en France ?

Rémy Daillet, 55 ans, arrêté pour son rôle dans l’enlèvement de la petite Mia a été mis en examen le 22 octobre dernier pour terrorisme. Il projetait un coup d’État pour s’emparer de l’Elysée. L’enquête de la DGSI a mis en lumière l’ « Opération Azur » qui avait pour objectif de renverser le gouvernement pour redonner le pouvoir au peuple. Lire la suite

En souvenir de Dominique Venner par Robert Steuckers 1/7

photographie : Louis Monier © – Rue des Archives

Il faut que je l’écrive d’emblée : je n’ai guère connu Dominique Venner personnellement. Je suis, plus simplement, un lecteur très attentif de ses écrits, surtout des revues Enquête sur l’histoire et la Nouvelle revue d’histoire, dont les démarches correspondent très nettement à mes propres préoccupations, bien davantage que d’autres revues de la “mouvance”, tout bonnement parce qu’elles exhalent un double parfum de longue mémoire et de géopolitique. Lire les revues que publiait Dominique Venner, c’est acquérir au fil du temps, un sens de la continuité européenne, de notre continuité spécifique, car je me sens peut-être plus “continuitaire” qu’“identitaire”, plus imbriqué dans une continuité que prostré dans une identité figée, mais c’est là un autre débat qui n’implique nullement le rejet des options dites “identitaires” aujourd’hui dans le langage courant, des options “identitaires” qui sont au fond “continuitaires”, puisqu’elles veulent conserver intactes les matrices spirituelles des peuples, de tous les peuples, de manière à pouvoir sans cesse générer ou régénérer les Cités de la Terre. Lire la Nouvelle revue d’histoire, c’est aussi, surtout depuis l’apport régulier d’Ayméric Chauprade, replacer ces continuités historiques dans les cadres d’espaces géographiques précis, dans des lieux quasi immuables qui donnent à l’histoire des constantes, à peine modifiées par les innovations technologiques et balistiques.  Lire la suite

Ces poisons qui rongent notre démocratie

Ivan Rioufol

La France ne peut, décemment, donner des leçons de démocratie. Idem pour l’Union européenne (UE). Les « élites » françaises et bruxelloises tordent le nez, ces jours-ci, sur la Hongrie de Viktor Orban : le premier ministre est accusé d’avoir aboli les contre-pouvoirs et de se cabrer, avec la Pologne, contre l’ « État de droit » décrété par l’UE. Mais notre Assemblée nationale est elle-même devenue la caricature d’une représentation populaire. L’autre nuit, la possibilité pour le gouvernement de reconduire le passe sanitaire jusqu’au 31 juillet 2022 a été votée en présence de 261 parlementaires sur 577 : 55 % des députés n’ont donc pas jugé utile de venir défendre des libertés. Or elles sont malmenées par le nouvel hygiénisme d’Etat qui rêve d’une société infantilisée où chacun serait numériquement identifié et suivi. Les députés ? Des obligés de l’Exécutif. Lire la suite

Pour un réveil européen !

Pour un réveil européen !

Parce que « l’homme blanc » doit retrouver courage, fierté et confiance dans l’avenir, l’Institut Iliade publie un nouvel ouvrage collectif : « Pour un réveil européen ! »

Vivre, aimer, servir, combattre, transmettre, conscients de notre double vocation d’héritiers et de refondateurs : tel est l’appel au grand réveil des Européens que lancent les auteurs de ce livre, membres ou amis de l’Institut Iliade. Les douze chapitres de l’ouvrage invitent ainsi le lecteur à une réflexion actualisée autour des trois impératifs de la triade homérique définie par Dominique Venner.

Lire la suite

Pour lutter contre la haine, rien de mieux que les menaces de mort !

capture-decran-2021-10-30-a-085647-845x475-1

Ils sont impayables, ces gauchistes. Parmi leurs nombreux numéros de cirque, dont on ne se lasse pas (quoique…), il y a la contradiction. Lutter contre les « violences faites aux femmes » mais défendre certains qui violent les  filles parce qu’ils « n’ont pas les codes ». Vouloir une  inclusive de toutes-et-tous mais promouvoir les réunions en non-mixité. Être partisan du vivre ensemble pour les ploucs mais inscrire ses propres enfants dans le privé. Lire la suite

Ces ministres ayant le temps d’écrire des livres… qui font des bides : Blanquer, Wargon, Schiappa (64 exemplaires)

Livres invendus mis au « pilon » – image d’illustration

Ce personnel politique incompétent et nuisible trouve le temps d’écrire des livres… (ou du moins de les superviser)
Mais le succès n’est pas au rendez-vous, malgré les achats d’organismes administratifs.
Il y a un décalage entre le poids politique de ces gens et leur popularité réelle.

« […] Jean-Michel Blanquer a publié École ouverte – logique pour le locataire de la rue de Grenelle – chez Gallimard ce 9 septembre. Moralité, 620 exemplaires vendus. Un plan promo manqué ? En tout cas, une copie à revoir pour le ministre de l’Educnat.
Lire la suite

Le cœur rebelle

Dominique Venner, Le cœur rebelle, Belles Lettres, 1994. [rééd. G. de Roux, 2014]

Par celui qui fut, entre autres, le fondateur d’Europe-Action et qui dirige actuellement l’excellente revue Enquête sur l’Histoire. Il s’agit des carnets d’un ancien activiste faisant preuve d’autant de courage que de lucidité : « Notre nationalisme, terme impropre encore une fois, était beaucoup plus qu’une doctrine de la nation ou de la préférence nationale. Il se voulait une vision du monde, une vision de l’homme européen moderne. Lire la suite